AccueilDe nouvelles vulnérabilités ? Incertitude et expérimentation dans le champs des actions sanitaires et sociales

De nouvelles vulnérabilités ? Incertitude et expérimentation dans le champs des actions sanitaires et sociales

New vulnerabilities? Uncertainty and experimentation in the field of health and social actions

*  *  *

Publié le mardi 21 juin 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Cette journée se propose d'ouvrir un espace d'échanges sur les nouvelles vulnérabilités dans le travail social, à partir de la restitution d’une recherche collective intitulée VITALIS : vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales et reconfiguration des politiques de prévention et de protection. Financée par l’Agence Nationale de la Recherche, cette recherche mobilise 4 équipes, déployées sur des terrains marseillais, viennois, et parisiens.

Annonce

Présentation

Cette journée se propose d'ouvrir un espace d'échanges sur les nouvelles vulnérabilités dans le travail social, à partir de la restitution d’une recherche collective intitulée VITALIS (Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales et reconfiguration des politiques de prévention et de protection). Financée par l’Agence Nationale de la Recherche, cette recherche mobilise 4 équipes, déployées sur des terrains marseillais, viennois, et parisiens.

L'action publique augmente depuis une quinzaine d’années son emprise sur les dispositifs dits « de première ligne » en imposant une logique à la fois gestionnaire (rationalisation, management, évaluation) et directive (regroupements, modalités de financement, définition des publics et des échelles territoriales), sur fond d’augmentation de la précarité. Entre les intervenants et leurs publics, de larges espaces d’incertitude se déploient alors, où prennent place des évitements et des « empêchements à agir », mais où se développent aussi des leviers, des savoir-faire peu explicités et fondés sur des valeurs/principes/normes faiblement connus. Documenter ces processus nous permet de questionner plus largement les changements de paradigme de l’action sociale, et partant, de l'action publique en général.

Programme :

13h30-13h40 : Accueil : Suzanne de Cheveigné, Centre Norbert Elias

13h40-14h00 : Présentation générale du projet Vitalis : Claire Lévy-Vroelant, Université Paris 8, LOUEST/CNRS

14h00-14h45 : La prise en charge des personnes sans domicile : un système d'acteurs vulnérable ?
Marie Loison, Centre Maurice Halbwachs ;
Claire Lévy-Vroelant, Université Paris 8, LOUEST/CNRS

14h45-15h30 : Visites à domicile: Standardisation comme déshumanisation
Christoph Reinprecht, Université de Vienne

15h30-16h00 : pause café

16h00-16h45 : Prévention et "réduction des risques" - entre dispositifs d'intervention et actions dans la "communauté"
Michel Joubert, Université Paris 8, CESAMES ;
Isabelle Maillard, CESAMES ; Chantal Mougin, CESAMES

16h45 - 17h30 : La lutte contre la précarité énergétique : intervenir au croisement d’enjeux liés à l’environnement, au logement et à l’action sanitaire et sociale
Florence Bouillon, Université Paris 8, Centre Norbert Elias ;
Suzanne de Cheveigné, Centre Norbert Elias ;
Johanna Lees, Centre Norbert Elias ;
Sandrine Musso, Centre Norbert Elias

17h30-18h : Conclusions, synthèse et perspectives

Lieux

  • 2 rue de la Charité (Centre Norbert Elias, Vieille Charité, salle de réunion, 3e étage)
    Marseille, France

Dates

  • lundi 27 juin 2011

Mots-clés

  • vulnérabilités, actions sanitaires et sociales

Contacts

  • Florence Bouillon
    courriel : florence [dot] bouillon [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jocelyne Bernard
    courriel : jocelyne [dot] bernard [at] univ-amu [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De nouvelles vulnérabilités ? Incertitude et expérimentation dans le champs des actions sanitaires et sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 21 juin 2011, http://calenda.org/204785