AccueilL'histoire des avant-gardes par les avant-gardes, même

L'histoire des avant-gardes par les avant-gardes, même

The History of Avant-Gardes by Avant-Gardes Themselves

*  *  *

Publié le lundi 30 mai 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

L’histoire fait partie de l’aspiration à la totalité propre aux avant-gardes. Mais la fabrication de l’histoire, de leur propre histoire, se heurte à de nombreuses résistances menées souvent par les membres des mouvements en particulier vis-à-vis des historiens assimilés à des fossoyeurs, accusés d’écraser la force vive et révolutionnaire du mouvement. Cependant, les membres des avant-gardes sont souvent les premiers à écrire l’histoire de leur mouvement, ou même à en faire un mythe. C’est précisément cet aspect qui nous occupera pendant cette journée.

Annonce

Présentation

S’il fallait chercher un concept pour définir un mouvement d’avant-garde au XXe siècle, celui de totalité serait, semble-t-il, bien adapté. Qu’il soit question du Futurisme, de Dada, du Surréalisme, de Cobra ou encore de l’internationale situationniste, ces groupes s’attachent à redéfinir tous les domaines de la pensée et de la sensibilité.

La production artistique est souvent confirmée ou accompagnée de discours ou théories ; en attestent les revues d’avant-garde, témoins d'une réflexion cohérente qui font la jointure entre  textes, images, mises en oeuvre typographiques, reproductions de faits-divers, et penseurs méconnus révélés au public.

L’histoire fait partie de l’aspiration à la totalité propre aux avant-gardes. Mais la fabrication de l’histoire, de leur propre histoire, se heurte à de nombreuses résistances menées souvent par les membres des mouvements en particulier vis-à-vis des historiens assimilés à des fossoyeurs, accusés d’écraser la force vive et révolutionnaire du mouvement. Cependant, les membres des avant-gardes sont souvent les premiers à écrire l’histoire de leur mouvement, ou même à en faire un mythe. C’est précisément cet aspect qui nous occupera pendant cette journée.

Il s’agira donc de proposer une réflexion historiographique centrée sur les mouvements d’avant-gardes, en s’appuyant sur les différents textes historiques produits par les membres de ces mouvements, mais également d’interroger leurs rapports avec les historiens et les historiens de l’art.

Programme de la journée 

Mercredi 8 juin 2011

Institut National d’Histoire de l’Art. Salle Vasari

9h00  Accueil des participants

9h15 Maxime Morel (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : « Mot de bienvenue : les avant-gardes entre l’oubli et l’histoire »

9h30 Frederic Thomas (Université Paris 8 Saint Denis)  «  "Cette soif d’errer à la rencontre de tout"  Surréalisme, histoire et dialectique de l’ivresse »

10h00 Cécile Bargues (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) : « New York / Paris. Comment Dada entra dans l’histoire de l’art (années 1930) »

  • 10h30 10h45 Discussion
  • Pause (10h45-11h00)

11h00 Wolfgang Asholt (Université d'Osnabrück) « Des histoires après l'histoire? La construction de l'histoire du surréalisme à travers les entretiens d'Aragon et de Breton »

11h30 Séverine Gossart (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), « A chacun son Marcel, L’édition de/par Marcel Duchamp »

  • 12h00 12h30 Discussion
  • Pause déjeuner (12h30 14h00)

14h00 Fabrice Flahutez (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) « Le lettrisme, une historiographie fantôme »

14h30 Anna Trespeuch-Berthelot (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) « L’historicisation de l’Internationale situationniste, un enjeu stratégique. »

15h00 Maxime Morel « Guy Debord Raoul Vaneigem, historiens du surréalisme ? »

  • 15h30 15h45 Discussion
  • Pause (15h45-16h00)

16h00 Josiane S. Gervais-Tiberghien (Critique d’art, Bruxelles) « Christian Dotremont et le projet Cobra-forêt : genèse d'une historiographie »

16h30 Jacopo Galimberti (Courtauld Institute of Art, Londres) « Avant-garde et Stunde Null.  Le groupe Spur par lui-même »

  • 17h00 Discussion

17h20 Josiane S. Gervais-Tiberghien : Mot de clôture 

17h30 Cocktail de clôture

Modération : Maxime Morel et Gwenael Pouliquen (Paris IV)

Lieux

  • 2 rue Vivienne
    Paris, France

Dates

  • mercredi 08 juin 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • historiographie, avant-garde, surréalisme, Dada, Cobra

Contacts

  • Maxime Morel
    courriel : morelmaxim [at] gmail [dot] com
  • Josiane S. Gervais-Tiberghien
    courriel : j [dot] gervais-t [at] hotmail [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maxime Morel
    courriel : morelmaxim [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'histoire des avant-gardes par les avant-gardes, même », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 30 mai 2011, http://calenda.org/204483