AccueilTraditions populaires dans les œuvres de Pier Paolo Pasolini et Dario Fo

Traditions populaires dans les œuvres de Pier Paolo Pasolini et Dario Fo

Popular traditions in Pier Paolo Pasolini and Dario Fo

*  *  *

Publié le jeudi 21 juillet 2011 par Karim Hammou

Résumé

Appel à contribution pour un colloque international qui se tiendra à l'Université Stendhal (Grenoble) autour des auteurs Pier Paolo Pasolini et Dario Fo (domaine : études italiennes XXe siècle, littérature, théâtre et cinéma).

Annonce

Colloque international

1-2 Décembre 2011 - Université Stendhal Grenoble

Traditions populaires dans les oeuvres de Pier Paolo Pasolini et Dario Fo.


Dans la continuité des colloques et journées d'études sur l'œuvre de Pier Paolo Pasolini organisées par le Gerci ( Groupe d'Études et de Recherches sur la Culture Italienne) à l'Université Stendhal de Grenoble, depuis 2006, ce nouveau colloque propose une mise en perspective de la production artistique de Pasolini avec celle d'un autre grand auteur italien contemporain : Dario Fo (Prix Nobel de la Littérature en 1997). 

Les points de jonction entre ces deux auteurs ont rarement été étudiés, et les critiques qu'ils se sont échangées ont souvent été virulentes. Pourtant, tous deux se sont engagés physiquement, durant une même époque de luttes sociales et de transformations historiques, dans la défense de valeurs communes.

On constate par exemple dans leurs oeuvres, malgré des langages, des idées, des perspectives bien différentes, une même volonté de valoriser la culture et les traditions populaires.

« Un théâtre qui parle de son propre temps », explique Dario Fo, « n'implique pas qu'on mette de côté le passé, au contraire, pour se projeter en avant, il faut se servir du passé comme tremplin ». Un passé où les protagonistes sont bien souvent, pour ces deux auteurs, les gens du peuple, avec toute leur force vitale, leur langue savoureuse et colorée, leur corporalité débordante.

Il sera par exemple intéressant d'analyser, par rapport à la tradition orale, qui occupe chez ces deux auteurs une place de premier ordre, la manière d'utiliser, de détourner, de réinventer les dialectes, mais aussi tout ce qui relève de l'expressivité corporelle et gestuelle et des formes de communication ancestrales, originelles (les techniques du " giullare", le mime, le grammelot…)

Par ailleurs, on retrouve dans leurs oeuvres respectives, un intérêt particulier pour les textes, les histoires et les mystères du Moyen-âge (nous pensons bien sûr à Mistero Buffo de Fo, mais aussi, concernant Pasolini, aux Racconti di Canterbury, au Decameron - Dario Fo vient par ailleurs de publier un livre qui a comme titre Il Boccaccio riveduto e scorretto, Parma, Guanda, 2011) pour l'hagiographie (notamment à travers la figure de Saint-François d'Assise, présente dans Uccellacci e Uccellini de Pasolini et Lu santo jullare Françesco de Fo), ou encore pour certains mythes (comme celui de Médée qui donne son nom à une oeuvre cinématographique pour Pasolini et un monologue théâtral pour Fo) et enfin pour les rites, les croyances religieuses et la figure du Christ (Mistero Buffo, mais aussi Johan Padan a la descoverta de le Americhe pour Fo et L'Evangile selon saint Matthieu pour Pasolini).


Dans ces regards croisés, il ne s'agira pas de forcer des points de rencontre là où ils n'ont pas lieu d'être, car il s'agit bien évidemment de deux auteurs à part, dont les productions et les intentions demeurent bien distinctes, mais de s'interroger sur ce même désir de transmettre un message à la fois culturel et politique, en puisant dans un certain nombre de sources et références communes et d'étudier les moyens choisis pour véhiculer ce message (la fonction du théâtre, par exemple, s’insère dans une perspective radicalement différente dans la poétique des deux auteurs). C'est pour cette raison que les communications pourront porter sur un seul des deux auteurs ou sur les deux.

Ce colloque aura lieu les 1er et 2 décembre 2011 à l'Université Stendhal de Grenoble. 
Les langues du colloque seront l'italien, le français, l'anglais.

Les propositions de communication (15-20 lignes) assorties d'une brève présentation biographique, devront être adressées

au plus tard le 30 septembre 2011 aux adresses suivantes :

lelghaoui@yahoo.it, federica.tummillo@gmail.com

Responsabilité scientifique :

Lisa El Ghaoui ( MCF Université Stendhal), Guido Santato (Prof. Università di Padova)

Comité d'organisation :

Christian Del Vento (Prof. Université Stendhal), Federica Tummillo (Ater Université Stendhal), Filippo Fonio (MCF Université Stendhal) , Roberta Capone (Lectrice Université d'Avignon).

