AccueilCorporatisme dans l'économie des campagnes rurales européennes, XIXe-XXe siècles

Corporatisme dans l'économie des campagnes rurales européennes, XIXe-XXe siècles

Corporatism in the economy of rural Europe, 19th-20th century

*  *  *

Publié le lundi 04 avril 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à contribution pour une session qui se tiendra dans le cadre du colloque bisannuel du Réseau d'histoire rurale à Glasgow en avril 2012.

Annonce

Argumentaire

Cet appel à contribution concerne une session lors de la conférence bisannuelle du Réseau d’Histoire Rurale (RHN) qui se tiendra à Glasgow du 11 au 14 avril 2012 dans le cadre de l’ESSHC (European Social Science History Conference).

La présente session se propose de réaliser une radiographie du corporatisme, sous toutes les formes qu’il recoupe, dans l’économie des campagnes européennes entre 1800 et nos jours.

Au cours des XIXème et XXème siècle, les campagnes occupent une place ambivalente dans l’histoire de l’Europe. Perçues comme des freins à la modernité, qu’elle soit politique ou sociale (K. Marx, 1848, W. Rösener, 1994), ou comme un formidable relais des avancées spectaculaires que connaissent ces deux siècles (G. Pécout, 1994, Gavignaud-Fontaine, 1996), les espaces ruraux sont avant tout des lieux de tensions et d’enjeux, un objet multiforme soumis à l’influence des villes mais également à ses propres dynamiques (P. Corner, 1993, F.-W. Henning, 1978, A. Martinez Lopez, 2000).

Ainsi, loin d’une vision immuable des sociétés rurales européennes, les différentes études (CIHMSSS, 1976) démontrent au contraire une conception dynamique de ces sociétés, empreintes de traditionalisme et de modernisme, favorisant l’essor de modèles de développement qui leur sont propres (C. Marache, 2006).

Dans ce cadre, dans une société européenne marquée par les Révolutions industrielles, les guerres, la société de consommation puis la révolution numérique et informatique, le monde rural européen connaît de nombreux soubresauts, fruits d’évolutions, de mutations et de bouleversements qui transforment le visage des sociétés rurales européennes et, bien évidemment, de leur économie (E. Hobsbawm, 1978).

Economiquement, il s’agit, pour la grande majorité des ruraux, de rompre avec les traditions ancestrales et de rentrer dans le cadre d’un modèle économique nouveau, conséquence de l’alliance triomphale du capitalisme et du libéralisme économiques. Dans une économie ayant abandonné son système productif d’autosubsistance et relevant dorénavant de la spécialisation et de la mise en concurrence, les acteurs de l’économie rurale, qu’ils soient producteurs, ouvriers, intermédiaires, marchands, artisans ou débitants cherchent les meilleurs moyens de s’organiser pour faire face à un marché de plus en plus irrégulier et dévastateur (Bairoch, 1999), dans un contexte d’intégration de plus en plus poussée au marché national puis international. Participant activement à la transformation des campagnes, les agents économiques ruraux, dans un contexte de structuration et de consolidation du marché, cherchent donc les meilleurs moyens pour assurer la pérennité de leur situation et de leurs activités. Le plus souvent, c’est à travers le regroupement, en « faisant corps », que cette action est menée.

Cette session propose donc d’étudier un type d’organisation relativement fréquent mais mal connu dans les campagnes européennes, les organisations à visées corporatistes. Axées autour de la défense d’intérêts particuliers ou collectifs, dans le but de défendre une vision solidaire de la société, ces organisations, cherchent dans un contexte de mise en concurrence de plus en plus âpre, à obtenir et/ou à maintenir des privilèges ou des avantages par le biais d’actions diverses et variées (grèves, lobbying, manifestations, meetings, conférences, etc.). Si le phénomène est relativement bien étudié pour le secteur agricole et l’agrarisme depuis les travaux de P. Barral (1968), repris par J.L Mayaud en 2005, c’est encore un domaine à défricher dans tout ce qui concerne les secteurs non-agricoles et pour certaines périodes. Il s’agira donc d’étudier les corporations stricto sensu si elles existent mais également les associations, les syndicats, les sociétés qui pourraient avoir des comportements corporatistes. Les études évolutives (sur des périodes plus ou moins longues) tout comme comparatives (entre différentes corporations, entre différentes régions, entre différents pays) seront les bienvenues tout comme les études de cas précises (locales, régionales, nationales). Enfin, seront bien évidemment traités les secteurs agricoles comme non-agricoles.

Plusieurs axes seront privilégiés (mais ils ne sont pas exclusifs et d’autres approches pourront être abordées) :

  • La défense d’intérêts en temps de crise (guerres, dépressions, épidémies, etc.)
  • Corporatisme rural et partis politiques
  • Genèse, naissance et structures des organisations corporatistes rurales
  • Modes d’action des organisations corporatistes rurales
  • Corporatisme rural et réformes
  • Historiographie du corporatisme rural
  • Les tensions nées du corporatisme rural
  • Corporatisme et modernisation des campagnes
  • Sociologie du corporatisme rural
  • Corporatisme rural et fascisme

Modalités de soumission

Les propositions, rédigées en anglais et/ou en français (entre 300 et 500 mots), doivent être envoyées à l’adresse suivante : stephane.le.bras@univ-poitiers.fr

avant le 30 avril

La sélection des propositions sera effectuée par Stephane Le Bras et par le Comité scientifique du colloque.

Dans le même temps, vous devez vous pré-inscrire sur le site de l’ESSHC : http://www.iisg.nl/esshc/user/register.php

Pour plus d’informations à propos du colloque et du RHN, merci de vous rendre sur http://www.rhi.wur.nl/UK/RHN/Glasgow/ ou de contacter la responsable du colloque, Dulce Freire (dulce.freire@ics.ul.pt).

Lieux

  • Glasgow, Grande-Bretagne

Dates

  • samedi 30 avril 2011

Mots-clés

  • Corporatisme, histoire rurale, économie rurale, défense des intérêts

Contacts

  • Stéphane Le Bras
    courriel : stephane [dot] lebras [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • Stéphane Le Bras
    courriel : stephane [dot] lebras [at] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Corporatisme dans l'économie des campagnes rurales européennes, XIXe-XXe siècles », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 04 avril 2011, http://calenda.org/203970