AccueilPeut-on encore sauver l'anglais ?

Peut-on encore sauver l'anglais ?

Can English still be saved?

*  *  *

Publié le mercredi 02 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Ce débat-conférence est organisé autour de la revue Hermès n°49 et n°56 « Traduction et mondialisation » (volumes 1 et 2).

Annonce

Présentation

La fascination exercée par l’anglais est aujourd’hui « incontournable » et semble devoir tout balayer sur son passage, y compris l’esprit critique le plus élémentaire. Mais il faut savoir que prôner le tout-à-l’anglais, même en toute bonne foi, c’est en réalité avoir une modernité de retard, sinon plusieurs.

La preuve ? La très sérieuse British Academy elle-même s’en fait l’écho dans un récent rapport très alarmiste (2009) : les chercheurs britanniques commencent à être distancés par leurs homologues plurilingues à l’étranger, ce qui, à terme, met en péril la compétitivité du pays tout entier. La conclusion s’impose : l’anglais seul ne suffit plus.

L’émergence d’un nouveau modèle, plurilingue, dans le domaine de l’information et de la communication comme ailleurs n’est pas sans soulever de nombreuses questions : comment faire face à une telle « rebabélisation » du monde ? Et comment éviter que l’anglais - qu’il s’agit d’urgence de défendre - soit la première victime collatérale de son propre succès, c’est-à-dire du « globish » ? En un mot, comment communiquer et dans quelle(s) langue(s) ?

Une telle problématique est devenue centrale, et pas seulement pour les spécialistes : c’est désormais l’affaire de tous.

Intervenants

  • Barbara Cassin
    Philosophe, Université Paris-Sorbonne Paris IV, directrice de recherche au CNRS
  • Astrid Guillaume
    Germaniste, Université Paris-Sorbonne Paris IV, vice-présidente de l’Observatoire européen du plurilinguisme
  • Michèle Leclerc-Olive
    Sociologue, École des hautes études en sciences sociales / CNRS
  • Daniel Prado
    Directeur de la Direction terminologie et industries de la langue, Union Latine

Discutants

  • Michaël Oustinoff
    Angliciste et traductologue, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, chercheur associé à l’Institut des sciences de la communication du CNRS
  • Joanna Nowicki
    Professeur de communication, département de Lettres Modernes à l’Université de Cergy Pontoise
Lundi 7 mars 2011 à 17h30 - Institut des sciences de la communication du CNRS - 20 rue Berbier-du-Mets - 75013 Paris (métro «Les Gobelins») - Entrée libre dans la limite des places disponibles. Inscription à college@iscc.cnrs.fr

Catégories

Lieux

  • 20 rue Berbier-du-Mets (Institut des sciences de la communication du CNRS)
    Paris, France

Dates

  • lundi 07 mars 2011

Mots-clés

  • traduction, mondialisation, globish, recherche, plurilinguisme

Contacts

  • Céline Vaslin
    courriel : celine [dot] vaslin [at] iscc [dot] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Céline Vaslin
    courriel : celine [dot] vaslin [at] iscc [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Peut-on encore sauver l'anglais ? », Informations diverses, Calenda, Publié le mercredi 02 mars 2011, http://calenda.org/203542