AccueilQu’attendre du Sommet de Rio 2012 ? Développement durable, changement climatique, et avenir de la planète

Qu’attendre du Sommet de Rio 2012 ? Développement durable, changement climatique, et avenir de la planète

What can we expect from the 2012 Rio Summit? Sustainable Development, Climate Change and the Future of the Planet

*  *  *

Publié le jeudi 03 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Un deuxième Sommet de la terre s’ouvrira à Rio en 2012 sous une triple constellation (Rio+20, Stockholm+40 et Johannesburg+10). La planète réunie s’interrogera sur ses capacités à faire face à son avenir et devra apporter des réponses. Dans la perspective de ce Sommet de Rio+20, la Fondation Gabriel Péri ambitionne de tenir un séminaire de travail pour en éclairer la portée. Consciente des enjeux sociétaux, économiques, géopolitiques que ce Sommet soulève et de l’attente qu’il suscite, elle souhaite rassembler sans frilosité et sans tabou les forces intellectuelles et les acteurs sociaux qui manifestent un intérêt suivi pour ces sujets.

Annonce

Séminaire de la Fondation Gabriel Péri (2010-2011)

Qu’attendre du Sommet de Rio 2012 ?
Développement durable, Changement climatique, et Avenir de la planète

Un deuxième Sommet de la terre s’ouvrira à Rio en 2012 sous une triple constellation (Rio+20, Stockholm+40 et Johannesburg+10). La planète réunie s’interrogera sur ses capacités à faire face à son avenir et devra apporter des réponses. Dans la perspective de ce Sommet de Rio+20, la Fondation Gabriel Péri ambitionne de tenir un séminaire de travail pour en éclairer la portée. Consciente des enjeux sociétaux, économiques, géopolitiques que ce Sommet soulève et de l’attente qu’il suscite, elle souhaite rassembler sans frilosité et sans tabou les forces intellectuelles et les acteurs sociaux qui manifestent un intérêt suivi pour ces sujets. Ouvert tout à la fois aux questionnements et aux apports des différentes réflexions, ce séminaire pourrait se structurer autour des thèmes suivants :

  • Le développement durable : quelle notion ? Quel usage ? Quels dévoiements ? Comment prendre en compte l’équité sociale ou la situation spécifique des pays du Sud ?
  • Le principe de précaution : quand et comment le mettre en œuvre ? Sa portée ? Ses dérives ?
  • Le changement climatique : comment y faire face à travers des coordinations internationales ? Comment prendre en compte les responsabilités historiques différenciées ? Quels outils économiques mettre en place à l’échelle internationale ou nationale (règle, permis d’émissions, taxes) ? Comment mobiliser et comment affecter les sommes destinées au Sud pour s’adapter au changement climatique et à atténuer ses émissions de GES ?
  • Les alternatives sociétales et politiques : décroissance ? capitalisme vert ? société décarbonnée ?, écosocialisme ? communisme solaire ?
  • Les énergies : comment repenser le système d’offre énergétique compatible avec les exigences du développement et les périls du changement climatique ?
  • Enfin, comment penser le cadre du monde contemporain ? Qu’est-ce qu’une ressource pour l’homme ? Le monde est-il « fini » ? Quelle est la place du progrès technique ? Faut-il accepter le retour au malthusianisme ? Comment prendre en compte les exigences du futur sans déprécier par trop le présent et la nécessité de mettre fin aux injustices actuelles ?

Programme

Lundi 11 octobre 2010

Qu’attendre du Sommet de Rio 2012 ?

Conférence inaugurale, animée par Ignacy Sachs, ancien directeur d’Etudes à l’EHESS, ex-participant aux Conférences de Stockholm 72 et Rio 92.

Le professeur Ignacy Sachs, chercheur de renommée internationale, spécialiste du développement. Membre de nombreuses organisations internationales, participant aux Conférences de Stockholm en 1972 et de Rio en 1992, il est l’un des pionniers de l’intégration des facteurs sociaux et environnementaux dans le raisonnement économique. Ignacy Sachs propose une vision qui combine lutte contre le changement climatique et progrès social.

18 janvier 2011

Quelle architecture mondiale pour le climat ? - Particularités, défis et enjeux des négociations internationales sur le climat par Michel Rogalski

8 mars 2011 

Pourra-t-on limiter la hausse de la température mondiale en deçà de +2°C ?

Conférence de Stéphanie Monjon, économiste (CNRS), chercheur au CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement) et au CEPII (Centre d’Études Prospectives et d’Informations Internationales).

L’objectif préconisé par le GIEC de limiter l’augmentation de la température moyenne mondiale à +2°C par rapport à l’ère préindustrielle est désormais accepté par tous. Cet objectif ambitieux, reconnu à la conférence de Copenhague en 2009, a été confirmé à Cancun en 2010. Il n’y a encore aucune mesure contraignante, mais pour atteindre cet objectif, les principaux pays émetteurs ont d’ores et déjà annoncé des engagements de réductions de leurs émissions pour 2020. L’ambition de cette conférence est de mieux comprendre ce qu’implique cet objectif, en termes de réductions des émissions mondiales à un horizon de 10 ans. Il s’agira ensuite d’apprécier si les mesures prises par les Etats sont suffisantes ou s’il faut se situer dès à présent sur une autre perspective.

Catégories

Lieux

  • 11 rue Etienne Marcel
    Pantin, France

Dates

  • mardi 18 janvier 2011
  • mardi 08 mars 2011
  • lundi 11 octobre 2010

Mots-clés

  • climat, changement climatique, Kyoto, Rio 2012, CO2, développement durable, GIEC, Copenhague, Cancun, gaz à effet de serre

Contacts

  • chrystel le moing
    courriel : clemoing [at] gabrielperi [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • chrystel le moing
    courriel : clemoing [at] gabrielperi [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Qu’attendre du Sommet de Rio 2012 ? Développement durable, changement climatique, et avenir de la planète », Cycle de conférences, Calenda, Publié le jeudi 03 mars 2011, http://calenda.org/203570