AccueilGenre et techniques, XIXe-XXe siècles

Genre et techniques, XIXe-XXe siècles

Gender and Techniques, 19th and 20th centuries

*  *  *

Publié le mardi 23 août 2011 par Karim Hammou

Résumé

Les principales questions à la croisée du genre et des techniques méritent encore d’être travaillées et les réponses déjà apportées approfondies. Avec le rapprochement thématique du genre et des techniques, on a affaire à un point presque aveugle de l’historiographie francophone. Ce colloque est donc l’occasion de s’interroger sur une question historiographique innovante, incluant aussi un important questionnement d’ordre épistémologique pour les historiens en particulier et pour les sciences humaines et sociales en général.

Annonce

COLLOQUE INTERDISCIPLINAIRE 

GENRE ET TECHNIQUES 

(XIXe-XXe siècles)

Besançon, 10-11 mai 2012 /

Nancy, 10-11 septembre 2012 

Appel à communications

Importée de l’historiographie anglophone la problématique du genre permet le renouvellement de nombre de questions dans l’historiographie francophone, en plus d’être un champ de recherche de plus en plus dynamique. Cependant, et comme très souvent, les aspects liés aux techniques et à leur enseignement sont encore trop peu étudiés à travers les nouvelles questions posées par l’approche par le genre.

On pense immédiatement à l’étude du rapport entre les femmes et les techniques. Mais cette première approche mérite d’être étendue dans le cadre d’une problématique plus large tenant compte de tous les aspects du genre, y compris les questions liées à la masculinité. Ces questions méritent d’ailleurs une attention toute particulière, notamment dans le sens où l’enseignement technique contribue à la construction d’un certain type de masculinité, reproduisant ainsi des différences genrées à l’école, au travail et, plus globalement, dans la société.

Malgré les travaux pionniers des historiens/historiennes et des sociologues anglo-saxons, les historiens francophones des techniques se sont peu intéressés aux questions de genre mis à part quelques rares exceptions. Toutefois, certaines historiennes francophones du genre se sont intéressées aux aspects liés aux techniques. Mais les principales questions à la croisée du genre et des techniques méritent encore d’être travaillées et les réponses déjà apportées approfondies. Avec le rapprochement thématique du genre et des techniques, on a donc affaire à un point presque aveugle de l’historiographie francophone. Ce colloque est donc l’occasion de s’interroger sur une question historiographique innovante, incluant aussi un important questionnement d’ordre épistémologique pour les historiens en particulier et pour les sciences humaines et sociales en général.

Organisé par deux historiens, le sujet abordé rend néanmoins nécessaire une approche interdisciplinaire. C’est pourquoi ce colloque est aussi ouvert à toutes les disciplines, qui font usage ou non d’une approche diachronique dans leurs travaux, susceptibles d’apporter un éclairage neuf aux liens qui peuvent exister entre genre et techniques. On pense plus particulièrement à la  sociologie (y compris des sciences), à la philosophie des sciences et des techniques, à l’anthropologie…

Le colloque est donc conçu comme un moment de réflexion global concernant l’articulation entre les études de genre et celles qui s’intéressent aux phénomènes techniques au sens large. C’est pourquoi, pour faciliter les réflexions thématiques, nous proposons qu’il se déroule en deux temps.

Le premier temps aura lieu les 10 et 11 mai 2012 à Besançon (IUFM de l’Université de Franche-Comté) et traitera principalement des problématiques qui relient la question du genre et de la formation scientifique et technique (XIXe et XXe siècles). Il s’agira d’aborder l’enseignement technique (et scientifique) dans tous les secteurs et à tous les niveaux, de l’apprentissage à la formation d’ingénieurs. On traitera aussi de ce qui relève des liens entre le genre et la vie quotidienne aux XIXe et XXe siècles, notamment à travers la thématique des gestes et postures ainsi que celle de la sociabilité à travers le prisme de la notion de genre (où la question des rapports entre le corps et son environnement technique sera importante).     

Le second temps se déroulera à Nancy (Université de Nancy2, campus LSH), les 10 et 11 septembre 2012 et concernera plus particulièrement les questions liées au genre et représentations du travail (XIXe et XXe siècles), aux rapports entre genre et travail industriel, entre genre et artisanat et, enfin, aux liens entre genre et techniques médicales.

