AccueilConflits des mémoires, mémoires des conflits et pacifications des mémoires

Conflits des mémoires, mémoires des conflits et pacifications des mémoires

Conflicts of memories, memories of conflicts and pacifications of memories

*  *  *

Publié le lundi 21 février 2011

Résumé

La veille informative révèle les divers visages du passé, sans cesse retravaillé à la lumière de l’actualité changeante. Les conflits de mémoire se superposent à la géopolitique, tandis qu’entre les lignes se fait sentir le pesant silence des oubliés de l’histoire. Les visions des belligérants sur le passé sont inconciliables et cette « mémoire impartageable d’un passé commun » mine tant la sécurité internationale que la cohésion nationale. D’où sans doute l’importance d’analyser l’impact de ces conflits de mémoire sur la société et sa « communautarisation » et de poser les bonnes questions : Quelle devrait être la politique des pouvoirs publics pour les questions mémorielles ? Quelles réformes apporter à l’éducation pour répondre au « métissage culturel » de la population ? Quelle influence ont les médias sur les représentations du passé ? Autant de questions cruciales qui devraient nous permettre d’aborder la formulation de mécanismes propres à pacifier notre rapport au passé et surmonter les visions antagonistes de l’histoire qui divisent aujourd’hui encore tant de sociétés.

Annonce

Obéissant à la pensée de l’« historiquement correct » (Sévillia 2003), la classe politique, soucieuse de séduire toutes les couches de l’électorat, réagit à la frénésie mémorielle actuelle et aux pressions des divers groupes communautaires en légiférant sur le passé, ce qui ouvre la voie à des demandes croissantes de pénalisation et finit par entrer en contradiction avec des principes à la base des libertés publiques, notamment la liberté d’expression. Les pouvoirs publics devraient plutôt mettre leur énergie dans des programmes explorant les modalités de pacification des mémoires conflictuelles, et ce, en privilégiant trois grands thèmes.

La didactique de l’histoire a toujours été liée à l’éducation des citoyens. Entre-temps, le visage des sociétés contemporaines s’est métamorphosée grâce à l’immigration et à la mondialisation. Comment dès lors enseigner une histoire qui soit encore rassembleuse?

Les musées — lieux d’histoire et de mémoire, de commémoration mais aussi d’oubli, de définition de soi et de l’Autre, de dialogue et de réconciliation — ont aussi un rôle social fondamental à jouer qui sont susceptibles d’informer des lectures pacifiantes.

Les formes d’« histoire en partage » (Jewsiewicki et Létourneau 1996) tentées à travers le monde (manuels franco-allemand 2006-08; « Chine-Corée-Japon » 2005; russo-allemand 2010; polono-allemand (2012?) sont en train de définir les contours d’une nouvelle histoire transnationale (Vogel 2007; Conrad 2006; Callan 2002).

La portée du colloque est éthique, en informant les décideurs publiques sur des projets politiques de formation des citoyens à un « devoir de mémoire », mais également à un « devoir d’intelligence » (Rioux 2002). Le programme répond à ce mandat éthique en orientant la réflexion sur une possible pacification des mémoires vers trois champs de compétences publiques, soit le pédagogique, le muséal et l’historiographique.

Le colloque et ses actes visuels (www.anamnesis.tv) constitueront une contribution significative par des spécialistes internationaux à ce que l’on pourrait définir comme un processus de densification des relations, de prise d'influence des processus globalisants sur les développements locaux, régionaux et nationaux et comme une dialectique permanente de déterritorialisation et de recomposition territoriale dans les sciences humaines et sociales.

Les propositions de communication couvrent un large éventail de méthodes visant à « l’analyse de rencontres, de passages de frontière et d'échanges » (Conrad 2006) et se situent à la convergence des études sur la didactique de l’histoire, la muséologie et l’historiographie.

Frais d'inscription = 150 $

PROGRAMME

Jour 1 AM (9h - 12h30) QUAND LA MUSÉOLOGIE RENCONTRE L’IRÉNOLOGIE

Président de séance : Sevan Injejikian, Conservatrice adjointe à l’éducation et l’action culturelle, Galerie d’Art Foreman, Université Bishop

  • Frédéric Rousseau, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Montpellier. L’Empire des douleurs. Récits d’histoire et mémoires du Second conflit mondial dans les principaux espaces muséaux japonais
  • André Kirouac, Directeur, Musée naval de Québec. La mémoire des conflits à travers l’objet historique
  • Jessica Cendoya, doctorante dans le Doctorat International Muséologie, Médiation, Patrimoine conjoint entre l’Université d'Avignon, des Pays de Vaucluse et l’Université du Québec à Montréal. Approches mémorielles de la guerre civile espagnole au Musée National Centre d’Art Reina Sofia : témoignages de trois générations d’Espagnols face aux salles du Guernica
  • Lionel Picard, doctorant dans le Doctorat d’Allemand à l’Université de Bourgogne. Pour une relecture nationale commune du passé : un centre de commémoration de l’expulsion des Allemands en 1945

Jour 1 PM (14h - 18h) HISTOIRE ET JUSTICE, MÉMOIRE DE L’INJUSTICE

Président de séance : Tristan Landry, professeur, département d’histoire, Université de Sherbrooke

