Accueil Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement

*  *  *

Publié le jeudi 07 juillet 2011 par Marie Pellen

Résumé

L’Institut pour la ville en mouvement, ses chaires universitaires en Chine et Amérique Latine, La Fabrique de la Cité, en partenariat avec l’Université Paris-Est et l’Institut d’aménagement et d’urbanisme-Île-de-France organisent en mars 2012, à Paris, le colloque international « Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement ». L’objectif général de cet événement est de décoder les politiques publiques liées à la mobilité urbaine. Le présent appel à contribution s’insère dans cette réflexion et il propose à des jeunes chercheurs de présenter l’analyse d’une controverse récente portant sur un problème public lié à la mobilité urbaine dans une grande agglomération du monde, quel que soit le continent ou l’aire géographique dans laquelle elle se situe. Les contributions interdisciplinaires sont les bienvenues.

Annonce

 L’Institut pour la ville en mouvement, ses chaires Chine et Amérique Latine, La Fabrique de la Cité, en partenariat avec l’Université Paris-Est et l’Institut d’aménagement et d’urbanisme-Île-de-France organisent en mars 2012, à Paris, le colloque international « Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement ».

Objectifs de l’appel aux jeunes chercheurs

Le présent appel à contribution s’insère dans un colloque dont l’objectif général est de décoder les politiques publiques liées à la mobilité urbaine (voir plus bas). Il propose à des jeunes chercheurs de présenter l’analyse d’une controverse récente portant sur un problème public lié à la mobilité urbaine dans une grande agglomération du monde (au moins 500 000 habitants en Europe, au moins un million  ailleurs dans le monde), quel que soit le continent ou l’aire géographique dans laquelle elle se situe.
 
L’idée est de retracer l’histoire d’une controverse qui a opposé des acteurs sociaux dans un contexte où les méthodes d’évaluation traditionnelle fondées sur l’intérêt général sont contestées. Quelle expression des intérêts d’acteurs, quelles représentations de la ville, du développement durable, de l’action publique, de valeurs… révèlent les processus sous-jacents au conflit ? Comment le problème a-t-il émergé dans l’espace public ? Quels acteurs sociaux le portent ? Comment a-t-il été mis à l’agenda médiatique et/ou politique ? Quelles sont les « scènes » de ces débats/publicisations ? Autour de quels projets / mégaprojets /objets / objets fétiches se font les débats ? Autour de quelles questions se créent des conflits d’idées et/ou d’intérêts ? Quels sont les arguments mobilisés ? Par qui ? Au nom de quelles valeurs ou visions de l’ordre urbain ? Selon quelles références à d’autres territoires (modèles de villes, importations d’idées etc.) ? …
Les contributions peuvent relever de différentes disciplines et en mobiliser plusieurs : urbanisme, planification, sociologie urbaine, sociologie des problèmes publics, sociologie de l’action publique, ingénierie des transports et de la mobilité, analyse de discours, anthropologie morale et politique etc.
 

Objectif général du colloque international

L’objectif général de ce colloque est de décoder les politiques publiques liées à la mobilité urbaine, à partir d’exemples pris dans une dizaine de métropoles mondiales. Comment s’élaborent et se discutent aujourd’hui, dans un processus multi-acteurs et multi-enjeux,  les politiques de mobilité urbaine, qu’elles réussissent ou échouent ? Les logiques à l’origine des politiques de mobilité sont multiples et combinent contraintes économiques, valeurs, utopies, politiques d’image, conflits d’intérêts, opportunités politiques... L’ambition du programme de recherche est de mieux comprendre les processus induits par ces combinaisons de valeurs, rêves et contraintes, en ciblant des situations récentes.
 
Prix Jeune chercheur « The making of  movement »
Le Comité scientifique décernera le prix de la meilleure contribution. L’auteur sera invité à donner une conférence dans une université des Chaires de l’Institut pour la ville en mouvement en Amérique Latine, en Chine ou en France (voir la liste ci-dessous).

Pourquoi répondre à cet appel ?

  • Pour concourir au prix Jeune chercheur « The making of  movement » et gagner ainsi en visibilité et en contacts.
  • Pour participer à un séminaire international de haut niveau à Paris.
  • Pour être publié sur une plateforme de recherche internationale et collaborative : www.movemaking.com
  • Pour entrer en contact et échanger avec d’autres chercheurs à travers www.movemaking.com.

