AccueilFascinantes étrangetés

Fascinantes étrangetés

La découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle

*  *  *

Publié le mardi 03 mai 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Organisation : Université de Nice Sophia-Antipolis (CIRCPLES), Paris -Sorbonne (OMF), CIRIEF, avec le partenariat du Festival Berlioz et du Conseil Général de l’Isère. Cette rencontre scientifique internationale constitue une première réflexion d’ensemble sur la découverte de nouveaux horizons musicaux multiculturels en Occident au XIXe siècle et ses conséquences sur une nouvelle forme de composition musicale savante.

Annonce

Présentation

Si un certain nombre d’études ont été consacrées à l’exotisme musical, à travers l’orientalisme ou la découverte des cultures musicales populaires paysannes en Europe, au xixe siècle, dans le contexte de la création des identités nationales, ce n’est que récemment que la conscience d’une forte mobilité dans les sociétés anciennes s’est imposée, cela se traduisant par un regain d’édition des grands récits historiques de voyages musicaux.

Cette rencontre se propose de réunir des chercheurs de tous horizons (musicologie, ethnomusicologie) et de toutes provenances pour évoquer l’attrait irrésistible qu’éprouvèrent certains compositeurs occidentaux pour les musiques « autres », compositeurs voyageurs ou observateurs mélomanes qui consignèrent leurs observations dans des écrits aujourd’hui fameux, la façon dont ils se représentèrent cet « Autre de la musique », mais aussi pour examiner la circulation des matériaux musicaux à laquelle ces rencontres donnèrent lieu, la naissance de nouveaux imaginaires, parfois fantastiques, sans oublier les espaces de découverte de cette altérité musicale (expositions universelles en Europe, expositions coloniales des empires) et les cadres scientifiques et institutionnels en charge de l’étude de ces nouvelles cultures musicales.

Programme

Mercredi 24 août 2011

14h — Accueil des participants.

14h15 — Discours de bienvenue

L’imaginaire musical fantastique au XIXe siècle :

14h45 — Bruno Messina (Festival Berlioz, Conservatoire de Paris-CNSMDP)
« Enfance d’Hector : quelques images sonores, étranges et fantastiques ».

15h30 — Luc charles-dominique (Université de Nice-Sophia-Antipolis)
« La figure musicale du diable dans l’ethnographie française du xixe siècle. Entre fascinante et inquiétante étrangeté ».

16h15 — Danièle Pistone (Université de Paris-Sorbonne)
« Figures diaboliques des scènes musicales françaises ».

Jeudi 25 août 2011

« L’Autre de la musique » : exotismes, horizons élargis, étrangetés musicales, fascinantes et inquiétantes (Session 1) :

10h — Cristina Ghirardini (Centro per il dialetto romagnolo – Fondazione Casa di Oriani)
« La découverte de la musique du peuple en Romagna (Italie) au xixe siècle ».

10h45 — Guido Raschieri (Université de Turin)
« “Dizì-me ün poc, bela Franzéisa”. Costantino Nigra et la recherche sur les répertoires musicaux populaires en Italie au xixe siècle ».

11h30 — Febo Guizzi (Université de Turin)
« “Qui connaît Résia et les Résiens?”. Un voyage dans l’altérité, dans le passé, dans la conscience pluri-culturelle émergente : Ella von Schultz Adaïevsky et la découverte de la musique résienne en 1883 ».

« L’Autre de la musique » : exotismes, horizons élargis, étrangetés musicales, fascinantes et inquiétantes (Session 2) :

14h30 — Georges Kokkonis (Département de Musique Traditionnelle de TEI d’Épire, Arta, Grèce)
« L’altérité amadouée. Louis Albert Bourgault-Ducoudray et la chanson populaire grecque ».

15h15 — David Khatile (Université des Antilles-Guyanne)
« La découverte de l’altérité musicale et chorégraphique dans le contexte colonial esclavagiste et post-esclavagiste des mondes créoles au xixe siècle ».

16h — Rebecca Arrouvel (Université de Montréal)
« Pour une Compréhension Musicale de la “Chair”. Au-delà des héritages du “Protocole” ».

16h45 — Corinne Savy (Docteure en ethnomusicologie)
« Danses gitanes, danses espagnoles au temps des premiers cafés cantantes. Lire, écouter, regarder Charles Davillier et Gustave Doré ».

