AccueilÀ l'intersection des situations de domination

À l'intersection des situations de domination

Intersecting Situations of Domination

Perspectives transnationales et transdisciplinaires

Transnational and Transdiciplinary Perspectives

*  *  *

Publié le mercredi 01 juin 2011

Résumé

Ce colloque international vise à examiner et mettre en discussion les différentes catégories d’analyse, outils théoriques et cadres conceptuels au moyen desquels est pensée aujourd’hui, dans les sciences sociales et humaines, l’articulation du genre avec d’autres rapports sociaux, rapports de pouvoir et situations de domination. Son objectif est d’interroger, dans une perspective transdisciplinaire et transnationale, la simultanéité et l’articulation de formes d’oppression et de hiérarchie sociale qui sont habituellement perçues et analysées séparément. Ce colloque sera l’occasion d’une rencontre entre la diversité des cadres d’analyse développés en France, dans d’autres pays d’Europe et des Amériques au cours des dernières décennies, d’un débat sur leur capacité à rendre visible la diversité interne des catégories opprimées, et la complexité des configurations hiérarchiques souvent réduites dans la triade incantatoire genre, race classe.

Annonce

Le 7 Juin 2011, Université Paris 8, Saint-Denis (C102)

Le 8 Juin 2011, Site Pouchet, CNRS 59/61 rue Pouchet, Paris 75017

Organisation: Eleni Varikas (GTM/CRESPPA-CNRS, PARIS 8) et Patricia Paperman (LABTOP, PARIS 8)

 Ce colloque international vise à examiner et mettre en discussion les différentes catégories d’analyse, outils théoriques et cadres conceptuels au moyen desquels est pensée aujourd’hui, dans les sciences sociales et humaines, l’articulation du genre avec d’autres rapports sociaux, rapports de pouvoir et situations de domination. Son objectif est d’interroger, dans une perspective transdisciplinaire et transnationale, la simultanéité et l’articulation de formes d’oppression et de hiérarchie sociale qui sont habituellement perçues et analysées séparément.

 

Il est symptomatique qu’une telle réflexion se soit développée de manière privilégiée dans le cadre des théories féministes et des études du genre. En France, et d’autres pays francophones, la co-extensivité et consubstantialité des rapports sociaux, conceptualisées par Danièle Kergoat dans le cadre d’une sociologie des rapports sociaux de classe et de sexe, constituent aujourd’hui un des paradigmes les plus influents pour penser l’imbrication de rapports sociaux. Ayant ses origines dans des configurations de domination issues de l’histoire de l’esclavage et du racisme post-émancipation aux USA, le concept d’intersectionnalité introduit en 1989 par Kimberlé Crenshaw, co-fondatrice de la Critical Legal Theory, a été développé également comme une théorie sociologique et historique de la Critical Race Theory et du Black Feminism notamment par Patricia Hill Collins, au début des années 1990.

 

Profitant de la présence de Kimberlé Crenshaw (professeure invitée par l’Université de Paris 8, accueillie par l’équipe GTM/CRESPPA) à qui revient la … maternité de ce concept (1989), ce colloque sera l’occasion d’une rencontre et d’un dialogue entre la diversité des cadres d’analyse développés en France et dans d’autres pays européens au cours des dernières décennies, d’un débat sur leur potentiel heuristique et la capacité à rendre visible la diversité interne des catégories opprimées, la complexité des configurations hiérarchiques souvent réduites dans la triade incantatoire genre, race classe. La participation de chercheur.e.s de l’Europe et des Amériques, qui ont travaillé sur ces questions dans des perspectives disciplinaires et des traditions intellectuelles et théoriques diverses, permettra de mener de véritables discussions transnationales et transdisciplinaires.

 

PROGRAMME

 

Mardi 7 Juin - Université Paris 8 - Salle C102

9h Accueil

9h15-9h30 Introduction: Eleni Varikas

9h30-10h15: Conférence: Kimberlé Crenshaw (Columbia Law School/UCLA Law School) 

Discussion

14h- 16h30. Les enjeux politiques de l’intersectionnalité

Claire Cossée  (CRESPPA/GTM) : L'articulation des champs militant et scientifique : le rôle de l'intersectionalité dans le mouvement transnational des femmes roms

Luke Harris (Vassar College): The Invisibility of Black Women in Anti-Racist Politics

Nacira Guénif-Souilamas (Université Paris XIII): Colorisation, épidermisation, sexualisation: Constructions européennes des autres citoyens  

Priscilla Ocen (Critical Race Studies Fellow UCLA): The New Racially Restrictive Covenant: Race, Gender and Police Harassment of Black Mothers in Public Housing

Discussion

16h30-18h30: Héritages de l’esclavage et de la colonisation

 

Keith McClelland (University College. Londres): Legacies of Slave-Ownership in 19th Century Britain

Christielle Taraud: (NYU et Columbia Univ. à Paris) : Le réglementarisme colonial : une biopolitique de genre, de classe et de "race" ?

Malek Bouyahia: doctorant Science po (GTM/CRESPPA):Hygiénisme et salubrité publique au 19ème siècle en Algérie. Le corps "indigène" sous l'emprise des médecins coloniaux

Maria Antonieta Vera (GTM/CRESPPA):Le féminisme suffragiste au Chili: la 'supériorité morale' comme un discours de genre, race et classe

Discussion

 

Mercredi 8 Juin- Site Pouchet

 

 

9h30-10h15 Conférence: Danièle Kergoat (CRESPPA /GTM)

Discussion

14h- 1630h.Le genre : une catégorie légale nécessaire? 

Daniel Borrillo (Université Paris-Ouest): Est-il juste de diviser le genre humain en deux sexes ?

Eric Fassin, (ENS- IRIS): Signifying Relationships of Power. Intersections, Clashes, Articulations.

Stéphanie Hennette-Vauchez (Université Université Paris-Ouest) : The Continued Relevance of 'Gender' in Legal Thought: a Perspective from France

Sophie Latraverse (directrice-ajointe du département juridique de la HALDE): "Gender, a category for combat !"

Discussion

16h30- 18h. Défis épistémologiques

Marie Mathieu (CRESPPA/CSU):  Ce que l'intersectionnalité fait au genre. Les effets du succès d'un concept

Julie Perreault, (Université d’Ottawa) : Une résistance épistémologique et politique : la pensée des  femmes autochtones au Canada

Sirma Bilge (Université de Montréal) : Doing Critical Intersectionality in an Age of Popular and Corporate Diversity Culture

18h-18h30: Discussion et conclusion

 

 Avec le soutien du R.I.N.G

 

 

 

 

 

Catégories

Lieux

  • Université Paris 8 - 2 rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)
  • Site Pouchet - 59/61 rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • mardi 07 juin 2011
  • mercredi 08 juin 2011

Mots-clés

  • Intersectionnalité, rapports de domination, rapports sociaux de classe et de sexe, genre

Contacts

  • patricia paperman
    courriel : paperman [at] ehess [dot] fr
  • eleni varikas
    courriel : evarikas [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • patricia paperman
    courriel : paperman [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« À l'intersection des situations de domination », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 juin 2011, http://calenda.org/204578