Modalités de soumission et calendrier 

  • L’appel à contribution s’adresse aux chercheurs, docteurs et doctorants de moins de 35 ans. 
  • Date de remise de proposition de communication : le 15 septembre 2011.

Les jeunes chercheurs intéressés doivent envoyer un court curriculum vitae ainsi qu’un résumé de leur communication (3 000 caractères espaces compris maximum) incluant le titre de la contribution, ou le texte entier de leur communication (30 000  caractères espaces compris maximum), à Gaëlle Rony, chef de projet de l’Institut pour la ville en mouvement, à l’adresse suivante : gaelle.rony@vilmouv.com.

  • Les textes seront proposés préférentiellement en anglais. Le français est accepté.
  • Le Comité Scientifique sélectionne une dizaine de propositions.
  •  Date d’annonce des résultats : le 15 octobre 2011.

Les propositions sélectionnées par le Comité scientifique seront intégrées au programme du colloque en mars 2012.

  • Date limite d’envoi des textes complets : le 15 décembre 2011.
Les textes complets des communications sélectionnées feront 30 000  caractères espaces compris maximum. Ils devront être envoyés en anglais ou en français, à Gaëlle Rony, chef de projet de l’Institut pour la ville en mouvement, à l’adresse suivante : gaelle.rony@vilmouv.com.
  • Les textes seront publiés sur le site internet consacré à la recherche « Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement » : www.movemaking.com.

Modalités pratiques  

  • Il n’y a pas de frais d’inscription au colloque. 
  • Les séjours (hôtel et voyage) sont aux frais des participants et intervenants.  
  • Le colloque se tiendra sur deux jours à Paris en mars 2012. Les dates exactes et le lieu précis du colloque seront précisés en septembre 2011.

Direction scientifique du colloque :

  • Directeur scientifique : Jean-Pierre Orfeuil, professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris (Université Paris-Est Créteil), président du Comité scientifique de la Chaire universitaire Ville en mouvement et membre du Comité scientifique de La Fabrique de la Cité
  • Mireille Apel-Muller, Déléguée générale de l’IVM
  • Isabel Arteaga, architecte, professeur de l’Université de Los Andes
  • Juan Pablo Bocarejo, ingénieur, professeur à l’Université de Los Andes
  • Andres Borthagaray, directeur de la Chaire IVM-Amérique latine
  • Jean-François Doulet, Project manager IVM-Chine, Maître de conférence à l’Institut d’urbanisme de Paris (Université Paris-Est Créteil)
  • Frédéric De Coninck, professor and director at l’école doctorale ville, transports et territoires de l’Université Paris- Est
  • Mathieu Flonneau, historien, maître de conférences à l’université de Paris I
  • Rosanna Forray, architecte, Professeur à l’université catholique du Chili
  • Frédéric Gilli, économiste et géographe, professeur à Sciences Po
  • Isabelle Laudier, responsable de l’institut Caisse des dépôts pour la recherche
  • Pierre Lannoy, sociologue, professeur au laboratoire METICES/centre de recherche urbaine, de l’Université Libre de Bruxelles
  • Liu Jian, architecte-urbaniste, professeur à l’école d'architecture de l'Université de Tsinghua à Pékin
  • Carles Llop, architecte, Grand Prix de l'urbanisme Européen, d'Espagne et de Catalogne, Professeur à l’Universitat Politècnica de Catalunya 
  • Fernando Lozada Islas, Professeur à l’université de Ciudad Juarez au Mexique
  • Nathalie Martin-Sorvillo, Directrice de la Fabrique de la Cité
  • Alain Meyere, Directeur du département Mobilité & Transport de l’Institut d'Aménagement et d'Urbanisme -Ile de France.
  • Pan Haixiao, professeur en planification des transports et ingénieur, professeur à l'Université de Tongji et directeur IVM-Chine
  • Gaëlle Rony, chargée de projet, docteur en Sciences sociales de l’Université Catholique de Louvain
  • José Viegas, ingénieur, professeur à l'Université polytechnique de Lisbonne                                                                

L’Institut pour la ville en mouvement / PSA Peugeot citroën

Lancé par PSA Peugeot Citroën en juin 2000, l’Institut pour la ville en mouvement  souhaite contribuer à l’émergence de solutions innovantes pour les mobilités urbaines.

Il associe des représentants du monde de l’entreprise à des chercheurs et des universitaires, mais aussi à des acteurs de la vie culturelle et associative, et à des villes, autour de recherches-actions, de projets réalisés en commun.