Vendredi 26 août 2011

« L’Autre de la musique » : exotismes, horizons élargis, étrangetés musicales, fascinantes et inquiétantes (Session 3) :

10h — Natalie Morel-Borotra (Université de Bordeaux III)
« “Une sorte d’étrangeté indéfinissable” : voyageurs et musiciens du xixe siècle face au chant basque ».

10h45 — Jean-Jacques Castéret (Institut Occitan–Aquitaine/Laboratoire ITEM, Université de Pau)
« “Sublimes horreurs” : regard de l’Autre et patrimonialisation des pratiques musicales dans les Pyrénées au xixe siècle ».

11h30 — Rolf Bäcker (École supérieure de musique de Catalogne, Barcelone)
« Entre nationalismes et exotismes - la trajectoire de la guitare espagnole dans les discours du xixe siècle ».

« L’Autre de la musique » : exotismes, horizons élargis, étrangetés musicales, fascinantes et inquiétantes (Session 4) :

14h30 — M. Carmen García Mallo (Consejo Superior de Investigaciones Científicas, Barcelone)
« La musique espagnole comme source d’exotisme musical dans le contexte européen de la deuxième moitié du xixe siècle ».

15h15 — Dominique Salini (Université de Corte)
« La Corse : un étrange exotisme ».

16h — Alban Ramaut (Université Jean Monnet de Saint-Etienne)
« Anton Reicha ou un aspect d’altérité européenne dans la première moitié du xixe siècle».

16h45 — Anne Caufriez (Musée des Instruments de Musique de Bruxelles)
« Les instruments de musique “d’ailleurs” ou la fascination du regard ».

Samedi 27 août 2011

« L’Autre de la musique » : exotismes, horizons élargis, étrangetés musicales, fascinantes et inquiétantes (Session 5) :

10h — Talia Bachir-Loopuyt (EHESS, Université Humboldt de Berlin)
« De l’âme populaire à la psychologie des peuples : l’émergence de la musicologie comparée à Berlin ».

10h45 — Marlène Belly (Université de Poitiers)
« Sur l’air : “Des branchements”. La composition sur timbre : genre hybride ».

11h30 — Yves Defrance (Université de Rennes II)
« Une repoussante étrangeté : la boîte du diable. Étude de la mobilité sociale et esthétique de l’accordéon en France au xixe siècle ».

Hybridations, circulations, enrichissements mutuels (Session 2) :

14h30 — Éric Montbel (Université de Provence)
« Cornemuses de France : une sémiotique du mystère. Les héritages du pastoralisme musical dans la facture instrumentale en France au xixe siècle ».

15h15 — Giovanna Iacovazzi (Docteure en musicologie)
« L’italianité dans la musique traditionnelle corse : emprunts, circulations, influences. L’exemple des sirinati (sérénades) ».

16h — Tiziana Leucci (Docteure en anthropologie sociale, EHESS/CNRS)
« La construction du personnage de la danseuse indienne (bayadère) : des récits de voyage à la scène théâtrale française (première moitié du xixe siècle) »

16h45 — Conclusion du Colloque

Ce colloque est organisé par :

  • Luc Charles-Dominique, Professeur d’Ethnomusicologie à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis (CIRCPLES EA 3159)
  • Yves Defrance, Ethnomusicologue HDR, Université de Rennes II
  • Danièle Pistone, Professeure de Musicologie à l’Université de Paris-Sorbonne (Directrice de l’OMF, Observatoire Musical Français)

En partenariat avec :

  • le CIRIEF (Centre International de Recherches Interdisciplinaires en Ethnomusicologie de la France)
  • le Festival Berlioz,
  • le Conseil Général de l’Isère.

Lieux

  • La Côte-Saint-André, France (38260)

Dates

  • mercredi 24 août 2011
  • jeudi 25 août 2011
  • vendredi 26 août 2011
  • samedi 27 août 2011

Fichiers attachés

Contacts

  • Luc Charles-Dominique
    courriel : l [dot] charles-dominique [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • solen cozic
    courriel : cozic [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Fascinantes étrangetés », Colloque, Calenda, Publié le mardi 03 mai 2011, http://calenda.org/204201