AccueilIrremplaçables ? Approches archéologiques et anthropologiques d'objets uniques, précieux, nouveaux

Irremplaçables ? Approches archéologiques et anthropologiques d'objets uniques, précieux, nouveaux

Irreplaceable? Archaeological and anthropological approaches to unique, precious and new objects

*  *  *

Publié le lundi 18 avril 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Colloque international, organisé par M. Bailly, P. Lemonnier, S. Revolon. Le colloque s’inscrit dans le renouveau des études sur la culture matérielle qui consiste à prendre sérieusement en compte les dimensions physiques des objets et des techniques (conformément au programme précisé par Mauss il y a 75 ans, mais à peine mis en œuvre). Il ne s’agit plus seulement d’étudier les contextes dans lesquels des objets acquièrent le statut d’« irremplaçables » et les conséquences de cette distinction pour les acteurs des sociétés que l’on étudie ou dont on reconstitue le mode de vie, mais d’essayer de comprendre quels aspects des objets en question sous-tendent ce statut.

Annonce

Présentation

Tant les material culture studies que la technologie culturelle ou les archéologues se sont depuis longtemps intéressés aux objets « irremplaçables », c’est-à-dire à des objets dont une population donnée considère qu’eux seuls sont adaptés à un usage aussi particulier que nécessaire. Ces objets peuvent être uniques en leur genre, ou appartenir à une classe d’objets jugés irremplaçables (des morceaux de la vraie Croix). Quant à leur usage, il relève aussi bien de l’action physique sur la matière (le premier outil d’acier dans une société « néolithique » de Nouvelle-Guinée) que de l’échange, de la détention ou de l’exposition. L’archéologie s’attache à repérer de tels objets et à en déterminer les fonctions sociales, l’origine, la « trajectoire de vie ». Elle s’interroge en particulier sur ces objets dotés d’un statut spécial aussitôt que les substances employées, les techniques utilisées et les formes choisies les constituent en singularités ou mettent en relief des pratiques et des valorisations sociales. Dans certains cas leur matérialité sous-tend simultanément ce caractère irremplaçable et les processus de différenciation économique et politique susceptibles de s’y rattacher. En anthropologie, en étudiant leur changement de statut ou de destination, leur « carrière », leur détournement et leur réutilisation ou encore leur inaliénabilité, les spécialistes de la religion, du politique, de l’économie ou de l’esthétique tentent de préciser la nature et le rôle de ces objets qui sont temporairement distingués par une organisations sociale et des systèmes de pensées et d’actions.  

Programme

Lundi 23 mai 2011

9h00 - 9h30 Accueil

 9h30 -10H Ouverture du colloque (Maxence Bailly, Pierre Lemonnier, Sandra Revolon)

  •  10h00 -10h45 Gil Bartholeyns (Chaire « Cultures visuelles », Université Lille III) Les biens non substituables dans l'Occident médiéval: la matérialité symbolique

 10h45 - 11h Pause

  •  11h -11h45 Yann–Philippe Tastevin (doctorant, Paris X-Nanterre) Panne de transmission. Une chronique mécanique du rickshaw à moteur
  •  11h45-12h30  Jean-Paul Demoule (Professeur, Université Paris I) Archéologie, art contemporain et recyclage des déchets

 12h30 -14h Pause déjeuner

  •  14h00 -14h45 Pierre Pétrequin:  (Directeur de Recherche honoraire, Laboratoire de chrono-écologie, Besançon) Exotiques et inaltérables : les jades alpins au Ve millénaire
  •  14h45 -15h30  Ludovic Coupaye (Lecturer, department of anthropology, University College, London) Des pierres et des jardins : fertilité minérale et cosmologie chez les Abelam de Papouasie Nouvelle-Guinée

 15h30 -16h00 Pause

  •  16h -16h45 Bill Sillar (Lecturer, Institute of archaeology, University College, London) Alternative Biographies: The physical process and social narratives that make the carved stones of the Andes irreplaceable
  •  16h45 -17h30 Mike Rowlands (Professeur honoraire, department of anthropology, University College, London) From masquerade to video-film: mediating the demonic in West central Africa

 17h30-18h30 Discussion

 20h Dîner

 Mardi 24 mai 2011

  •  9h00 -9h45  Katerina Kerestetzi (doctorante, Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative, Paris-Ouest Nanterre) Un mort pour son chaudron ou comment doter le dieu-objet du palo monte d'une personnalité singulière (Cuba)
  •  9h45 -10h30 Sophie Desrosiers (Maître de Conférences, EHESS, Paris) Les textiles comme art premier dans les Andes

 10h30 -10h45 Pause

  •  10h45-11h30 James  Leach (Senior lecturer, directeur du department of anthropology, University of Aberdeen) The murder of a slit-gong: bodies and social pathology on the Rai Coast of Papua New Guinea
  •  11h30 -12h15 Sandra Revolon (Maître de Conférences, Université de Provence, Marseille) L’éclat des ombres : objets rituels de l’est des Îles Salomon

 12h15 -14h Pause déjeuner

  •  14h00 -14h45 Denis  Monnerie  (Professeur, département de sociologie et d’anthropologie, U. Marc Bloch) Les objets cérémoniels valorisés et leurs substituts (Arama et région Hoot ma Whaap, Nouvelle-Calédonie)
  •  14h45 -15h30  Pierre Lemonnier (Directeur de Recherche, CNRS, Marseille) Doublon, redondance et périssologie : trois façons de remplacer l’irremplaçable

 15h30 -15h45 Pause

  •  15h45 -16h30 Laurent  Olivier (Conservateur du département des Ages du Fer, musée des Antiquités nationales, St Germain-en-Laye) C'est du béton : de quoi sont faits les objets irremplaçables des archéologues ? 

 16h30 -18h Discussion Générale

18h – 19h Pot de clôture

Lieux

  • 3 place Victor Hugo (Espace Yves Mathieu (salle LSH 204) Université de Provence, campus St Charles)
    Marseille, France

Dates

  • lundi 23 mai 2011
  • mardi 24 mai 2011

Mots-clés

  • objets, culture matérielle, technologie, art, communication, échange

Contacts

  • Pierre Lemonnier
    courriel : pierre [dot] lemonnier [at] univ-provence [dot] fr

Source de l'information

  • Véronique André
    courriel : veronique [dot] andre [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Irremplaçables ? Approches archéologiques et anthropologiques d'objets uniques, précieux, nouveaux », Colloque, Calenda, Publié le lundi 18 avril 2011, http://calenda.org/204083