AccueilRubriques « Bonnes feuilles de masters » et « Varia » de la revue Sociologies pratiques

*  *  *

Publié le vendredi 10 juin 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

En complément des articles publiés en aval des appels à articles, le comité de rédaction de Sociologies pratiques, souhaite faire vivre deux rubriques : « bonnes feuilles de masters » et « varias ».

Annonce

Sociologies pratiques : rubriques "Bonnes feuilles de masters" & "Varias"

Fondée en 1999 par Renaud Sainsaulieu, « Sociologies Pratiques » est éditée par les Presses de Sciences Po avec le soutien de l’Association des Professionnels en Sociologie de l’Entreprise (APSE), du Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique et (CNRS-LISE) et de l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS.

« Sociologies pratiques » est une revue à comité de lecture dont chaque numéro fait l'objet d'un appel à article diffusé internationalement. Paraissant deux fois par an, ses numéros thématiques, d'environ 200 pages, donnent la parole aux spécialistes et professionnels innovants pour faire le point sur un débat social ou économique important : la réforme de l'Etat et des entreprises, l'environnement et les risques en France et à l'étranger, l'action des dirigeants, les cultures et la mondialisation, le pouvoir des consultants en Europe, la transformation de la vie associative en France, ficher et mesure les paradoxes du contrôle... La volonté de croiser les témoignages et réflexions d'acteurs de terrain qui agissent au cœur des transformations, et ceux de chercheurs et experts qui donnent les résultats de leurs enquêtes les plus récentes, font de « Sociologies Pratiques » un espace intellectuel neuf, et original. La revue est animée par le double souci de compréhension d'un monde en mouvement et de témoignages sur des réalités sociales émergentes.

« Sociologies pratiques » est une revue classée « A » par le CNRS, son classement par l’AERES est en cours.

En complément des articles publiés en aval des appels à articles, le comité de rédaction souhaite faire vivre deux rubriques : « Bonnes feuilles de masters » et « Varias » ;

« Bonnes feuilles de masters »

Pourquoi un espace ouvert à des productions d’étudiants, futurs sociologues en entreprise ?

La ligne éditoriale « Sociologies pratiques » s’inscrit dans une logique de scientificité affirmée. Cependant, une telle exigence ne saurait conduire à ne publier que des travaux conduits par des sociologues disposant d’un statut d’enseignant-chercheur. Pour conforter l’originalité de sa ligne éditoriale, la revue souhaite mettre en exergue la professionnalité des futurs praticiens des sciences sociales engagés dans les organisations productives : entreprises, services publics, collectivités territoriales, mouvement associatif…

Pour conforter l’originalité de sa ligne éditoriale « Sociologies pratiques » souhaite mettre en exergue la professionnalité des futurs praticiens des sciences sociales engagés dans les organisations productives : entreprises, services publics, collectivités territoriales, mouvement associatif…

Cet espace éditorial souhaite donner à voir des questionnements et pratiques d’étudiants engagés dans des masters dispensés par les voies de la formation initiale, continue ou par apprentissage où la sociologie constitue la colonne vertébrale des apports théoriques. La réalisation d’enquêtes conduisant à la soutenance de mémoires constitue pour ces étudiants un temps privilégié pour consolider des compétences de diagnostic et de stratégie d’action dans des domaines variés.

Plusieurs enquêtes ont mis en évidence que nombre d’étudiants issus de ces diplômes se sont orientés vers des emplois au sein d’entreprises privées ou publiques, de collectivités locales, de grandes associations… S’ils ne se définissent pas en qualité de « sociologues », ils assurent leurs fonctions en mobilisant des concepts issus de la sociologie et plus largement des sciences sociales

Parce qu’ils souhaitent appréhender des phénomènes sociaux émergents, ils vont s’employer à analyser des contextes originaux tout en se gardant de succomber aux « modes managériales » du moment. En effet, ils sont invités à conduire enquêtes et analyses de données avec réflexivité. Dès lors, ces travaux nous permettent de réactualiser des questions centrales pour la sociologie : Comment construire une sociologie « en action » mais aussi « pour l’action » ? Comment mettre en place un système de recueil de données efficient et respectueux des personnes sollicitées ? Comment assurer des restitutions d’enquêtes qui ne sacrifient pas la rigueur scientifique à l’appropriation des résultats par les acteurs concernés ?

Quelles qualités seront privilégiées ?

Le comité de rédaction de « Sociologies pratiques » souhaite valoriser des travaux réalisés par des étudiants et soutenus dans l’année précédant la parution de chaque numéro, travaux se distinguant notamment par :

  • L’actualité des objets étudiés : nouvelle(s) forme(s) d’organisation, groupes professionnels en transformation, terrains « internationaux », démarches d’innovation, d’investissement formation, de gestion de l’information, … mais aussi de fusion-acquisition, de prospective sociale, de questions de société traversant le débat public …. 
  • La qualité scientifique de la production : originalité et/ou pertinence des méthodes de recueil et de traitement de données, modalités d’investigation des « terrains »…
  • La capacité à porter un regard pluridimensionnel sur l’objet étudié, (Exemple : de l’analyse de postes de travail à la stratégie de l’entreprise…)
  • L’aptitude à mettre en avant une « énigme sociologique » et à en assurer le traitement, 
  • La valeur du regard réflexif porté par l’étudiant(e) sur sa démarche.

Quelles formes de publication ?

Dans chaque numéro de « Sociologies Pratiques », trois à quatre textes d’environ 2.000 signes (espaces compris) rédigés par des étudiant(e)s seront publiés. Chaque étudiant sera en outre invité à rédiger un article, de 15 à 30.000 signes, qui sera inséré dans le site de l’Association des Professionnels en Sociologie de l’Entreprise (APSE).
http://www.sociologie-professionnels.com/apse

Le fonctionnement de cet espace éditorial

Les responsables pédagogiques de master ou de diplômes équivalents sont invités d’ici le 25 juillet à :

  • nous communiquer les noms et coordonnées électroniques d’étudiants ayant à leurs yeux soutenus leur diplôme en réalisant une recherche répondant aux qualités énoncées : originalité, rigueur scientifique, réflexivité…
  • nous faire parvenir un texte de présentation du travail réalisé, texte rédigé par l’étudiant (2.000 signes maximum)
  • nous adresser un bref commentaire relatif à cette production, celui-ci pourra par exemple reprendre tout ou partie de l’avis du jury.

« Varias »

Dans le cadre de la rubrique Varia, le comité de rédaction accueille toute proposition d’articles relatifs à des questions de société mais aussi centré sur des problématiques propres aux organisations dédiées à la production de biens ou de services : entreprises privées ou publiques, associations, services publics….

Seront également examinées avec intérêt tout article consacré à l’exercice du métier de sociologue dans les univers les plus variés : collectivité locale, ONG, établissement d’enseignement, cabinet de conseil, entreprise…

Modalités pratiques

Les propositions de textes mais aussi les éventuelles questions relatives à la revue sont à adresser à : contact@sociologies-pratiques.com

Catégories

Dates

  • mercredi 25 juillet 2012

Mots-clés

  • Mémoires de masters, varia, métier(s) de sociologue

Contacts

  • François Granier
    courriel : francois [dot] granier [at] lise [dot] cnrs

Source de l'information

  • François Granier
    courriel : francois [dot] granier [at] lise [dot] cnrs

Pour citer cette annonce

« Rubriques « Bonnes feuilles de masters » et « Varia » de la revue Sociologies pratiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 10 juin 2011, http://calenda.org/204641