AccueilQuels systèmes d’éducation et de formation pour 2030 ?

Quels systèmes d’éducation et de formation pour 2030 ?

Huitième congrès international du management de la qualité dans les systèmes d'éducation et de formation

8th International Congress of quality management in education and training systems

*  *  *

Publié le mardi 15 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Des bouleversements énormes touchent l’économie, la société, la politique, la technologie, l’environnement et les valeurs dans tous les pays. Dans un tel contexte mouvant et mouvementé, la capacité d’adaptation et d’anticipation serait le facteur clé de réussite de toute stratégie gouvernementale. Le développement d’une telle capacité est tributaire d’une refonte de l’école pour la rendre capable de produire des ressources humaines pas seulement hautement qualifiées mais également, et surtout, rapidement adaptables au changement de contexte dans lequel elles devront agir. Penser le système d'éducation et de formation dans une perspective de 2030 revient à imaginer des scénarios prospectifs faisant la distinction entre ce qui est purement technique de ce qui a une portée stratégique pour les systèmes d’éducation et de formation et leurs différentes composantes.

Annonce

Cimqusef’2011. Thèmatique : Quels systèmes d’éducation et de formation pour 2030

Le monde évolue à grande vitesse dans tous les domaines. Des bouleversements énormes touchent l’économie, la société, la politique, la technologie, l’environnement et les valeurs dans tous les pays. Dans un tel contexte mouvant et mouvementé, la capacité d’adaptation et d’anticipation serait le facteur clé de réussite de toute stratégie gouvernementale. Le développement d’une telle capacité est tributaire d’une refonte de l’école pour la rendre capable de produire des ressources humaines pas seulement hautement qualifiées mais également, et surtout, rapidement adaptables au changement de contexte dans lequel elles devront agir. Les décideurs de l’éducation sont tellement absorbés par les problèmes quotidiens qu’ils ne pensent pas suffisamment à changer le statu quo. La question de l’avenir de l’école est pourtant d’une importance cruciale dans toute réflexion stratégique à long terme. Penser le système éducatif dans une perspective de 2030 revient à imaginer des scénarios prospectifs faisant la distinction entre ce qui est purement technique de ce qui a une portée stratégique pour les systèmes d’éducation et de formation et leurs différentes composantes.
Le congrès tentera donc de traiter la problématique de l’école de demain et les scénarios possibles que l’on peut imaginer pour des systèmes d’éducation et de formation capables de relever les défis de 2030.

On propose d’approcher cette problématique à travers les thèmes suivants :

Thème 1 : Quelles compétences pour le futur

Le monde connaît des évolutions rapides, voire des révolutions, dans tous les domaines qui mettent l’humanité devant des défis à surmonter. Préparer les apprenants à affronter les enjeux du futur revient à leur faire acquérir des compétences nouvelles que l’école devrait être en mesure de développer chez le citoyen de demain. On propose d’aborder ce thème en essayant d’apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Comment doter le citoyen de demain de compétences nouvelles qui le rendrait acteur de changement dans la société du futur ?
  • Quel dispositif pédagogique mettre en place pour assurer un apprentissage réflexif permettant aux apprenants de développer leur esprit d’innovation ?
  • Quelle démarche suivre pour concevoir un curriculum au service des nouvelles compétences ?
  • Comment reconcevoir les disciplines d’enseignement en mettant en œuvre une ingénierie disciplinaire prenant en compte, dans une approche systémique, le profil souhaité du citoyen de demain ?

Thème 2 : Quelle école pour demain

L’école sera sans doute le lieu incontournable pour former le citoyen de demain. Elle revêtira peut être des formes diverses générées surtout par les évolutions technologiques dans le domaine des TIC, mais elle continuera d’exister physiquement avec ses apprenants, ses enseignants et ses gestionnaires. On propose d’examiner les scénarios possibles pour l’école en 2030 en essayant d’apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Comment devrait être l’école du futur afin de s'adapter continuellement à son environnement changeant et aux besoins changeants de ses élèves ?
  • Comment faire évoluer l’école d’une logique de l’offre à une logique de la demande plus axée sur la satisfaction des besoins des parties prenantes, à leur tête les apprenants ? Dans quelle mesure cette logique de la demande risquerait-elle de verser dans une logique du marché ?
  • Quel système d’évaluation devrait-on adopter pour réguler le fonctionnement des écoles et en faire des communautés d’apprentissage ?
  • Quelle réforme mettre en place pour instaurer l’obligation de rendre des comptes et renforcer l’autonomie des écoles ?
  • Comment améliorer la gouvernance scolaire et quelles compétences de gestion doit avoir le directeur d’école ?
  • Comment lutter contre la différence dans la qualité des apprentissages entre les élèves issus des familles aisées et ceux issus des familles défavorisées ?
  • Comment développer des stratégies de formation des élites sans violer le principe de l’équité sociale ?
  • Quel serait le profil de l’enseignant de demain, quelles seraient ses compétences et comment le former ?

