AccueilNormes et formes

Normes et formes

Norms and Forms

*  *  *

Publié le jeudi 12 mai 2011 par Karim Hammou

Résumé

Le domaine littéraire se définit par des frontières, plus ou moins mouvantes selon les époques : inévitablement, celles-ci incluent, définissent et excluent. Au cours de ce colloque nous proposons d’explorer les enjeux de l’établissement des normes, des formes et des genres, tout aussi bien que les transgressions et les obéissances vis-à-vis de ceux-ci. En unissant une approche historique et un souci théorique, la question de la valeur littéraire et des modalités de son attribution seront également au cœur du colloque.

Annonce

Normes et formes, un colloque proposé par les doctorants de Français

Johns Hopkins University, 21- 22 octobre 2011

Keynote Speaker: Antoine Compagnon, Professeur au Collège de France et à Columbia University

 Quelle a été, au cours de l’histoire, la réception d’un type de production littéraire potentiellement ressentie comme « inclassable »? Comment, par exemple, a-t-on réagi au Cid au dix-septième siècle et de quelle façon cette œuvre a-t-elle contribué à l’établissement d’une norme littéraire du tragique ? Comment aborder une production qui n’a reçu qu’a posteriori un encadrement précis dans un genre (on pense par exemple à l’œuvre de Chrétien de Troyes) ou bien une production qui joue avec les formes (comme dans le cas de Guillaume de Machaut)? En ce qui concerne les époques moderne et contemporaine, les frontières entre genres, arts et disciplines se révèlent également poreuses et problématiques. Que l'on pense par exemple à l'entrecroisement entre arts différents prôné par les avant-gardes historiques, par certains mouvements artistiques du vingtième siècle (comme le mouvement CoBrA), ou par des poètes tel Apollinaire (avec ses calligrammes). Aujourd’hui, les romanciers de l’extrême contemporain et les producteurs de littérature sur le web continuent à jouer avec les limites de la catégorisation.

Le domaine littéraire se définit par des frontières, plus ou moins mouvantes selon les époques : inévitablement, celles-ci incluent, définissent et excluent. Au cours de ce colloque nous proposons d’explorer les enjeux de l’établissement des normes, des formes et des genres, tout aussi bien que les transgressions et les obéissances vis-à-vis de ceux-ci. En unissant une approche historique et un souci théorique, la question de la valeur littéraire et des modalités de son attribution seront également au cœur du colloque.  

Axes possibles- mais non exclusifs- de réflexion : 

  • Transgressions et monstruosités; liberté du texte envers les contraintes du genre et des formes.
  • Hybridation et créativité ; littérature et les autres arts ; interdisciplinarité ; croisements de media (la création radiophonique, adaptation d’une forme artistique à une autre).
  • Traduction incorporée dans les textes, multilinguisme ou langues inventées.
  • Littérature bâtarde : paralittérature, genres mineurs, production sur le web, la critique comme genre
  • Lieux de formation des normes, rapport avec les institutions (la cour, l’Académie Française, les prix littéraires etc…).
  • Naissance, mort et renaissance des genres et des formes. Evolution de ceux-ci à travers l’histoire.
  • Les jeux avec la normativité

Les doctorants désirant participer au colloque proposeront un résumé de leur intervention d’une longueur d’environ 250-300 mots. Ce document devra être envoyé en format Word ou PDF par mail à l’adresse indiquée (hopkinsfrenchgrads@gmail.com)

avant le 10 juillet 2011.

Chaque intervention aura une durée de 20 minutes.  

Les frais de voyage et de séjour seront pris en charge par les participants eux-mêmes. Pour tous renseignements complémentaires, merci de consulter notre site sur le web: www.hopkinsfrenchgradconference.com 

Norms and Forms

Graduate Student Conference

Johns Hopkins University

October 21- 22, 2011

Keynote Speaker: Antoine Compagnon, Professor at the Collège de France and Columbia University

Throughout the course of history, literary works have broken with the norms of their times.  In this conference, we will investigate the reception of such “unclassifiable” productions. In the seventeenth century, for example, how did one react to Corneille’s Cid, and in what ways did this work contribute to the establishment of the tragic norm? How should one approach a literary production which was only placed within a genre a posteriori (the work of Chrétien de Troyes comes to mind) or which plays with – both inventing new and destabilizing old – literary forms (as in the case of Guillaume de Machaut)?  In the modern and contemporary periods, the boundaries between genres, arts and disciplines reveal themselves to be equally porous and problematic. One might think of the interaction between different art forms so lauded by the early avant-garde groups (such as Dadaism, Surrealism, and Futurism), by many other artistic movements of the twentieth century (COBRA, for example), and by Apollinaire (with his caligrams). More recently, the extrême contemporain novelists and the creators of web-based literature continue to play with the limits of categorization.   

The domain of literature defines itself by its boundaries - more or less unstable depending on the historical period in which they occur - which necessarily perform the tasks of inclusion, definition, and exclusion. During this conference, we hope to explore what exactly is at stake in the establishment of norms, forms and genres. What happens when they are followed, and – just as importantly – what happens when they are transgressed? By combining a historical approach with a special concern for theoretical issues, the question of literary value and the terms of such an attribution will also occupy an important place within the discussion.  

Non-exhaustive list of possible paths of investigation:

  • Transgressions and monstrosities; the freedom of the text in the face of formal and generic constraints.
  • Hybridization and creativity; literature with other art forms; interdisciplinarity; crossing of media (writing for radio broadcasts, adaptation from one artistic form into another)
  • Bastardized literature; paraliterature, minor genres, online productions, criticism as a genre
  • Spaces where norms are formed, relationships with institutions (the royal court, l’Académie Française, literary prizes and awards)
  • Birth, death, and rebirth of genres and forms; their evolution throughout history
  • Play with norms and normativity

Graduate students who wish to participate in the conference may submit an abstract of their paper (about 250-300 words), sent as an attachment in either Word or PDF format by email to the following address: hopkinsfrenchgrads@gmail.com  before June 30th, 2011. Each final presentation should be approximately 20 minutes. 

All travel and lodging for the conference will be the responsibility of the participants. For more information, please refer to our website: www.hopkinsgradconference.com 

Lieux

  • Johns Hopkins University
    Baltimore, États-Unis

Dates

  • dimanche 10 juillet 2011

Mots-clés

  • normes, formes, littérature française

Contacts

  • Doctorants du département de français à Hopkins
    courriel : hopkinsfrenchgrads [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Rebecca Powers
    courriel : hopkinsfrenchgrads [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Normes et formes », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 12 mai 2011, http://calenda.org/204328