AccueilArmées grecques et romaines dans le nord des Balkans : conflits et intégration des communautés guerrières

Armées grecques et romaines dans le nord des Balkans : conflits et intégration des communautés guerrières

Greek and Roman Armies in Northern Balkans : Conflicts and Integration of the Warrior Communities, Vth c. B.C. - IIId c. A.D.

Du Ve siècle av. J.C. au IIIe siècle ap. J.C.

*  *  *

Publié le lundi 06 juin 2011 par Karim Hammou

Résumé

Nous proposons ici de considérer la cohérence de l'ensemble nord balkanique, sur le plan des rapports militaires et diplomatiques entre les peuples guerriers de la région et les armées grecques, puis romaines, du milieu du IV e siècle au IIIe s. ap. J.-C. L'étude de ces relations et des échanges auxquels elles ont donné lieu se fera à partir des différents types de sources disponibles, littéraires, archéologiques, épigraphiques et numismatiques. Ces journées d'étude font partie du programme « Structures guerrières et échanges entre peuples des Balkans », Université Paris IV Sorbonne, Centre Lenain de Tillemont, UMR 8167 Orient et méditerranée, Institut archéologique de Tirana, Université de Bucarest. Elles se tiendront dans le cadre du colloque annuel de la Bibliothèque métropolitaine de Bucarest.

Annonce

Strabon, dans le livre VII de sa Géographie, distinguait comme un ensemble géographique cohérent ces régions qui «entre l’Adriatique et la partie gauche du Pont-Euxin, sont séparées des premières [c’est à dire les autres régions du Nord et de l’Est de l’Europe] par l’Istros et vont en direction du sud jusqu’à la Grèce et la Propontide » (Strabon, VII, 1, 1). Nous proposons ici de considérer la cohérence de cet ensemble balkanique, sur le plan des rapports militaires entre les peuples des Balkans et les armées grecques, puis romaines, du milieu du IV e siècle au IIIe s. ap. J.-C.

Les différentes formes de ces relations et des échanges qui les ont accompagnées peuvent nous renseigner sur les structures guerrières des ces peuples, qui sont parmi les moins connus des mondes grec antique, puis romain.

Ces rapports guerriers se conçoivent à travers deux volets: celui du conflit, de la conquête et des raids de pillages, et celui de l'intégration des communautés guerrières balkaniques dans les armées grecques, puis romaines.
On s'intéressera au processus d’intégration progressif des peuples balkaniques dans les armées grecques, Illyriens, Péoniens, Thraces, Celtes et autres peuples de la vallée du Danube, entre le règne de Philippe II et l’instauration de la domination romaine, qui semble marquer la fin d’une certaine forme d’organisation sociale et militaire dans la région.

L'établissement de la domination romaine constitue en effet une rupture dans l'histoire de ces peuples, dont la violence guerrière, canalisée par les royaumes hellénistiques par des enrôlements massifs dans leurs armées, s'exprime alors à travers une reprise des raids de pillages et les rapports conflictuels entretenus avec les Romains.
Si les difficultés de ces derniers dans la région sont bien connues, l'étude de l'intégration des guerriers balkaniques à leurs armées et des modalités de celles-ci permettrait une meilleure connaissance de la modification des structures guerrières qui s'est produite à l'époque romaine dans les sociétés balkaniques.

Les échanges ne se réduisent pas aux transactions purement commerciales: on envisagera ici les transferts d’hommes et de richesses, effectués dans un contexte guerrier. Nous nous intéresserons tout particulièrement aux monnaies, qui peuvent contribuer de manière significative au suivi des opérations militaires dans la région et à la connaissance des rapports guerriers entre les communautés balkaniques et les armées grecques, puis romaines.

Les contributions portant sur les sources littéraires, épigraphiques et archéologiques, sont également bienvenues.

Les propositions, en anglais ou en français, ne devront pas dépasser 300 mots et sont attendues avant le 15 juin 2011.

Elles sont à envoyer par mail à Aliénor RUFIN SOLAS, alienor.rufinsolas@gmail.com et à Adrian DUMITRU, seleukosnikator@yahoo.com

Lieux

  • Sinaia (Roumanie), Hôtel Palace

Dates

  • mercredi 15 juin 2011

Contacts

  • Aliénor Rufin Solas
    courriel : alienor [dot] rufinsolas [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Aliénor Rufin Solas
    courriel : alienor [dot] rufinsolas [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Armées grecques et romaines dans le nord des Balkans : conflits et intégration des communautés guerrières », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 06 juin 2011, http://calenda.org/204584