AccueilLa réception de la musique française en Suède, XVIIe-XVIIIe siècles

La réception de la musique française en Suède, XVIIe-XVIIIe siècles

The reception of French music in Sweden, 17th-18th centuries

*  *  *

Publié le mercredi 06 avril 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

La collection Düben conservée à la bibliothèque de l'Université d'Uppsala depuis 1733 est une source inestimable qui nous permet de connaître le répertoire musical exécuté entre les XVIIe et les XVIIIe siècles à la cour royale de Suède. Cette collection contient principalement de la musique religieuse italienne et allemande, mais elle rassemble également un répertoire conséquent de musique française, jusqu'à présent peu étudié. Ce corpus de sources atteste d'une réception continuelle de la musique française à la cour royale de Suède, qui débute dans les années 1640, sous le règne de Christine de Suède. Dans ce contexte, cette collection permet d’étudier avec précision les activités musicales à la cour de Suède. Ce qui signifie que ce matériau peut être utilisé pour étudier les pratiques complexes, aux multiples aspects, de la réception et de l'adaptation au début de l’époque moderne.

Annonce

Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), Groupe Interdisciplinaire sur la Musique et les arts du Spectacle (GRIMAS)

dirigé par Raphaëlle Legrand et Bertrand Porot - Séance coordonnée par Alessio Ruffatti

Samedi 9 avril 2011 (10h00 – 12h30)

Centre Universitaire Malesherbes - Amphi 120, 108, boulevard Malesherbes 75850 Paris cedex 17 (Métro : Malesherbes ou Villiers)

Programme

10h00 Alessio Ruffatti (Paris IV) : Introduction : Réception et circulation de la musique en Europe entre les XVIIe et les XVIIIe siècles à travers le rapport entre sources et interprètes

10h30 Lars Berglund (Université d’Uppsala) et Maria Schildt (Université d’Uppsala) : Reception and Use of French Music at the Swedish Royal Court, ca 1680 – 1730 (En anglais)

Pause

11h30 Table ronde : La musique française en Europe entre XVIIe et XVIIIe siècle sources réception circulation réemploi recréation.

  • Jean Duron - Centre de Musique Baroque de Versailles
  • Pascal Denécheau - IRPMF CNRS
  • Jérome de La Gorce Centre André Chastel CNRS
  • Catherine Massip - Ecole Pratique des Hautes - IRPMF CNRS

Présentation de la journée

La collection Düben conservée à la Bibliothèque de l'Université d'Uppsala depuis 1733 est une source inestimable qui nous permet de connaître le répertoire musical exécuté entre les XVIIe et les XVIIIe siècles à la cour royale de Suède. Cette collection contient principalement de la musique religieuse italienne et allemande, mais elle rassemble également un répertoire conséquent de musique française, jusqu'à présent peu étudié. Ce corpus de sources atteste d'une réception continuelle de la musique française à la cour royale de Suède, qui débute dans les années 1640, sous le règne de Christine de Suède, lorsqu'un groupe de violonistes français participe à la réalisation des ballets de cour. À partir de 1680 et après, la réception de la musique française ne cessa de croître à la cour royale. Durant cette période, l'afflux de musique française fut continuel, montrant toutefois trois épisodes marquants :

1) L'adaptation de la musique dramatique de Jean Baptiste Lully dans les années 1680,

2) La visite de la troupe française dirigée par Claude Guilmois de Rosidor (1699 – 1706)

3) La visite de la troupe dirigée par Jean-Baptiste Landé (1723 – 1727).

À côté des œuvres de Jean-Baptiste Lully, la collection Düben rassemble : celles de son fils Louis Lully, de Pascal Colasse, de Marin Marais, d'André Campra, de Michel de la Barre, de Jean Desfontaines, d'Henry Desmaret, d'André Cardinal Destouches, de Théobald de Gatti, de Jean Fery Rebel et de quelques autres. Il y a deux groupes complémentaires de sources : celles (manuscrites et imprimées) qui proviennent de France et celles qui furent copiées pour des représentations données à la cour royale à Stockholm.

Dans ce contexte, l'importance de la collection Düben provient de ce qu'elle a été conservée dans son état original et qu'elle permet d’étudier avec précision les activités musicales à la cour de Suède. Ce qui signifie que ce matériau peut être utilisé pour étudier les pratiques complexes, aux multiples aspects, de la réception et de l'adaptation au début de l’époque moderne.

Catégories

Lieux

  • 108 boulevard Malesherbes
    Paris, France

Dates

  • lundi 09 avril 2001

Mots-clés

  • Musique, musicologie, France, Suède, réception, circulation, manuscrits, collections, sources, sémiophores, Collections Düben, Uppsala

Contacts

  • Alessio Ruffatti
    courriel : alessioruffatti [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Alessio Ruffatti
    courriel : alessioruffatti [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La réception de la musique française en Suède, XVIIe-XVIIIe siècles », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 06 avril 2011, http://calenda.org/203993