AccueilLes banques centrales et les États

Les banques centrales et les États

Central banks and the States

Banques centrales et construction de l’État-nation (du XIXe siècle à nos jours)

Central banking and the building of Nation-States (from the 19th century to the present day)

*  *  *

Publié le mercredi 18 mai 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à contribution - colloque international organisé par la Mission historique de la Banque de France - 15 et 16 mars 2012

Annonce

Appel à contributions 

Les banques centrales et les États. Banques centrales et construction de l’État-nation (du XIXe siècle à nos jours) 

Colloque historique international, Banque de France, Paris, 15 et 16 mars 2012

Coordination scientifique : O. Feiertag et M. Margairaz 

La question des rapports entre la banque centrale et l’État est un problème aussi ancien que la fondation des premières banques d’émission dès l’époque moderne. Il a donné lieu à une littérature théorique et historique considérable fondée pour l’essentiel sur l’examen de l’indépendance de la banque centrale vis-à-vis des pouvoirs publics et en particulier du Trésor.

Aussi bien l’objet de ce colloque est autre. Il s’agit d’envisager, à une échelle nouvelle, la question des relations complexes qui se sont historiquement établies entre les banques centrales, pluralité d’acteurs dont le nombre et la réalité n’a cessé de s’accroître depuis le début du XIXe siècle jusqu’à nos jours, et les États-nations, communautés politiques définies par leur souveraineté sur un territoire national, qui constituent la forme politique dominante de l’époque contemporaine.

Cette perspective encore peu explorée vise à mieux faire connaître la place et le rôle qu’ont les banques centrales dans l’émergence et la construction de l’État-nation, mais aussi dans sa préservation, par exemple en temps de guerre ou de crise, ou encore dans les mutations qui l’affectent en longue durée du fait des processus de régionalisation et de mondialisation.  

Trois grandes directions de recherche structurent le colloque :  

  • quel rôle ont joué les banques centrales dans le processus de fondation, d’édification, et de légitimation des États-nations, réalité à la fois administratives, politique et sociale, résultants aussi bien de mouvements d’unification nationale que de la décolonisation ?  
  • quelle place ont occupé les « banques nationales d’émission » puis les banques centrales dans la constitution et donc en particulier dans le financement des « économies nationales » dont le modèle s’affirme au cours du XIXe siècle et connaît son apogée au XXe siècle ?  
  • quelle fonction ont rempli les banques centrales dans la construction, l’efficience et la sécurité des systèmes financiers nationaux, en particulier à travers leur rôle dans les évolutions et la gestion des dettes souveraines, y compris à l’échelle régionale ou internationale ?  

Ces questions permettront d’examiner l’hypothèse selon laquelle les banques centrales ont pris une part déterminante du XIXe siècle à nos jours dans la construction et le développement de l’État-nation, réalité politique et économique. Mais elles visent aussi explorer l’éventualité d’un dépassement des États par « la communauté » transnationale des banques centrales dont la réalité historique, de la fin du XIXe siècle à nos jours demande à être mise en question. Ainsi conçu, le colloque se veut une contribution au débat très contemporain, nourri aussi bien du passage à l’euro que de la crise financière globale enclenchée en 2007, sur les missions actuelles des banques centrales au sein d’États-nations en rapides mutations.  

Modalités pratiques de l’appel à contributions :  

Langues de travail : Français et Anglais  

Les projets de communications (titre de la contribution, présentation d’une quinzaines de lignes, comportant la mention des sources envisagées, court CV) doivent être envoyés avant le 30 juin 2011 à :  

vincent.duchaussoy@banque-france.fr 

Le résultat de l’évaluation scientifique des propositions de contribution sera connu le 15 septembre 2011.  

Les contributeurs retenus s’engagent à fournir avant le 30 janvier 2012 un texte préliminaire présentant les grandes lignes de leur contribution, en français ou en anglais.  

La Mission historique de la Banque de France prendra en charge le financement des déplacements à Paris pour le colloque et l’hébergement des contributeurs pendant la durée du colloque. 

Les différentes propositions seront évaluées par le Conseil scientifique de la Mission historique de la Banque de France, dont la liste figure sur le site internet de la Banque de France (http://www.banque-france.fr/fr/instit/histoire/mission-historique-conseil-scientifique.htm)

Call for papers 

Central banks and the States. Central banking and the building of Nation-States (From the 19th Century to the Present Time) 

International conference, Banque de France, Paris, 15th and 16th  March 2012

Academic organisation: Prof. Olivier Feiertag and Prof. Michel Margairaz 

Topics of the conference 

The issue of the relationships between the central bank and the State is as old as the foundation of the first banks of issue in Early Modern Times. It has fostered a broad array of theoretical and historical literature focused mainly on the independence of the central banks vis-à-vis the public powers, especially the Treasury.  

The goal of this conference is different.  It aims to consider, on a broader scale, the more complex relations historically established between the various central banks, which have been growing in number and importance from the beginning of the 19th Century to the present time, and Nation-States, which are currently the dominant manifestation of the political community and could be defined by their sovereignty on a national territory.  

This new view sets out to revisit the place and the role of central banks in the emergence and building of Nation-States worldwide. But it looks also at their role in safeguarding the Nation-State, for instance in times of war or economic crisis. It explores, last but non-least, the role played by central banks in the long-term developments affecting Nation -States stemming from regionalisation and globalisation processes.  

Three main points will be used as guidelines for the conference:  

  • The role played by central banks in the process of building Nation-States, which are administrative economic and social entities) resulting from national unification as well from decolonisation.  
  • The role of “national banks of issue”, and later of central banks, in the building and financing of “national economies”; which emerged in the 19th Century and reached a peak in the 20th century, especially during the industrial revolution and times of fast growth as well as depression.  
  • The role of central banks in the design, efficacy and security of “national financial systems”, in particular through their role, since the outset, in the management, both at the national and international levels, of sovereign debt.  

These points lead us to reconsider the assumption that central banks have played an important role, from the 19th Century onward, in the building of the Nation-State, as a political and economic entity. But they also aim to posit the overtaking of Nation-States by the so-called transnational community of central bankers.

In this sense, this historical conference sets out to provide a contribution to the current discussion, enriched by the adoption of the euro and the 2007 financial crisis, about the role of central banks in the framework of rapidly-evolving Nation-States.  

How to apply to the call for papers?  

The working languages of the conference are English and French 

The proposal for a paper should include: the title of the paper, a summary of its content (no more than 1,500 characters), including the indication of the main archival sources (if any) of the contribution, and a brief vita.  

The proposal should be sent before: 30 June 2011

To: vincent.duchaussoy@banque-france.fr 

The result of the assessment of the proposals will be disclosed on 15 September 2011.  

The contributors agree to send a draft paper in English or in French to the organisers no later than the 30 January 2012.  

The Historical Mission of the Banque de France will cover the cost of travel of contributors to Paris and will provide their accommodation during the conference.

Les différentes propositions seront évaluées par le Conseil scientifique de la Mission historique de la Banque de France, dont la liste figure sur le site internet de la Banque de France (http://www.banque-france.fr/fr/instit/histoire/mission-historique-conseil-scientifique.htm)

Dates

  • jeudi 30 juin 2011

Contacts

  • Vincent Duchaussoy
    courriel : duchavin [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Vincent Duchaussoy
    courriel : duchavin [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les banques centrales et les États », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 18 mai 2011, http://calenda.org/204383