AccueilNouvelles technologies, nouvelles formes de travail

Nouvelles technologies, nouvelles formes de travail

New technologies, new forms of work

Risques et formes de travail à travers les nouvelles technologies

Risks and forms of work through new technologies

*  *  *

Publié le mardi 23 août 2011 par Karim Hammou

Résumé

Internet au travail, e-mail, caméras, GSM, GPS, géolocalisation, travail à distance, sites sociaux comme (Facebook, Twitter, Linkedin,...) les technologies de communication ont profondément modifié le fonctionnement des entreprises et le monde du travail. Cela amène l’apparition de nouvelles formes de travail et aussi de nouvelles formes de relations de travail. Certaines peuvent présenter un intérêt pour le salarié par exemple plus grandes possibilités de télé travail ce qui peut être avantageux pour ce dernier. Cela ouvre aussi des possibilités élargies de délocalisation du lieu du travail, d’où l’intérêt d’une vision internationale de ces questions, et ouvre des possibilités de flexibilité comme le détachement, l’outsourcing ou les contrats multiples, il y a lieu aussi de s’interroger sur le rôle de l’employeur dans ce nouveau contexte.

Annonce

nouvelles technologies, nouvelles formes de travail, nouveaux risque au travail. Perpectives comparatives et europeennes

Risques et formes de travail à travers les nouvelles technologies

Appel :

  • IUT GACO
  • Licence professionnelle assistants gestionnaires de ressources humaines
  • Licence professionnelle gestion touristique et hôtelière
  • DUT GACO

Appel  à Communication 

Colloque du jeudi 1  décembre 2011 

Internet au travail, e-mail, caméras, GSM, GPS, géolocalisation, travail à distance, sites sociaux comme (Facebook, Twitter, Linkedin, ...:) … les technologies de communication ont profondément modifié le fonctionnement des entreprises et le monde du travail. Cela amène l’apparition de nouvelles formes de travail et aussi de nouvelles formes de relations de travail. Certaines peuvent présenter un intérêt pour le salarié par exemple plus grandes possibilités de télé travail ce qui peut être avantageux pour ce dernier. Cela ouvre aussi des possibilités élargies de délocalisation du lieu du travail, d’où l’intérêt d’une vision internationale de ces questions, et  ouvre des possibilités de flexibilité comme le détachement, l’outsourcing ou les contrats multiples, il y a lieu aussi de s’interroger sur le rôle de l’employeur dans ce nouveau contexte.

On a vu aussi la multiplication des licenciements par sms ou l’utilisation par l’employeur de ce qu’il trouve sur les réseaux sociaux auxquels appartient le salarié pour justifier son licenciement ou prendre ses décisions en matière d’embauche. 

Les nouvelles technologies et les nouveaux modes de fonctionnement qu’elles engendrent sont aussi de nature à aggraver des risques déjà connus  et/ou à créer aussi de risques pour la santé physique et morale des salariés.

D’où l’importance d’un questionnement qui porte sur leurs effets sur le travail et la santé du travailleur ainsi que sur  le devenir du le droit du travail dans un tel contexte et à chercher à appréhender  quelles peuvent être les limites du pouvoir de contrôle de l’employeur, les sanctions possibles et le droit du travailleur au respect de sa vie privée et sa santé. 

Dans ce contexte, la jurisprudence était déjà intervenue   plusieurs lois, conventions collectives et avis ont été adoptés pour régler leur usage, sur lesquelles il est utile de faire le point.

Les auteurs pourront essayer de rester le plus proche du vécu de l’entreprise, mais une vision plus lointaine plus prospective n’est pas interdite et même souhaitée. 

Éléments non exhaustifs de problématique. 

Plusieurs questions se posent :

  1. Finalités des nouvelles technologies
  2. Finalités des systèmes de production et de gestion utilisant les nouvelles des nouvelles technologies
  3. inconvénients et limites tant pour l’employeur que pour les salariés des systèmes de production et de gestion utilisant des nouvelles technologies
  4. rôle possible des syndicats et des institutions représentatives du personnel
  5. décloisonnement  vie privé vie publique par l’utilisation des réseaux sociaux
  6. changements dans le travail générés par l’introductiondesnouvelles technologies dans les procès de travail
  7. conséquences sur la santé physique et morale des salariés
  8. aspects internationaux
  9. Les autres champs d’interrogations sont possibles …

Toutes les disciplines du droit et des sciences humaines et sociales, mais aussi des sciences « dures » sont potentiellement interpellées par ces problématiques.

Toutes les méthodologies sont recevables : analyses de textes, de jurisprudence, enquêtes, études quantitatives, etc.

Les analyses comparées, les études de dispositifs étrangers (particulièrement européens) seront particulièrement appréciées. 

Les propositions de communication, rédigées en français et accompagnée d’un bref résumé en anglais, elles ne devront pas dépasser une page (maximum 5000 signes), en fonte Times New Roman 12, et seront fournies sous forme de fichier numérique de traitement de texte courant (extension « rtf », « doc », « odt »).  Joindre un CV scientifique.

Date limite de réception : 30 octobre  2010.

