AccueilPour une approche interdisciplinaire de la presse de province, 1830-1950

Pour une approche interdisciplinaire de la presse de province, 1830-1950

For an interdisciplinary approach of the provincial press, 1830-1950

*  *  *

Publié le mercredi 21 septembre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Qu’elle soit envisagée comme objet d’étude, comme source ou comme medium pour l’étude de phénomènes discursifs, socio-historiques ou culturels, la presse de province antérieure à 1950 donne aujourd’hui lieu à un champ de recherches manquant de systématicité, de dynamisme et de visibilité. Les contraintes matérielles liées à la consultation de cette ressource dispersée sur le territoire, l’état inégal des collections et des archives des journaux et des imprimeries, sont autant de freins à une meilleure connaissance de la presse régionale, alors qu’elle figure pourtant un creuset interdisciplinaire de premier ordre. Aussi ce colloque, ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, vise à pallier cette carence en proposant un temps d’échange destiné à dresser un état des lieux des recherches contemporaines et à favoriser leurs mises en perspective interdisciplinaire.

Annonce

Pour une approche interdisciplinaire de la presse de province (1830-1950), colloque organisé à l’Université de Franche-Comté, Besançon, les 10 et 11 mai 2012

Argumentaire

Qu’elle soit envisagée comme objet d’étude, comme source ou comme medium pour l’étude de phénomènes discursifs, socio-historiques ou culturels, la presse de province antérieure à 1950 donne aujourd’hui lieu à un champ de recherches manquant de systématicité, de dynamisme et de visibilité. Les contraintes matérielles liées à la consultation de cette ressource dispersée sur le territoire, l’état inégal des collections et des archives des journaux et des imprimeries, sont autant de freins à une meilleure connaissance de la presse régionale, alors qu’elle figure pourtant un creuset interdisciplinaire de premier ordre. Aussi ce colloque, ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, vise à pallier cette carence en proposant un temps d’échange destiné à dresser un état des lieux des recherches contemporaines et à favoriser leurs mises en perspective interdisciplinaire.

Ce colloque sera l’occasion du lancement d’un programme de recherche de longue haleine, dont l’objectif est de participer au renouveau des lectures interdisciplinaires de la presse provinciale de la Troisième République telles qu’autorisées par le numérique. Soumis à l’ANR dans le cadre de l’appel « Corpus » 2011, ce programme réunit un réseau national et international de chercheurs et s’inscrit dans la continuité des recherches menées par le pôle Archive Bases Corpus de la Maison des Sciences de l'Homme et de l'Environnement Claude-Nicolas Ledoux (USR 3124 du CNRS), autour de chercheurs regroupés dans l’EA ELLIADD (ex LASELDI EA 2181 et ATST EA 3187). Ce pôle abrite depuis 2004 le programme de constitution et d’exploration d’un fonds numérisé en mode plein-texte d’un des titres phares de la région Franche-Comté, Le Petit Comtois (1883-1944) en partenariat avec la Bibliothèque d’Etude et de Conservation de Besançon et avec le soutien de la Région Franche-Comté (informations : http://laseldi.univ-fcomte.fr/petit-comtois/).

Les propositions de communication pourront s’inscrire dans les axes de réflexion suivants :

Axe 1 : Pratiques journalistiques, pratiques d’écritures

On questionnera l’existence de pratiques journalistiques spécifiques à la presse de province. Cet axe de réflexion, invitant à une perspective comparative, sera l’occasion de mieux comprendre les relations entretenues par les titres nationaux et provinciaux.  Dès le début du XIXe siècle, ce type de presse souffre d’un déficit de légitimité sociale, notamment en raison de son contenu informatif, jugé restreint et peu digne d’intérêt. On pourra ainsi étudier la couverture des événements nationaux et internationaux, le traitement des nouvelles sportives, des faits-divers, etc. Par ailleurs, la qualité d’écriture de la presse de province est lourdement incriminée par ses contemporains, qui raillent son vocabulaire ampoulé et son goût prononcé pour les lieux communs. En comparaison avec les illustres signatures de la presse nationale, ses genres réputés nobles, on interrogera donc l’existence d’un « style » propre à la presse de province.

Axe 2 : Approches économiques et matérielles

Une meilleure connaissance de la presse régionale et locale, de ses contenus et de ses formes implique nécessairement une approche des facteurs économiques qui les déterminent. Une large place sera donc faite à l’examen des modes de fonctionnement économique des quotidiens régionaux et locaux, de leurs évolutions et de leurs implications. Les contributions explorant les conditions matérielles de fabrication du journal (imprimerie, typographie, etc.), les logiques de tirage et de diffusion, de vente, et les incidences de ces aspects sur le discours des journaux et des journalistes, retiendront également toute l’attention du comité scientifique.

