AccueilLes migrations environnementales

Les migrations environnementales

Environmental migrations

Quels sorts pour ces réfugiés d'un genre nouveau ?

The destinies of a new kind of refugee

*  *  *

Publié le mercredi 23 mars 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Les revues Hommes & Migrations et Tiers Monde consacrent deux après-midi aux migrations environnementales autour d'une problématique : quelles sont les relations de causalité entre les dégradations de l’environnement et les déplacements de populations ? Ce nouveau rendez-vous de la revue Hommes & Migrations à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration explore la situation des migrations liées aux questions d’environnement, à partir des résultats des programmes de recherche en cours, et présente un vaste panorama de ces migrations en comparant des aires géographiques et des dégradations de l’environnement très diverses.

Annonce

Programme

VENDREDI 25 MARS

Allocution d’ouverture par Jacques Toubon, président du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
Trop peu d’études sérieuses, fondées sur des recherches de terrain, peuvent fournir des connaissances et des explications scientifiques, notamment parce que “le champ est marqué par une opposition stérile entre spécialistes de l’environnement et spécialistes des migrations, les uns adoptant volontiers un discours alarmiste sur la question, tandis que les seconds restent généralement sceptiques quant à l’émergence d’une catégorie migratoire supposément nouvelle” précise François Gemenne. Les lacunes alimentent dans le débat et parfois dans l’agenda politique des idées et des estimations approximatives.

Première table ronde : Les réalités géographiques de ces migrations (14h00 à 16h00)

Animée par Marie Poinsot, rédactrice en chef d’Hommes et Migrations
A travers quelques monographies, ce rapide panorama permet de comparer la diversité des dégradations environnementales et les profils des mobilités humaines provoquées par les changements des milieux.

Intervenants

  • François Gemenne, IDDRI - Sciences Po de Paris, présentation du dossier “Migrations et environnement” de la revue Hommes et Migrations
  • Luc Cambrezy et Véronique Lasailly-Jacob présenteront le dossier de la Revue Tiers Monde
  • Rathana Peou van den Heuvel, University of Liberal Arts Bangladesh, sur la situation du Bangladesh
  • Sabine Henry, université de Namur (FUNDP), sur l’impact de l’environnement naturel sur la migration au Burkina Faso
  • Lalini Veerassamy, Organisation Internationale des Migrations – Maurice, sur le projet concernant l’île Maurice

Deuxième table ronde : Les enjeux transversaux de ces migrations environnementales (16h00 – 17h30)

Animée par Laure Noualhat, Libération
Face à ces migrations, les enjeux sont aussi bien d’ordre juridique pour déterminer un nouveau statut à ces réfugiés, que d’ordre politique et pratique, en mettant en oeuvre des programmes d’actions adaptés aux situations de terrain.

Intervenants

  • Philippe Boncour, Organisation Internationale des Migrations, Genève
  • Agnès Hurwitz ou José Riera, Haut Commissariat aux Réfugiés, Genève
  • Julien Bétaille, université de Limoges, sur le passage des catégories de “réfugiés écologiques” à celle de “déplacés environnementaux”.
  • Christel Cournil, université de Paris 13, sur la question des protections des réfugiés environnementaux
  • Han Entziger, université de Rotterdam, sur les chantiers ouverts par le projet EACH FOR
  • Sylvie Ollitrault, Institut d’Etudes Politiques de Rennes, sur le militantisme climatique

SAMEDI 26 MARS de 15h00 – 17h30

La parole aux réfugiés climatiques

Projections - débat en partenariat avec Antipode, projection d’une sélection des documentaires des deux séries Sale temps pour la planète ! (France 5) et Paradis en sursis (France 5).

Ces documentaires vont à la rencontre des réfugiés climatiques ou de futurs déplacés des quatre coins de la terre et montrent les conséquences concrètes de leur départ forcé vers d’autres territoires.

Présentation et débat :

  • François Gemenne, IDDRI - Sciences Po de Paris
  • Giliane Le Gallic, présidente de l’association Alofa Tuvalu

Lieux

  • 293 avenue Daumesnil (Palais de la Porte Dorée)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 25 mars 2011
  • samedi 26 mars 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • migrations, environnement, dégradation, climats, mobilités, réfugiés, statut juridique, déplacés, enjeux transversaux

Contacts

  • karima dekiouk
    courriel : karima [dot] dekiouk [at] histoire-immigration [dot] fr

Source de l'information

  • karima dekiouk
    courriel : karima [dot] dekiouk [at] histoire-immigration [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les migrations environnementales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 23 mars 2011, http://calenda.org/203852