AccueilLes femmes chimistes en France au XXe siècle

Les femmes chimistes en France au XXe siècle

Women Chemists in France in the 20th Century

*  *  *

Publié le lundi 28 février 2011 par Karim Hammou

Résumé

Journée organisée par le Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques (CRHST) en collaboration avec le Club d’histoire de la chimie, groupe thématique de la Société chimique de France (CHC-SCF), dans le cadrede l’Année internationale de la chimie sous l’égide de l’IUPAC et de l’UNESCO. À la Cité des sciences et de l'industrie (La Villette).

Annonce

Les femmes chimistes en France au xxe siècle

Lorsque l’élite universitaire américaine du début du xxe siècle dresse un état des lieux de l’enseignement scientifique en France (Science and Learning in France, publié en 1917), la section consacrée à la chimie s’ouvre sur Marie Curie, prix Nobel de chimie en 1911, professeur à la Sorbonne. C’est à celle-ci que Bianka Tchoubar doit sa vocation qui la conduisit au CNRS et à la reconnaissance mondiale avec Les Mécanismes réactionnels en chimie organique publié en 1960. Entre ces deux figures féminines de premier plan – toutes deux étrangères, qui choisirent de faire carrière en France – combien de centaines de femmes chimistes moins illustres ou totalement inconnues ont participé à la recherche dans les laboratoires des grandes institutions de recherche, à l’enseignement dans les écoles et les universités, à la vie dans les entreprises, depuis lors ?

Quelle place est faite à ces femmes chimistes en France au xxe siècle ? Peut-on parler d’une féminisation de la chimie ? Quels en seraient les caractères et les limites ? Sans avoir l’ambition d’épuiser le sujet, la présente journée entend fournir sous forme d’études et de témoignages quelques éclairages sur la diversité des itinéraires de vie scientifique au cours du siècle dernier.

à l’occasion de cette journée, sera présenté l’ouvrage Madame d’Arconville (1720-1805). Une femme de lettres et de sciences au siècle des Lumières, Paris Hermann, 2011, issu de la journée d’étude organisée par le CRHST le 10 juin 2010 à la Cité des sciences et de l’industrie.

Journée organisée par
Patrice Bret (CRHST-Centre Alexandre-Koyré)
Danielle Fauque (Club d’histoire de la chimie-SFC)

Salle Jean- Painlevé (Bibliothèque des sciences et de l’industrie, entrée niveau -1)

Programme

9h15    Accueil

9h30    Ouverture par Claudie Haigneré, présidente d’Universcience (sous réserve)

Présentation par Patrice Bret et Danielle Fauque

Session 1.  Quelques grandes figures féminines de la chimie française

Présidente : Natalie Pigeard, Musée Curie, Paris

  • 10h00  Anne Fellinger, université de Strasbourg, Une femme professeure à l'université de Strasbourg : Marguerite Perey et le laboratoire de chimie nucléaire après la Seconde Guerre mondiale.
  • 10h30  Christiane Bonnelle, université Pierre-et-Marie-Curie. Yvette Cauchois (1908-1999)

11h      Pause café

Présidente : Patrice Bret, CRHST-Centre Alexandre Koyré

  • 11h30  Didier Astruc, ISM, université Bordeaux-1. Bianka Tchoubar (1910-1990)
  • 12h00  Jean-Pierre Genet, École nationale supérieure de chimie de Paris (ENSCP ParisTech). Jacqueline Ficini (1923-1988)

Session 2.  Les femmes chimistes depuis la Seconde Guerre mondiale

Présidente : Virginie Fonteneau, GHDSO, Université Paris-sud XI-Orsay

  • 14h15  Patrice Bret, CRHST-Centre Alexandre Koyré. Les petites mains de la guerre froide. Femmes chimistes dans les laboratoires sous contrat avec le Service des poudres, 1944-1968,

Session 3. Les femmes chimistes aujourd’hui : témoignages           

Présidente : Marie Françoise Ruasse, professeur émérite

14h45

  • Andrée Marquet, professeur émérite à l’université Pierre-et-Marie-Curie, présidente du comité Chimie et société (Maison de la chimie). Une femme chimiste ordinaire dans un demi-siècle de chimie organique et bio-organique
  • Thi Bang Tam Ha-Dang, maître de conférences, faculté de pharmacie, université Paul-Sabatier, Toulouse : Une femme chimiste française et l’expérience américaine. Dix étés à Stanford (Californie).
  • Évelyne Nakache, association Femmes et sciences, professeur émérite à l’université de Caen. La diversité d'un parcours

16h00  Pause café

16h30  Table ronde

Animée par Danielle Fauque

  • Virginie Fonteneau, GHDSO, Université Paris-sud XI-Orsay : Les femmes élèves ingénieurs à l’École nationale supérieure de chimie de Paris (ENSCP)
  • Natalie Pigeard, Musée Curie : Les femmes au laboratoire Curie
  • Anne Fellinger : Les femmes en radiochimie

Avec la participation d’Andrée Marquet, Thi Bang Tam Ha-Dang et Évelyne Nakache

17h30  Conclusions

Lieux

  • 30 avenue Corentin-Cariou (Cité des sciences et de l’industrie, porte de la Villette)
    Paris, France

Dates

  • mardi 08 mars 2011

Mots-clés

  • femme, chimie, XXe siècle, France

Contacts

  • Piramila KANAPATHIPILLAI
    courriel : piramila [dot] kanapathipillai [at] universcience [dot] fr

Source de l'information

  • Patrice Bret
    courriel : patrice [dot] bret [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les femmes chimistes en France au XXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 28 février 2011, http://calenda.org/203501