AccueilDes « révolutions 2.0 » ?

Des « révolutions 2.0 » ?

2.0 Revolutions

Rôles, usages et limites des réseaux sociaux dans les soulèvements du monde arabe et en Iran

Roles, uses and limits of social networks in uprisings in the Arab world and in Iran

*  *  *

Publié le jeudi 10 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Revenant sur les soulèvements en Iran en 2009 et le « printemps arabe » de 2011, cette journée d’étude vise à interroger l’impact des nouvelles technologies et plus particulièrement des réseaux sociaux sur l’émergence de revendications démocratiques au Maghreb et au Moyen-Orient et les insurrections qui s’en sont suivies.

Annonce

Séminaire du Laboratoire Communication et Politique - UPR 3255 (CNRS) organisé par Aurélie Aubert et Jamil Dakhlia : Des "révolutions 2.0" ? Rôles, usages et limites des réseaux sociaux dans les soulèvements du monde arabe et en Iran

Présentation

Revenant sur les soulèvements en Iran en 2009 et le « printemps arabe » de 2011, cette journée d’étude vise à interroger l’impact des nouvelles technologies et plus particulièrement des réseaux sociaux sur l’émergence de revendications démocratiques au Maghreb et au Moyen-Orient et les insurrections qui s’en sont suivies.

Pour certains, nul doute que l’on ait ici affaire à des « révolutions 2.0 », au sens où les outils numériques auraient d’abord permis le décloisonnement de sociétés opprimées et le renforcement d’une dissidence puis servi de base logistique concrète à la contestation sur le terrain.

Reste que pour éviter toute technophilie abusive, concluant naïvement à un potentiel par essence démocratique d’Internet, il convient non seulement de cerner les différentes modalités des usages des nouvelles technologies dans ces soulèvements mais également de les mettre en perspective avec des enjeux sociaux, politiques, économiques ou culturels, dans chacun des pays concernés et à l’échelle internationale.

Programme

Matinée

09h30 : Accueil des participants

09h45 : Introduction : Aurélie Aubert, Jamil Dakhlia

10h00 : Youssef El Chazli, assistant à l'Institut d'études politiques et internationales, Université de Lausanne, doctorant au CERI : "Mobilisations 'sans engagements' : le passage au politique des cybermilitants égyptiens".

11h15 : Thibauld Hulin, post-doctorant en sciences de l'information et de la communication, Laboratoire COSTECH-TSH, Université de Compiègne : "La réflexivité de l'écriture interactive, un outil pour comprendre le rôle du numérique dans les révolutions du Maghreb".

Discussion

Pause-déjeuner

Après-midi

14h00 : Table ronde avec Fabrice Epelboin, éditeur de la version française du ReadWriteWeb, relais et soutien du cyberactivisme tunisien

15h00 : Aurélie Aubert, maître de conférences à l'Université Paris 8 : "L'utilisation des images amateurs par les journalistes occidentaux lors des émeutes en Iran en 2009".

Discussion

Inscription obligatoire : corinne.navelant @ lcp.cnrs.fr

Lieux

  • 20 rue Berbier du Mets (Maison des Sciences de la Communication, rez-de-chaussée)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 08 avril 2011

Fichiers attachés

Contacts

  • Aurelie Aubert
    courriel : aurelie [dot] aubert03 [at] univ-paris8 [dot] fr
  • Jamil DAKHLIA
    courriel : jamil [dot] dakhlia [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Corinne Navelant
    courriel : corinne [dot] navelant [at] lcp [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Des « révolutions 2.0 » ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 10 mars 2011, http://calenda.org/203686