Renseignements  et Adresses d’envoi:

Marc Richevaux : marc.richevaux@univ-littoral.fr  ou marc_richevaux@yahoo.fr ou marc.richevaux@numericable.fr    ou  +33 671834725

Adresse postale: IUT GACO, Centre Universitaire Descartes, avenue Descartes, BP 99, 62968 Longuenesse Cedex

Secrétariat: iutgaco@univ-littoral.fr  et + 33 321388740     http://gaco-saintomer.com/ 

PUBLICATION :

Les actes du colloque feront l’objet d’une publication : des instructions seront fournies ultérieurement à cette fin.

Modalités pratiques

Lieu: Centre Universitaire Descartes, avenue Descartes, 62219 LONGUENESSE  (arrondissement de Saint-Omer)

Date et horaire: jeudi 1 décembre 2009, 9h – 17h 

COMITE SCIENTIFIQUE 

  • Natalia  AVILOVA, Professeur,  Professeur Université technique d’État de Koursk (Russie)
  • Marina BADILEANU Académie d’économie et de gestion Bucarest (Roumanie)
  • Irina Baïkova Professeur université de saint Petersburg (Russie)
  • Mohamed BELKADIR Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Hédi BENRABAH, Maître de conférences associé en Ressources Humaines.Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Séverine BOUTEILLER Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Jean-Bernard BOYABE, maître de conférences en droit, Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Valerius CIUCA, professeur de droit, Université « Alexandru Ioan Cuza » de Lasi (Roumanie), ancien juge au TPI-CJCE
  • Daniela Tatiana CORODEANU-AGHEORGHIESEL Professeur associée université Alexandru Ion Cuza Iasi (Roumanie)
  • Philippe ENCLOS, Maître de conférences en droit, Université Lille 2 Droit et Santé (France)
  • Andreî GOLOBODORENKO, Vice-Recteur, Université de Rostov sur le Don (Russie)
  • Eric HAEUW responsable de la licence gestion hôtelière et touristique Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Alexandru JIVAN, professeur de droit, Université de l'Ouest de Timisoara (Roumanie)
  • Patrick LEROY Maître de conférences HDR Université de Bretagne occidentale Brest (France)
  • Brigitte LESTRADE professeur de civilisation allemande contemporaine, spécialiste des mutations du travail  en Allemagne Université Cergy-Pontoise (France)
  • Evguenia MADELEINE Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Brice-Arsène MANKOU,Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Claudia MILEA université Paul Sabatier Toulouse (France)
  • Clotaire MOULOUNGHI Docteur en Droit Maître de conférences Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Cyril NYIECK Directeur Exécutif de l'Institut pour la Gouvernance en Afrique Centrale (IGAC (Cameroun)
  • Mireille POIRIER, Maître de conférences HDR en  droit, Vice-présidente Université Montesquieu Bordeaux IV (France)
  • Anca Alexandra PURCAREA, PhD. Professeur, Université Polytechnique de Bucarest, (Roumanie)
  • Marc RICHEVAUX, Maître de conférences en droit, responsable de la licence professionnelle gestion des ressources humaines Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Bruno ROUSSEL Chargé de Mission aux actions numériques & Responsable de l'Insertion
    Professionnelle des Doctorants. Université Paul Sabatier Toulouse (France)
  • Constantin SALAVASTRU, Université de Iasi, (Roumanie)
  • Doina Corina SERBAN, PhD. Maître de conférences Université Polytechnique de Bucarest, (Roumanie)
  • Dan TOP Vice-doyen Faculté de droit Université Targoviste (Roumanie)
  • Rodrigue Tremblay, Ph.D, Professeur émérite Ancien ministre Département de sciences économiques Université de Montréal Montréal, ( Québec)
  • Crina VERGA université Mihaïl Kogalniceanu  Iasi (Roumanie)
  • Elena VIKTOROVA, Professeur, Université de l’économie et des services  Saint-Pétersbourg (Russie)
  • Jeanne-Marie WAILLY, docteur en droit, chef du département GACO  Université du Littoral Côte d’Opale (France).

comité d’organisation

  • Hédi BENRABAH, Maître de conférences associé en Ressources Humaines.Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Mohamed BELKADIR Université du Littoral Côte d’Opale (France)           
  • Séverine BOUTEILLER Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Eric HAEUW responsable de la licence gestion hôtelière et touristique Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Stany LARDEUR Université du littoral côte d’opale (France)
  • Brice-Arsène MANKOU,Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Clotaire MOULOUNGHI Docteur en Droit Maître de conférences Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Marc RICHEVAUX, Maître de conférences en droit, responsable de la licence professionnelle gestion des ressources humaines Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Françoise VANDENBERGHE,Université du Littoral Côte d’Opale (France)
  • Jeanne-Marie WAILLY, docteur en droit, Université du Littoral Côte d’Opale (France).

Catégories

Lieux

  • Saint Omer (62500)

Dates

  • dimanche 30 octobre 2011

Mots-clés

  • travail, TIC, dynamiques sociales, technologies

Contacts

  • Brice MANKOU
    courriel : bamankou [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Brice MANKOU
    courriel : bamankou [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nouvelles technologies, nouvelles formes de travail », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 23 août 2011, http://calenda.org/205083