AccueilHérésies. Une construction d'identités religieuses

Hérésies. Une construction d'identités religieuses

Heresies. The making of religious identities

*  *  *

Publié le vendredi 09 septembre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Le colloque « Hérésies. Une construction d’identités religieuses » a pour ambition d’interroger la notion d’hérésie, d’étudier les phénomènes historiques traditionnellement appelés hérésies et d’examiner leur rôle dans la construction d’identités religieuses ou confessionnelles. Conformément aux traditions du CIERL, il traitera des trois monothéismes : judaïsme, christianisme, islam. Il s’articule sur quatre axes : approches méthodologiques ; discours hérésiographique ; canonicité ; hérésie et formes politiques.

Annonce

Présentation des axes du colloque

Le premier axe s’emploiera à étudier les enjeux épistémologiques soulevés par la notion d’hérésie. Depuis l’ouvrage pionnier de Walter Bauer, qui remettait en cause la préexistence de l’orthodoxie chrétienne sur les hérésies, plusieurs points de vue distincts ont émergé, comme celui d’un consensus flou précédant la détermination de l’orthodoxie ou d’une mise en cause de la pertinence même de la notion d’hérésie.

Le deuxième axe s’intéressera à la construction des identités confessionnelles des communautés chrétiennes orientales, majoritairement non-chalcédoniennes, sous domination musulmane. Il sera donc consacré à des milieux particuliers, dont l’étude apparaît féconde pour notre problématique.

Dans le troisième axe de recherche, l’on examinera comment orthodoxie et hérésie se construisent en opérant leurs choix dans les traditions religieuses. La réponse à cette question utilisera notamment les notions de mémoire culturelle et de canon, telles qu’élaborées par Jan Assmann.

Enfin, dans le quatrième axe, l’on posera la question de l’influence de la forme de communauté politique sur la pluralité ou l’unicité des religions et confessions. Par là, le problème de l’hérésie sera traité comme un cas particulier de la question des minorités religieuses.

Programme

Mercredi 28 septembre

(Séance académique de rentrée du CIERL)

20h Discours d’ouverture par Michèle GALAND, Vice-Doyenne de la Faculté de Philosophie et Lettres

20h15 Conférence inaugurale du colloque par Michel TARDIEU (Collège de France, Paris) : Schèmes hérésiologiques et identités imaginaires : le cas des Yézidis et des chrétiens du Kurdistan

Jeudi 29 septembre

9h30 Introduction par Christian BROUWER (ULB)

Approches méthodologiques

  • 9h45 Alain LE BOULLUEC (Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris) : Le recours à la notion d'hérésie comme concept juridique et politique à partir du IVe siècle
  • 10h15 Baudouin DECHARNEUX (FNRS, ULB) : Hérésie et identité : quelle pertinence conceptuelle au sein du premier christianisme ?
  • 11h15 Daniel DE SMET (CNRS, Paris) : L'hérésiographie musulmane et l'étude des mouvements hétérodoxes en islam. Quelques problèmes méthodologiques relatifs à l'ismaélisme
  • 11h45 Jean-Louis BIGET (E.N.S. Lettres et Sciences humaines): L'albigéisme, défini par ses adversaires et vécu par ses adhérents

Le discours hérésiographique chrétien en terre d'islam

  • 14h30 Herman TEULE (KUL et Radboud University Nijmegen) : Relations interconfessionnelles chrétiennes au Moyen-Age : Syriens-occidentaux et Syriens-orientaux ; deux approches différentes
  • 15h Christian CANNUYER (Faculté de Théologie de l'Université catholique de Lille) : Regards sur l'islam dans la dernière phase de la littérature copte (7e-13e siècle)
  • 16h Barbara ROGGEMA (John Cabot University, Rome) : Christian Arabic Apologists on Christian Heresies and Islam
  • 16h30 Samir Khalil SAMIR (Université Saint-Joseph, Beyrouth et Institut pontifical oriental Rome.): Le discours oecuménique arabe au Moyen Âge

Vendredi 30 septembre

Canonicité

  • 9h45 Mark EDWARDS (Oxford University) : The Two Natures of Christ and the Alexandrian Tradition
  • 10h15 Guillaume DYE (ULB) : Péricopes, sourates, codex : remarques sur la composition du Coran
  • 11h15 Anja VAN ROMPAEY (ULB) : Rationalités hérétiques, rationalités orthodoxes : entre Pierre Abélard, Bernard de Clairvaux et Guillaume de Saint-Thierry
  • 11h45 Frédéric GABRIEL (CNRS, Institut d'histoire de la pensée classique, ENS Lyon) : « Je crois donc je suis » : mémoire et nature de la communauté des premiers hérésiologues (XVIe-XVIIe siècles)

Hérésies et formes politiques

  • 14h30 Philip J. WOOD (Sidney Sussex college, Cambridge) : The Life of Timothy of Kakushta : Christian Authority in an Islamic Context
  • 15h Gabriel MARTINEZ-GROS (Université de Paris-X Nanterre) : Le système politique de l'islam médiéval offre-t-il une prime à l'hérésie ?
  • 15h30 Isabelle DEPRET (ULB) : De l’empire à l’État nation : Islam 'hétérodoxe' et christianisme en Grèce contemporaine. Tabous, pratiques religieuses et discours nationaux

Lieux

  • 44 avenue Jeanne (Salle Dupréel - Institut de Sociologie, 1050 Bruxelles)
    Bruxelles, Belgique

Dates

  • mercredi 28 septembre 2011
  • jeudi 29 septembre 2011
  • vendredi 30 septembre 2011

Mots-clés

  • Hérésies, identités religieuses, judaïsme, islam, christianisme, discours hérésiographique, identités confessionnelles

Contacts

  • Ariane Robyn
    courriel : arobyn [at] ulb [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • Ariane Robyn
    courriel : arobyn [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Hérésies. Une construction d'identités religieuses », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 09 septembre 2011, http://calenda.org/205203