-----------------------------------------------------------------------------

Convegno internazionale

1-2 dicembre 2011 - Università Stendhal Grenoble

Tradizioni popolari nelle opere di Pier Paolo Pasolini e Dario Fo.

A seguito dei convegni e delle giornate di studio sull'opera di Pasolini organizzate dal Gerci (Groupe d'Études et de Recherches sur la Culture Italienne) all'Università Stendhal di Grenoble, dal 2006, questo nuovo convegno propone di studiare la produzione artistica di Pasolini in rapporto a quella di un altro grande autore italiano contemporaneo : Dario Fo ( Premio Nobel per la Letteratura nel 1997 ).

I punti di convergenza tra i due autori sono stati raramente studiati e spesso i due si sono rivolti delle violente critiche. Eppure entrambi si sono messi in gioco fisicamente, in un'epoca di lotte sociali e trasformazioni storiche, nella difesa di valori comuni.

Nonostante i loro linguaggi, le loro idee, le loro prospettive siano molto diverse, entrambi ad esempio, hanno voluto valorizzare, nelle loro opere, la cultura e le tradizioni popolari.

"Un teatro che parla del proprio tempo" spiega Fo "non implica che si metta da parte il passato, al contrario, per proiettarsi in avanti, bisogna usare il passato come trampolino".

Un passato il cui protagonista è spesso, per entrambi gli autori, la gente del popolo, con tutta la sua forza vitale, la sua lingua vivace e colorita, la sua corporalità straripante.

Potrà essere interessante, ad esempio, analizzare - rispetto alla tradizione orale che occupa in questi due autori un posto privilegiato - il modo di utilizzare, deviare, reinventare i dialetti, ma anche tutto quello che fa parte dell'espressività corporea, della gestualità e delle forme di comunicazione ancestrali, originarie (le tecniche del giullare, il mimo, il grammelot…)

Inoltre, si riscontra, nelle opere di entrambi, un interesse particolare per i testi, le storie i misteri del Medioevo ( ci riferiamo senz'altro a Mistero Buffo di Fo, ma anche ai Racconti di Canterbury e al Decameron di Pasolini - non a caso Dario Fo ha appena pubblicato un libro intitolato Il Boccaccio riveduto e scorretto, Parma, Guanda, 2011), per l'agiografia ( per esempio la figura di San Francesco d'Assisi che si ritrova in Uccellacci e uccellini di Pasolini e in Lu santo jullare Françesco di Fo), per alcuni miti (come quello di Medea che ha ispirato l'omonima opera cinematografica di Pasolini e un monologo teatrale di Fo) e, infine, per i riti, le credenze religiose e la figura di Cristo (Mistero Buffo ma anche Johan Padan a la descoverta de le Americhe per Fo e Il Vangelo secondo Matteo per Pasolini).

Seguendo questa prospettiva, non si tratterà di trovare dei punti d'incontro forzati poiché i due autori hanno identità molto diverse e la loro produzione e le intenzioni rimangono ben distinte. Si tratterà piuttosto di interrogarsi sulla volontà di trasmettere un messaggio sia culturale che politico attingendo ad un certo numero di fonti e radici comuni e di studiare i mezzi scelti per veicolare tale messaggio ( la funzione del teatro per esempio s'inserisce in una prospettiva radicalmente diversa nella poetica dei due autori). Pertanto, le proposte d'intervento potranno prendere in esame uno solo dei due autori o entrambi.

Il convegno si svolgerà nei giorni 1 e 2 dicembre 2011 all'Università Stendhal di Grenoble.
Le lingue utilizzate saranno il francese, l'italiano, l'inglese.

Le proposte ( 15-20 righe) accompagnate da una breve nota biografica, dovranno essere inviate

al più tardi il 30 settembre 2011 ai seguenti indirizzi e-mail :

lelghaoui@yahoo.it, federica.tummillo@gmail.com

Responsabilità scientifica :

Lisa El Ghaoui ( MCF Université Stendhal), Guido Santato (Prof. Università di Padova)

Comitato organizzativo :

Christian Del Vento (Prof. Université Stendhal), Federica Tummillo (Ater Université Stendhal), Filippo Fonio (MCF Université Stendhal) , Roberta Capone (Lectrice Université d'Avignon).

Lieux

  • Université Stendhal
    Grenoble, France

Dates

  • vendredi 30 septembre 2011

Mots-clés

  • Pier Paolo Pasolini, Dario Fo, Théâtre, Cinéma, Italie, littérature, langages

Contacts

  • Lisa El Ghaoui
    courriel : lelghaoui [at] yahoo [dot] it

Source de l'information

  • Lisa El Ghaoui
    courriel : lelghaoui [at] yahoo [dot] it

Pour citer cette annonce

« Traditions populaires dans les œuvres de Pier Paolo Pasolini et Dario Fo », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 21 juillet 2011, http://calenda.org/205012