AccueilLes descripteurs du vin : regards contrastifs

*  *  *

Publié le mercredi 27 avril 2011 par Karim Hammou

Résumé

En parallèle au projet européen VinoLingua (programme Leonardo – apprentissage tout au long la vie), l’axe « Discours et langages » du Centre interlangues « Textes images langages » de l’Université de Bourgogne (EA 4182) organise, en collaboration avec le Pôle d’études françaises, le laboratoire « Cultures en contact » de l’Université d’Innsbruck et avec la Chaire UNESCO « Cultures et traditions du vin » de l’Université de Bourgogne, deux journées d’études consacrées à une analyse multilingue et interculturelle des descripteurs du vin. Cette manifestation fait suite à celle de septembre 2010 sur « Discours et figures dans les discours sur le vin en Europe » (publication en cours dans la collection InnTrans aux éditions Peter Lang Wien).

Annonce

En parallèle au projet européen VinoLingua (programme Leonardo – apprentissage tout au long la vie), l’axe « Discours et Langages » du Centre Interlangues « Textes Images Langages » de l’Université de Bourgogne (EA 4182) organise, en collaboration avec le Pôle d’Etudes Françaises, le laboratoire « Cultures en Contact » de l’Université d’Innsbruck et avec la Chaire UNESCO « Cultures et Traditions du Vin » de l’Université de Bourgogne », deux journées d’études consacrées à une analyse multilingue et interculturelle des descripteurs du vin. Cette manifestation fait suite à celle de septembre 2010 sur « Discours et figures dans les discours sur le vin en Europe » (publication en cours dans la collection InnTrans aux éditions Peter Lang Wien). 

On s’intéressera cette année aux descripteurs, le plus souvent adjectivaux mais pas seulement (cf. vin minéral vs. minéralité du vin), utilisés en dégustation et dans la critique œnologique en allemand, anglais, espagnol, français et italien. Les travaux, qui porteront soit sur une de ces cinq langues, soit sur une approche comparée entre deux ou plusieurs d’entre elles, s’inscriront naturellement dans le champ de la sémantique lexicale et cognitive, mais aussi dans celui de l’analyse de discours, de la linguistique interactionnelle ou encore de la sémiotique. Ce faisant, on s’interrogera prioritairement – mais non exclusivement – sur :

  • les représentations mentales que véhiculent ces descripteurs – en incluant leur dimension métaphorique ainsi que les relations qui les lient entre elles ;
  • les stratégies de génération de tels descripteurs – en particulier en analyse sensorielle ;
  • les stratégies de paraphrase et de définition qui les accompagnent souvent ;
  • la combinatoire, en discours, de ces adjectifs ;
  • leur rôle dans la constitution d’un métalangage normé/standardisé de la dégustation – abordant ainsi l’épineuse question des idiosyncrasies « régionales » ;
  • la question de leur saisie terminographique ;
  • leur mode de constitution dans le discours, que ce soit à l’écrit ou dans des interactions orales ;
  • leur circulation dans des univers discursifs différents : discours expert, discours amateur, discours de vulgarisation, discours publicitaire.

Les approches comparatives permettront tout spécialement de s’interroger sur les recoupements d’une langue à l’autre et, partant, sur la « traduisibilité » non seulement linguistique, mais aussi conceptuelle, des discours de la dégustation et de la critique œnologique. 

Les propositions de communication comprendront un titre, un résumé de maximum 600 mots, cinq mots clefs et une bibliographie de dix titres maximum. La première page comportera en outre le(s) nom(s) de l’/des auteur(s) et leur affiliation scientifique. Le résumé précisera clairement la nature du corpus analysé, le cadre théorique et méthodologique retenu ainsi que les principaux résultats attendus.

Conformément aux objectifs et aux contraintes du programme Vinolingua, une limitation spatiale à l’aire européenne s’impose toutefois. Les communications pourront être prononcées dans les langues des pays impliqués dans le projet de référence : français, allemand, espagnol et italien - ainsi qu’en anglais. Les auteurs désirant s’exprimer dans d’autres langues que le français ou l’anglais devront toutefois fournir un support papier ou une présentation ppt exposant, dans une de ces deux langues, les principaux moments de leur communication. 

Les propositions seront envoyées par voie électronique à isabelle.rousseau-jacob@u-bourgogne.fr ET vinolingua.dijon.recherche@gmail.com avant le 15 juin 2011. 

Lancement de l’appel : 15 avril 2011

Date limite de soumission : 15 juin 2011

Réponses aux auteurs : 30 juin 2011

Journées d’études : 18 et 19 octobre 2011 

Les journées d’études déboucheront sur une publication dont les modalités seront précisées ultérieurement aux auteurs. 

Contacts :      isabelle.rousseau-jacob@u-bourgogne.fr

vinolingua.dijon.recherche@gmail.com  

Partenaires : Centre Interlangues « Textes Images Langages » de l’Université de Bourgogne (EA4182), Pôle d’Etudes Françaises d’Innsbruck, Laboratoire « Kulturen in Kontakt » de l’Université d’Innsbruck, Maison des Sciences de l’Homme de Dijon (UMS CNRS-uB 2739), Chaire UNESCO « Cultures et Traditions du Vin » 

Comité scientifique :  

  • Pr. Joëlle Brouard, Groupe ESC Dijon Bourgogne
  • Dr. Laurent Gautier, Centre Interlangues « Texte Image Langage », EA4182, Université de Bourgogne
  • Pr. Georges Giraud, AgroSup Dijon
  • Dr. Isabelle Rousseau-Jacob, Centre Interlangues « Texte Image Langage », EA4182, Université de Bourgogne
  • Pr. Eva Lavric, Laboratoire « Cultures en Contact », Université d’Innsbruck
  • Dr. Yves Le Fur, UMR Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation AgroSup Dijon-CNRS-INRA-Université de Bourgogne

La manifestation a reçu le label "Projet Intégré Vigne et Vin" soutenu par le Conseil Régional de Bourgogne au titre des accords cadres Recherche Innovation.

Catégories

Lieux

  • Université de Bourgogne
    Dijon, France

Dates

  • mercredi 15 juin 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • vin, sémantique, représentations mentales, discours, sciences du goût

Contacts

  • Laurent Gautier
    courriel : laurent [dot] gautier [at] u-bourgogne [dot] fr

Source de l'information

  • Laurent Gautier
    courriel : laurent [dot] gautier [at] u-bourgogne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les descripteurs du vin : regards contrastifs », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 27 avril 2011, http://calenda.org/204175