Thème 3 : Quelle recherche pour l’école de demain

Les tâches de l’enseignant deviendront de plus en plus complexes dans un contexte marqué par la prolifération des connaissances. Il deviendra nécessaire de mettre à sa disposition une base de connaissance lui facilitant l’exercice de ses tâches et permettant à la fois aux autorités éducatives de prendre des décisions pertinentes. Ce n’est que par le biais de la recherche que l’on pourrait réussir ce défi d’amélioration des pratiques et des politiques, éclairée par des connaissances validées par des chercheurs travaillant en collaboration avec des praticiens. On propose d’aborder ce thème en essayant d’apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Pourquoi la recherche et développement est-elle aussi faible dans le secteur de l'éducation? Que faire pour la renforcer?
  • Comment développer des projets de recherche en impliquant des réseaux de chercheurs et de praticiens dans le but de construire des bases de connaissances au service des politiques éducatives et des pratiques de l’enseignement ?
  • Comment faire de la concurrence entre les centres de recherche un levier d’assurance qualité des systèmes d’éducation et de formation ?
  • Comment la recherche pourrait-elle contribuer à l’amélioration de la qualité des systèmes d’éducation et de la formation depuis la classe jusqu’aux structures de gouvernance en passant par l’école ?

Thème 4 : Quels mécanismes de l’assurance qualité pour l’école de demain

On assiste aujourd’hui à une augmentation sensible des agences d’assurance qualité surtout dans l’enseignement supérieur, qui s’explique surtout par l’obligation de rendre des comptes et la nécessaire reconnaissance des diplômes au niveau international. Le modèle généralement admis par la plupart des agences d’assurance qualité, et qui donne naissance à une décision d’accréditation ou des recommandations figurant sur un rapport, repose sur trois éléments essentiels :

  • L’autoévaluation par l’institution elle-même en se référant à un référentiel commun ;
  • La revue de cette autoévaluation par des pairs ;
  • La visite sur site pour examiner les politiques et les pratiques de l’institution.

On propose d’explorer les tendances futures dans le domaine de l’assurance qualité en essayant d’apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Comment concilier entre les objectifs d’amélioration de la qualité et ceux de l’obligation de rendre compte dans les systèmes d’assurance qualité dans l’enseignement supérieur ?
  • Comment associer les mécanismes internes et externes d’assurance qualité ?
  • Quelle place pour les inputs, process, outputs et outcomes dans les mécanismes d’assurance qualité ?
  • Les systèmes d’assurance qualité doivent-ils évaluer la qualité des institutions avec toutes ses composantes ou uniquement les programmes de formation ?
  • Comment utiliser les systèmes d’assurance qualité pour évaluer la qualité des enseignants ?
  • Quelle stratégie mettre en œuvre pour adapter l’expérience des agences d’assurance qualité aux spécificités de l’enseignement primaire et secondaire ?

Thème 5: Comment réussir la réforme de l’école

La réforme de l’école est une réforme systémique qui touchent aux structures et qui devrait être menée avec un grand professionnalisme qui se base sur une maîtrise parfaite de tous les paramètres de réussite. La conduite de changement, la paix sociale, la bonne connaissance des dossiers et l’implication des parties prenantes sont autant de clés qu’il faut savoir utiliser pour réussir une telle réforme. On propose d’aborder ce thème en essayant d’apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Comment s’assurer de la faisabilité de la réforme avant de la mettre en œuvre ?
  • Comment pourrait agir le facteur politique dans la réussite de la réforme de l’école ?
  • Comment communiquer avant et pendant la réforme ?
  • Quels mécanismes utiliser pour passer de la décision politique à la mise en œuvre de la réforme ?
  • Comment gérer le changement et quelle stratégie adopter avec les adversaires ?

Modalités de proposition

Les propositions peuvent être envoyées par email : amaquen@gmail.com

ou directement via l'interface du site http://cimqusef.amaquen.org de l'ASSOCIATION MAROCAINE POUR L’AMELIORATION DE LA QUALITE DE L’ENSEIGNEMENT (AMAQUEN)

Date limite de candidature : 13/08/2011

Les propositions seront évaluées par le conseil scientifique (détaillé en pièce jointe).

http://www.amaquen.org / e-mail : amaquen@amaquen.org / Téléphone: 212 (0) 661 07 17 34 / Fax: 212 (0) 537 73 57 44

Lieux

  • Rabat, Maroc

Dates

  • samedi 13 août 2011

Mots-clés

  • Education, formation, qualité, prospective, scénarios, recherche, systémique, école, réforme

Contacts

  • Abdennasser Naji
    courriel : amaquen [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Abdennasser Naji
    courriel : amaquen [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Quels systèmes d’éducation et de formation pour 2030 ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 15 mars 2011, http://calenda.org/203629