Il s’est donné pour mission de tester des solutions concrètes, de permettre les comparaisons internationales, de recenser les approches urbanistiques et architecturales les plus originales, de mobiliser des experts et des compétences pluridisciplinaires, de diffuser les connaissances et de sensibiliser l’opinion à l’enjeu que représentent les mobilités pour les sociétés contemporaines.

 Les membres de la Chaire IVM Chine :

  • FENG Shiqing,Architecte, Professeur, université de sciences et technologies de Hefei
  • WANG Shifu, Architecte-urbaniste, Professeur de l’Université des Sciences et de Technologie de la Chine du Sud, Directeur du Département d’Urbanisme
  • NING Ho, Ingénieur, Directeur de l’institut de planification des transports urbains de Nankin
  • LU Huapu, Ingénieur, Dr.  Professeur de Transport de l’Université singhua,Directeur du Laboratoire de recherche sur les transports
  • GUO Licheng, Professeur, Université du Sud-Est
  • XU JiangangGéographe, Professeur, Université de Nankin, Département de géographie
  • MAO Qizhi, Architecte-urbaniste, Professeur, Université de Tsinghua, Directeur de l’école d’architecture
  • SHI Nan, Secrétaire de l’Association des urbanistes de Chine, Rédacteur en chef des revues « China City Planning Review » et « chengshi guihua »
  • WANG Shijun, Sociologue, Professeur à l’université de Tongji
  • LIU Hui, Architecte-Paysagiste, Professeur de l’Université d’Architecture de Xi’an, Directrice de l’Institut d’architecture paysagère
  • LIU Jian, Urbaniste, Dr.Professeur de l’Université Tsinghua
  • CHENG Yingfang, Maître de conférences en sociologie, Ecole normale Huadong, Shanghai

Les membres de la Chaire IVM Amérique Latine :

  • Agosta Roberto, Argentine, Ingénieur civil, Diplômé du Master of Engineering de la UCA (Berkeley),
  • Arteaga Arredondo Isabel, Colombie, Architecte-urbaniste, Professeur à l’Université de los Andes de Bogota,
  • Cohen Michael, Etats-Unis, Directeur du programme de relations internationales de  la New School de New-York et responsable de l’observatoire de l’Amérique Latine,
  • Dextre Juan Carlos, Pérou, Ingénieur, Président du Comité de mobilité de l’Université catholique du Pérou,
    Figueroa Oscar, Chili, spécialiste des transports, Institut d’études urbaines et territoriales, Université Catholique du Chili,
  • Forray Rosanna, Chili, architecte et urbaniste, Professeur à la Faculté d’architecture et d’études urbaines de l’Université catholique du Chili et à l’Université de Louvain,
    Garay Alfredo, Argentine, Architecte-urbaniste, Professeur à la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de la Université de Buenos Aires
  • Gutierrez Andrea, Argentine, Professeur à la Faculté de Géographie de l’Université de Buenos Aires et à l’Université de La Plata,
  • Jirón Paola, Chili, Institut du logement  de la Faculté d’architecture et d’études urbaines de l’Université catholique du Chili
    Navarro Benítez Bernardo, Mexique, Professeur et chercheur en Planification Territoriale à l’Université autonome métropolitaine Xochimilco,
    Pereyra Margaret, Brésil, Docteur de l’EHESS. Architecte-urbaniste. Professeur à l’Université fédérale de Rio de Janeiro,
  • Rodrigues Marcos, Brésil, Ingénieur, Docteur de la University of Cambridge. Professeur du département de Transports de l’Université de São Paulo,
  • Urani André, Brésil, Professeur à l’Institut d’économie de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro,
  • Ziccardi Alicia, Méxique, Sociologue, Professeur et chercheur à l’Institut de Recherches sociales à l’Université nationale autonome du Mexique

Dates

  • jeudi 15 septembre 2011

Mots-clés

  • Mobilité urbaine, métropole, politique publique, controverse, problème public, mise sur l'agenda, jeunes chercheurs

Contacts

  • gaëlle rony
    courriel : gaelle [dot] rony [at] vilmouv [dot] com

Source de l'information

  • gaëlle rony
    courriel : gaelle [dot] rony [at] vilmouv [dot] com

Pour citer cette annonce

« Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 07 juillet 2011, http://calenda.org/204944