  • Corinne Bonafoux, maître de conférences à l’Université de Savoie. Les mobilisations des historiens en France face à la multiplication des lois mémorielles
  • Renaud Hourcade, doctorant en science politique, Institut d’Études politiques de Rennes. Mémoires collectives et déconflictualisation du passé : le cas des anciens ports négriers français
  • Juan E. Serrano-Moreno, doctorant en Science politique à l’Université Panthéon-Sorbonne. Mobilisations pour et contre la récupération de la mémoire historique de la guerre d'Espagne : étude de cas de conflit de mémoires dans la région de Murcie
  • Audrey Rousseau, candidate à la maîtrise, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal. La Commission de vérité et réconciliation du Canada: les mémoires blessées témoignent publiquement du conflit colonial 

Jour 1 PM (suite) LA MÉMOIRE DES CONFLITS DANS LES ANCIENS ET LES NOUVEAUX MÉDIAS

Président de séance : Frédéric Rousseau, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Montpellier


  • Martin Marcienne, chercheuse associée, Laboratoire ORACLE, Université de l’île de la Réunion. La poïèse onomastique des toponymes analysée à l’aune de la mémoire des conflits
  • MariCarmen Rodriguez, doctorante, Histoire contemporaine, Universités de Fribourg-CH et Oviedo-E. Mémoires en éclats
  • Sophie Milquet, aspirante F.R.S.-FNRS, Université libre de Bruxelles. Les romans des années 2000 sur la guerre civile et le franquisme : Une mémoire féministe ?
  • Thomas Ellyson, mémorant, département d’histoire, Université de Sherbrooke
Le slogan Kosovo is Serbia dans Google et YouTube : usages de références historiques dans une campagne politique

Jour 2 AM (9h - 12h30) LES MÉMOIRES IMPARTAGEABLES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Président de séance : Jean Lévesque, professeur, département d’histoire, Université du Québec à Montréal

  • Olha Ostriitchouk, chercheuse-stagiaire post-doctorale, Centre d'étude des crises et des conflits internationaux (CECRI), Université catholique de Louvain. Mémoires de la Seconde Guerre mondiale en Ukraine
  • Izabela Skorzynska, chercheure au département d’histoire de l’Université Adam Mickiewicz à Poznań. Mémoires de la Seconde Guerre mondiale en Pologne
  • David Maurice, doctorant, département d’histoire, Université de Sherbrooke. La guerre dans le cinéma russe, quand l’histoire devient source de légitimité politique
  • Tristan Landry, professeur adjoint, département d’histoire, Université de Sherbrooke
Les usages de la Seconde Guerre mondiale en Russie

Jour 2 PM (14h - 18h) LES CADRES SOCIAUX DE LA MÉMOIRE SUR LE CHAMP DE BATAILLE

Président de séance : Patrick Dramé, professeur, département d’histoire, Université de Sherbrooke

  • Jean-Noël Grandhomme, maître de conférences (habilité à diriger les recherches) en histoire contemporaine à l'Université de Strasbourg. Une mémoire régionale en porte-à-faux avec la mémoire nationale : la question des Malgré-nous d’Alsace et de Moselle, une blessure sans cesse rouverte (1945-2010)
  • Louis-Pierre Lauzon, département d’histoire, Université de Sherbrooke. Un partenariat pour la réconciliation des mémoires : le manuel franco-allemand d’histoire et la Première Guerre mondiale
  • Cédric Istasse, doctorant en histoire à l’Université de Namur. Le souvenir des guerres de la Révolution et de l’Empire dans la Belgique du XIXe siècle. Conflits de mémoires autour des associations d’anciens soldats de l’Empire français

MÉMOIRES EN GUERRE, HISTOIRES EN PAIX ?

Modérateur : André Kirouac, Directeur, Musée naval de Québec

  • Stéphanie Planche, doctorante, Institut de sciences politiques Louvain-Europe (ISPOLE), Université catholique de Louvain. La Belgique et son passé colonial : une mémoire nationale en conflit(s)
  • Julien Mary, doctorant en Histoire militaire et études de défense, Université de Montpellier-III. La guerre d’Indochine : hypermémoire militaire et trou de mémoire national : les prolongements mémoriels d’une rupture armée / nation
  • Maxime Paquette, doctorant, département d’histoire, Université de Sherbrooke
Génocide et esclavage : Napoléon, Hitler et les mémoires communautariste

CONFÉRENCE DE CLÔTURE

  • Bogumil Jewsiewicki, professeur retraité de l’Université Laval
L’histoire transnationale : mode historiographique ou construction d’un passé commun ?

Catégories

Lieux

  • 150, place Charles-Le Moyne
    Longueuil, Canada (J4K 0A8)

Dates

  • jeudi 03 mars 2011
  • vendredi 04 mars 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire, conflits, représentations, mémoire, médiation, cultures, musées, muséologie, didactique

Contacts

  • Tristan Landry
    courriel : tristan [dot] landry [at] usherbrooke [dot] ca
  • Patrick Dramé
    courriel : patrick [dot] drame [at] usherbrooke [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Tristan Landry
    courriel : tristan [dot] landry [at] usherbrooke [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Conflits des mémoires, mémoires des conflits et pacifications des mémoires », Colloque, Calenda, Publié le lundi 21 février 2011, http://calenda.org/203457