AccueilOffre d’allocation post-doctorale dans le cadre du projet Pluri-L

*  *  *

Publié le jeudi 28 juillet 2011 par Marie Pellen

Résumé

La personne recrutée sera associée à l’équipe du projet Pluri-L et plus spécifiquement aux chercheurs du projet impliqués sur le terrain de l’enseignement primaire, secondaire et associatif des villes du Mans, d’Angers et de Nantes. Ses recherches devront s’inscrire dans le cadre des objectifs poursuivis par l’axe 3 du projet Pluri-L, centré sur les liens entre hétérogénéité linguistique (diversité des pratiques langagières, des représentations sur les langues et les normes langagières) et pratiques d’enseignement. Les chercheurs du projet cherchent notamment, par une étude sociolinguistique des pratiques langagières, par une approche ethnographique des écoles et/ou par des recherches collaboratives avec les équipes enseignantes, à comprendre comment les acteurs de l’institution scolaire (et, pour l’axe 3, plus spécifiquement les enseignants) gèrent la complexité de son contexte linguistique.

Annonce

Projet / équipe : axe 3 du projet Pluri-L. Rattachement au laboratoire Processus de Pensée et Intervention (EA 2646).  

Contexte de la recherche :

La personne recrutée sera associée à l’équipe du projet Pluri-L et plus spécifiquement aux chercheurs du projet impliqués sur le terrain de l’enseignement primaire, secondaire et associatif des villes du Mans, d’Angers et de Nantes. Ses recherches devront s’inscrire dans le cadre des objectifs poursuivis par l’axe 3 du projet Pluri-L, centré sur les liens entre hétérogénéité linguistique (diversité des pratiques langagières, des représentations sur les langues et les normes langagières) et pratiques d’enseignement. Les chercheurs du projet cherchent notamment, par une étude sociolinguistique des pratiques langagières, par une approche ethnographique des écoles et/ou par des recherches collaboratives avec les équipes enseignantes, à comprendre comment les acteurs de l’institution scolaire (et, pour l’axe 3, plus spécifiquement les enseignants) gèrent la complexité de son contexte linguistique.

L’axe 3 du projet a pour objet les tensions que génère la rencontre, dans l’institution, de discours et de pratiques contradictoires, issus 1. de la tradition fortement monolingue de l’institution scolaire française, 2.des injonctions institutionnelles pour le développement d’un certain plurilinguisme des élèves et 3. de la diversité des répertoires langagiers de nombreux élèves issus de migrations récentes ou pratiquant à la maison des variétés du français plus ou moins éloignées des normes attendues à l’école. Les chercheurs de cet axe articulent différentes approches méthodologiques pour comprendre en quoi ces tensions entre représentations et pratiques monolingues/mononormatives et représentations et pratiques plurilingues sont / peuvent être ignorées voire niées par l’institution ou au contraire exploitées pédagogiquement. La question des freins et des leviers pour favoriser le développement de compétences véritablement plurilingues chez les élèves est au cœur des recherches de cet axe.[1]  

Description de l’activité du post-doctorant :

Le chercheur recruté devra contribuer au recueil et à l’analyse des données en cours sur les terrains des écoles, collèges et institutions associatives de la région. Il pourra bien sûr développer de nouveaux terrains dans la région pays de Loire.

Il sera demandé au chercheur de participer aux séminaires inter-axes et aux séminaires de l’axe 3 du projet ainsi qu’à l’organisation et à l’animation scientifique du premier colloque interaxe qui se déroulera à la MSH d’Angers en mars 2012. 

Une installation dans la région est donc indispensable, le temps de la durée du post-doc.

 Compétences et aptitudes requises :

Le chercheur doit avoir terminé une thèse de doctorat ancrée dans le champ de la sociolinguistique des contacts de langues et/ou dans le champ de la didactique des langues et/ou du plurilinguisme. Son parcours professionnel d’enseignant et/ou de chercheur doit garantir qu’il pourra contribuer à des recherches conduites en collaboration avec des équipes d’enseignants impliqués dans des situations éducatives fortement plurilingues et pluriculturelles.

 Poste basé à : Université d’Angers

Rémunération : environ 2100 euros net/mois

Date d’ouverture du poste : 1er novembre 2011

Merci d’envoyer vos candidatures (CV + Lettre de motivation + copie de 2 articles) à l’adresse candidature @ projetpluri-l.org avant le 20 septembre 2011

Contacts 

Encadrement de la recherche post-doctorale :

Dalila Morsly (dalila.morsly @ univ-angers.fr)

Responsable de l’axe 3 pluri-L :

Violaine Bigot (violaine.bigot @ univ-paris3.fr)


[1] Pour un cadrage sur l’approche du plurilinguisme retenue dans le projet et la nécessité d’articuler entre elles les différentes compétences langagières que l’élève développe, voir le projet en ligne www.projetpluri-l.org

Lieux

  • Angers, France

Dates

  • mardi 20 septembre 2011

Mots-clés

  • plurilinguisme, didactiques, sociolinguistique, enseignement, apprentissage

Contacts

  • Pluri-L #
    courriel : candidature [at] projetpluri-l [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Projet Pluri-L
    courriel : colloque2014 [at] projetpluri-l [dot] org

Pour citer cette annonce

« Offre d’allocation post-doctorale dans le cadre du projet Pluri-L », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 28 juillet 2011, http://calenda.org/205064