AccueilNouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche : les archives universitaires

Nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche : les archives universitaires

New sources for history of teaching and research : university archives

*  *  *

Publié le jeudi 12 mai 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Les archives des universités sont négligées, menacées ou en partie détruites. Cette journée d’étude veut faire mieux connaître la richesse de ce patrimoine archivistique afin de contribuer à l’essor de la recherche et de la réflexion sur l’histoire des établissements. Un dialogue sera instauré entre chercheurs et archivistes autour de la présentation de nouvelles sources, de l’apport des services d’archives déjà constitués et de chantiers de recherche pionniers.

Annonce

Présentation

Faute de place, faute de temps, faute d’intérêt aussi, les archives des universités ne recueillent pas l’attention et les soins qu’elles mériteraient. Une partie a déjà disparu ; une autre est menacée. L’énergie des quelques archivistes nommés dans certains établissements constitue un premier sursaut, qui peut, de plus en plus, s’appuyer sur l’intérêt croissant de la communauté scientifique pour l’histoire de ces institutions emblématiques de l’enseignement supérieur public, de leur insertion dans la cité, de leurs acteurs et de leurs publics, de leur rôle dans l’enseignement et la recherche. Des colloques et des journées d’études ont déjà été organisés, ou sont en cours de préparation, notamment dans le cadre du quarantième anniversaire des universités franciliennes ; des revues consacrent des numéros spéciaux à ce sujet (Le Mouvement social, Histoire de l’éducation) ; les masters et les thèses commencent à se faire un peu moins rares.

 La journée d’étude Nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche. Les archives universitaires veut favoriser le dialogue entre archivistes et chercheurs autour de la politique de sauvegarde et donner une impulsion à la recherche en présentant quelques travaux pionniers.

 Organisateurs : Chancellerie des universités de Paris et École doctorale Histoire moderne et contemporaine de l’Université Paris IV-Sorbonne

 Contact pour l’inscription (obligatoire en raison des conditions d’accès à la Sorbonne pendant la période de travaux) : Stéphanie Méchine : ce.archives@ac-paris.fr  - 01 40 46 23 95 begin_of_the_skype_highlighting            01 40 46 23 95      end_of_the_skype_highlighting

Date et lieu : 8 juin 2011 – Grand Salon de la Sorbonne (47 rue des écoles), 9h30- 17h30

Programme

9h45 - Ouverture par Patrick Gérard, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités

Séance introductive

10h00 - Les archives des universités au service d’un nouveau chantier
Jean-Noël Luc, professeur en histoire contemporaine, université Paris-Sorbonne

10h15 - La révolution universitaire des années 1960 à 2000
Emmanuelle Picard, professeur agrégé d’histoire, chargée de recherche au Service d’histoire de l’éducation

10h30 - La rupture de la loi Faure de 1968
Arnaud Desvignes, doctorant à l’université Paris-Sorbonne

1. Des sources nombreuses et dispersées

Présidence de séance : Olivier Robert, chef du service des archives de l’université de Lausanne

10h45 - Les sources de l’histoire des universités : du désordre à l’ordre
Thérèse Charmasson, conservateur en chef détaché à la Cité des sciences et de l’industrie à la Villette
Stéphanie Méchine, responsable du service des archives de la Chancellerie des universités de Paris

11h00 - Pour une coordination de la collecte des archives de l’enseignement supérieur et de la recherche : le réseau Aurore
Alexandra Prum, responsable du service des archives de l’université Paris-Dauphine (Paris-IX), secrétaire générale du réseau professionnel Aurore

2. Pour une histoire des structures universitaires : archives administratives et archives des présidents

Présidence de séance : Didier Devriese, directeur des archives de l’université libre de Bruxelles

11h45 - Les archives de l’université de Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC) : le parti d’une université du grand sud-est parisien
Florence Bourillon, professeur en histoire contemporaine à l’université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (Paris-XII)
Claire Blandin, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (Paris- XII).

12h00 - Les archives du département d’éducation permanente de Paris-Diderot : pour une politique d'accès et de diffusion du savoir auprès de populations étudiantes non conventionnelles
Charlotte Maday, responsable du service des archives de l’université Paris-Diderot (Paris-VII)

12h15 - Archives de présidence, papiers de présidents : l'exemple de l'université Paris -Ouest-Nanterre-La Défense
Anne Rohfritsch, responsable du service des archives de l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (Paris-X)
Frédéric Douat, adjoint au directeur des Archives départementales des Hauts-de-Seine

3. Des fonds utiles pour une histoire des personnels universitaires

Présidence de séance : Colette Vallat, professeur de géographie et vice-présidente déléguée au patrimoine, au développement durable et à l'intégration territoriale de l'université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (Paris-X)

14h30 - Archives des enseignants-chercheurs : des pratiques de collecte différenciées
Isabelle Gallois, responsable du service des archives de l’université Pierre-et-Marie- Curie (Paris-VI)
Marie-Caroline Luce, responsable du service des archives de l’université Paris-Panthéon-Sorbonne (Paris-I)

14h45 - Les archives d’un personnel original : les BIATOSS
Loïc Vadelorge, professeur en histoire contemporaine à l’université Paris-Nord (Paris-XIII)

4. Quelques travaux de recherche pionniers

Présidence de séance : Antoine Prost, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris-Panthéon-Sorbonne (Paris-I)

15h00 - La reconfiguration institutionnelle après 1968 de l'ancien institut d'anglais de la Sorbonne
Marie-Pierre Pouly, docteur en sociologie, professeur agrégée à l’université de Limoges

15h15 - Genèse d'une « innovation pédagogique » : les pratiques d’enseignement en premier cycle de gestion et d’économie appliquée à Dauphine, 1968-1978.
Laurène Le Cozanet, doctorante à l’université Paris-Dauphine (Paris-IX)

15h30 - Découvrir Compiègne et les trois universités de technologie : quelles archives ?
Yves-Claude Lequin, professeur agrégé à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard
Pierre Lamard, professeur en histoire industrielle à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard.

5. Un contrepoint : le cas de deux universités de province

Présidence de séance : Pierre Caspard, ancien directeur de recherche et ancien directeur du service d’histoire de l’Education

16h15 - De l'université de Lille aux universités lilloises : archives en souffrance mais archives d'importance
Jean-François Condette, professeur en histoire contemporaine à l’université d’Artois

16h30 - La mémoire de l'université de Picardie Jules-Verne : archives du premier recteur et archives administratives
Bruno Poucet, professeur en sciences de l’éducation à l’université de Picardie Jules-Verne

Conclusion 

17h00 - Table ronde, animée par le professeur Edouard Husson, vice-chancelier des universités de Paris avec des représentants d’universités parisiennes et franciliennes, en présence du recteur

Intervention de Maurice Quénet, conseiller d’État

17h30 Cocktail de clôture 

Lieux

  • 47 rue des écoles
    Paris, France

Dates

  • mercredi 08 juin 2011

Mots-clés

  • Histoire, éducation, université, recherche, étudiants, urbanisme, architecture, paris

Contacts

  • Jean-Noël Luc
    courriel : jnoel [dot] luc [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jean-Noël Luc
    courriel : jnoel [dot] luc [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Nouvelles sources pour l’histoire de l’enseignement et de la recherche : les archives universitaires », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 12 mai 2011, http://calenda.org/204326