Bien évidemment, les thématiques de travail abordées plus haut ne sont pas exclusives et il est possible de proposer une communication qui relie genre et techniques hors de ces champs spécifiques.

Les propositions de communications sont à adresser par e-mail (document attaché de préférence en format word, rtf ou pdf) à Fabien Knittel et Pascal Raggi : fabien.knittel@univ-fcomte.fr, pascal.raggi@univ-nancy2.fr,

avant le 15 janvier 2012.

Les propositions comprendront un titre, les noms et qualités des orateurs ainsi qu’un résumé de 1 500 signes maximum.

Les auteurs des communications retenues transmettront une première version de leur texte pour le 1er mai 2012 au plus tard.

La version définitive de l’intervention pour publication (2013) sera envoyée au plus tard au premier trimestre 2013, après que l’auteur aura pris soin d’effectuer les corrections demandées par le comité de lecture.

Les langues du colloque seront le français ou l’anglais. 

An interdisciplinary symposium on Gender and Techniques

in the 19th and 20th centuries 

Besançon on May 11-12, 2012

Nancy on September 11-12, 2012

Call for papers 

         The symposium theme highlights the notion of gender. The vitality of this approach in Anglo-American historiography has had an impact among Francophone historians, but little scholarship to date has focused on the gendered history of techniques and their transmission in schools, in families, or in the workplace. While English-language historical and sociological studies exist, these have had until recently little influence among French scholars. This symposium proposes to expand on a growing scholarship among Francophone historians of women and gender to explore how gender illuminates a society’s relationship to technical training, technology and work. The issue of masculinity, in particular, deserves particular attention, notably the ways in which technical education serves to construct a certain type of masculinity, reproducing in this fashion gendered differences in schools, workplaces, and society. The symposium aims to explore not only an innovative historiographical question, but also an epistemological one, as far as historians and sociologists are concerned. 

         Although two historians have organized the symposium, we welcome the opportunity to dialogue with scholars across interdisciplinary boundaries within the humanities and social sciences (sociology, the philosophy of science, anthropology...) in order to explore the links between gender and techniques.

The symposium will have two parts, organized at different dates in different locations. Themes of interest include, but are not limited to the following:   

Gender in scientific and technical training, 19th and 20th centuries

May 11-12, 2012: in Besançon (IUFM of the University of Franche-Comté):

  •  The construction of gender in technical and scientific training in the 19th and 20th centuries
  • The gendered aspect of multi-leveled technical and scientific teaching (from apprenticeship to the training of engineers)
  • The gender transmission of bodily gestures, postures and sociability in technical training

Gender and Representations of Work, 19th and 20th centuries

September 11-12, 2012 in Nancy (University of Nancy 2, campus LSH):

  • Gender and industrial work
  • Gender and handicraft industry
  • Gender and medical techniques

We welcome submissions in both English and French.

Paper proposals should be sent in electronic format Word, rtf or pdf to Fabien Knittel (fabien.knittel@univ-fcomte.fr) and Pascal Raggi (pascal.raggi@univ-nancy2.fr), no later than January 15, 2012. Proposal must include the author’s name and status, the title of the paper, a 1500-word abstract.

First versions of all selected papers must be submitted by May 1st, 2012. Final versions must be submitted no later than March 2013, after the authors’ revision of their paper. English-language papers will be published directly in English.

Lieux

  • 57 avenue de Montjoux (Besançon, IUFM de l'université de Franche-Comté, amphithéâtre, bât. B) et bd. Albert Ier (Nancy, UFR Lettres et sciences humaines)
    Besançon, France
  • 57 avenue de Montjoux (Besançon, IUFM de l'université de Franche-Comté, amphithéâtre, bât. B) et bd. Albert Ier (Nancy, UFR Lettres et sciences humaines)
    Nancy, France

Dates

  • dimanche 15 janvier 2012

Mots-clés

  • genre, techniques, histoire de l'éducation, industrialistaion, machinisme, enseignement technique

Contacts

  • Fabien Knittel
    courriel : fabien [dot] knittel [at] univ-fcomte [dot] fr
  • pascal raggi
    courriel : pascal [dot] raggi [at] univ-nancy2 [dot] fr

Source de l'information

  • Fabien Knittel
    courriel : fabien [dot] knittel [at] univ-fcomte [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Genre et techniques, XIXe-XXe siècles », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 23 août 2011, http://calenda.org/205088