AccueilLes réseaux intellectuels : approches et méthodes

Les réseaux intellectuels : approches et méthodes

Intellectual networks : approaches and methods

*  *  *

Publié le mardi 08 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

L’étude des réseaux intellectuels constitue un domaine de recherches important et complexe, qui permet de saisir de façon concrète la circulation de l’information et des idées, le fonctionnement des contacts entre les acteurs et comment s’effectuent les transferts entre des aires géographiques différents. Cette journée propose d’étudier des réseaux divers, de périodes diverses, de la République des lettres aux réseaux virtuels, à l’intérieur du monde anglophone et entre le monde anglophone et d’autres aires linguistiques, pour essayer de cerner plus précisément cette réalité.

Annonce

Présentation

L’étude des réseaux intellectuels constitue un domaine de recherches important et complexe, qui permet de saisir de façon concrète la circulation de l’information et des idées, le fonctionnement des contacts entre les acteurs et comment s’effectuent les transferts entre des aires géographiques différents. Cette journée propose d’étudier des réseaux divers, de périodes diverses, de la république des lettres aux réseaux virtuels, à l’intérieur de monde anglophone et entre le monde anglophone et d’autres aires linguistiques, pour essayer de cerner plus précisément cette réalité et comparer les différentes sources mises à contribution et les approches différentes à ce phénomène. Parmi les questions qui pourront être abordées sont celles de la définition de d’un réseau : établir l’existence de liens entre deux ou trois personnes suffit-il ? doit-on se référer à un réseau déjà bien constitué, ou ne s’agit-il pas aussi de comprendre comment peuvent être activés des réseaux de différentes natures qui se font ou se défont, se superposent, au cours du temps.

Parler de réseaux, ce n’est pas seulement évoquer l’existence de liens entre plusieurs personnes, c’est aussi s’efforcer de mesurer l’intensité et la nature de ces liens et comprendre la nature de ce qui est échangé. Quelle différence y a-t-il entre les réseaux liés à une institution et les réseaux plus informels ? Peut-on étudier la constitution d’un réseau à partir d’une figure centrale qui jouerait le rôle d’intermédiaire, de correspondant mettant en relation les différents membres du réseau entre eux ? Comment situer les membres du réseau les uns par rapport aux autres, quel est leur statut respectif ?

Il apparaît également nécessaire de départager ce qui est de l’ordre de la réalité et de la reconstruction dans l’usage de cette notion. On peut être tenté de donner rétrospectivement trop de cohérence ou de voir de manière trop unitaire certains réseaux qui s’apparentent davantage à des nébuleuses faisant intervenir des échanges de différentes natures. Il apparaît enfin nécessaire de s’interroger sur l’incidence des réseaux et l’évolution des échanges sur l’élaboration du savoir et le débat intellectuel.

Programme

Journée d’étude organisée par le Groupe de recherches en histoire intellectuelle (Paris 8), et le CRIDAF (Paris 13)

Vendredi 18 mars 2011, Université Paris 13, SALLE C 304 : intellectual Networks: approaches and méthods

9h15 Ouverture de la journée par Claire Parfait, directrice du CRIDAF

9h30-10h30 Ambre Ivol (Université de Nantes):
“The ‘Good War’ Generation: Remapping American Intellectual History through Howard Zinn’s Life and Work.”

10h30-10h45 Pause café

10h45-11h45 Allan Janik (University of Innsbrück) :
“The Use and Misuse of ‘Influence’ in the History of Ideas: The Case of Wittgenstein”

11h45-12h45 Hans Bak (Radboud University, Nijmegen):
“Malcolm Cowley, Mediator: An American Critic and French Writing”.

12h45 Repas

14h-15h  Agnès Delahaye (Université Lyon 2) :
“Family, Precariousness and Trade. Colonial Networks of the Atlantic World: The Case of the Massachusetts Bay Company, 1628-1680.” 

15h-16h Zehor Zizi (Université de Caen) :
“Behind Thomas Shaw (1692?-1751) and his book of travels: The Networks of the Royal Society, Oxford University and Diplomatic Agents."

16h-16h15 Pause café

16h15-17h15 Catherine Hajdenko-Marshall  (Université de Cergy-Pontoise):
“A Quest for the Long Lost Papers of The Metaphysical Society (1869-1880): Archives, Libraries and Librarians”.

17h15-17h45 Table ronde  et conclusion

contact : anne.mellios@wanadoo.fr ou 06 60 69 77 78

Lieux

  • 99 av. Jean-Baptiste Clément
    Villetaneuse, France

Dates

  • vendredi 18 mars 2011

Mots-clés

  • réseaux, histoire intellectuelle

Contacts

  • Anne Mellios
    courriel : anne [dot] mellios [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Ann Thomson
    courriel : ann [dot] thomson [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les réseaux intellectuels : approches et méthodes », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 08 mars 2011, http://calenda.org/203652