Axe 3 : Presse régionale et politique(s)

Ce colloque se veut par ailleurs l’occasion d’examiner les rapports entretenus entre la sphère politique et la presse provinciale. Les déclinaisons de cet axe de réflexion sont plurielles et invitent notamment à traiter les problématiques suivantes : quels sont les rapports d’interdépendance et de proximité entre les pouvoirs politiques locaux et les journalistes ? Dans quelle mesure la presse régionale, de par son traitement de l’actualité politique et son investissement dans les polémiques, contribue-elle à structurer le paysage politique local et national? Parallèlement, on interrogera l’impact respectif des journaux provinciaux et nationaux sur la formation des opinions. Les contributions discutant les méthodes et les théories permettant d’appréhender le rôle du journalisme local dans la construction de l’opinion seront appréciées.

Axe 4 : Sociologie des journalistes et du lectorat

Il s’agit de s’interroger sur les identités sociales, culturelles et intellectuelles des journalistes de province et de leur lectorat. Quels sont les origines sociales, les modes de travail et de vie des journalistes de province ? Quelle reconnaissance sociale pour ces journalistes ? Quelles sont les données sociologiques auxquelles peut accéder le chercheur pour cerner l’identité des journalistes et des lecteurs de la presse régionale et locale du XIXe siècle ? Des études à consistance biographique orientées vers ces thèmes, portant notamment sur les rédacteurs en chef ou des éditorialistes de feuilles provinciales, seront les bienvenues.

Axe 5 : De la presse régionale aux études historiques, discursives et socio-politiques

Parallèlement à ces premiers axes permettant de mettre en perspective l’état des savoirs sur l’histoire de la presse de province, ce colloque cherche également à dresser un état des lieux des recherches historiques, discursives, et sociopolitiques autorisées par l’étude, même menée sur les supports traditionnels – papier et microformes –, de la presse régionale et locale. Il s’agit donc ici de considérer cette presse comme archive et comme corpus, et de mener à partir d’elle des explorations fines sur la manière dont les événements politiques ont été observés, interprétés, pris dans l’argumentation et la contre-argumentation sociale. Les communications se proposant, dans ce cadre, d’analyser le rôle de la presse régionale dans la construction et la circulation des concepts et pré-concepts (socialistes, républicains, sociologistes, libéraux, mutualistes, etc.) seront appréciées. Toute réflexion offrant des pistes méthodologiques relatives à la lecture de la presse régionale sera valorisée.

Axe 6 : Conservation, diffusion et numérisation

Enfin, une attention toute particulière sera accordée aux contributions présentant un compte rendu à dimension critique, réflexive, d’expériences de numérisation, de structuration et de mise en ligne de données issues de fonds de presse régionale et locale antérieure à 1950. Il conviendra notamment de s’interroger sur les aspects techniques liés à la description, la structuration et la documentation des données, ainsi que sur les aspects juridiques et les politiques de financement des opérations de numérisation et de mise à disposition.

Cette liste est non-exhaustive et des propositions extérieures à ces axes, ou pertinentes pour plusieurs axes, seront examinées.

Modalités de participation

Merci de bien vouloir de nous adresser vos propositions de communication à l’adresse suivante : colloquepqr@gmail.com

avant le 5 octobre 2011

Format à respecter : les propositions de communication devront être envoyées sous format .doc, .rtf ou .odt. Elles se présenteront en deux pages. Sur la première page, merci d’indiquer : le titre provisoire de la communication, le nom, l’organisme de rattachement et les coordonnées de l’auteur/des auteurs. Sur la deuxième page : titre provisoire de la communication, 5 mots clés, ainsi que le résumé de la communication (500 mots maximum) et les références citées.

Une publication des actes du colloque est prévue.

Comité scientifique :

Claire Blandin (CEDITEC, UPEC), Christian Delporte (CHCSC, Université de Versailles),Gilles Feyel (CARISM, Université Panthéon-Assas), Cégolène Frisque (CRAPE, Rennes I), Geneviève Lallich-Boidin (ELICO, Lyon), Virginie Lethier (Laseldi, Université de Franche-Comté), Christine Lipani-Vaissade (CIM, Université Sorbonne-Nouvelle), Dominique Marquis (UQAM, Montréal), Michael Palmer (CIM, Université Sorbonne-Nouvelle), Philippe Schepens (Laseldi, Université de Franche-Comté), Jean-François Tétu (ELICO, Lyon), Jean Vigreux (Université de Franche-Comté), Jean-Paul Visse (Institut Catholique de Lille).

Lieux

  • Besançon, France

Dates

  • mercredi 05 octobre 2011

Mots-clés

  • presse historique, journalisme, archive numérique

Contacts

  • Lethier Virginie
    courriel : colloquepqr [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • virginie lethier
    courriel : virginie [dot] lethier [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pour une approche interdisciplinaire de la presse de province, 1830-1950 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 21 septembre 2011, http://calenda.org/205312