AccueilLe tableau vivant ou l’image performée

Le tableau vivant ou l’image performée

Sources, méthodes, enjeux

*  *  *

Publié le mercredi 28 septembre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Séminaire INHA 2011-2012 : « Le tableau vivant ou l’image performée : sources, méthodes, enjeux ». L’étude des tableaux vivants permet de réfléchir sur le caractère reproductible et la diffusion des œuvres d’art, sur l’apparition du terme dans la critique, sur les effets de réel et de présence, ou encore sur les relations entre image et performativité.

Annonce

Séminaire INHA 2011-2012 : Le tableau vivant ou l’image performée : sources, méthodes, enjeux

Argumentaire

Communément définie comme un arrangement de personnes vivantes reproduisant une composition artistique, que ce soit une peinture, une sculpture, une estampe ou une scène littéraire, la pratique du « tableau vivant » aurait, selon les récits admis, connu son apogée dans les salons privés du début du XIXe siècle avant de déchoir en simple divertissement populaire. Cette vision du tableau vivant a contribué à concentrer son étude autour de 1800, à occulter ses origines plus anciennes, ainsi qu’à négliger ses évolutions ultérieures et son apport à l’histoire de l’art. Partant de ce constat, ce séminaire vise à examiner le tableau vivant et ses genres connexes dans la durée, ainsi qu’à saisir la manière dont ils franchissent les frontières esthétiques et sociales et questionnent les définitions traditionnelles de l’art.

Pratique variée et sans cesse réactivée, des anciennes entrées royales au cinéma et à l’art contemporain, elle interroge la relation entre mimesis et représentation, la capacité́ de l’art à véhiculer des affects et des idéaux, ainsi que les statuts d’auteur et de spectateur.

L’étude des tableaux vivants permet de réfléchir sur le caractère reproductible et la diffusion des œuvres d’art, sur l’apparition du terme dans la critique, sur les effets de réel et de présence, ou encore sur les relations entre image et performativité. 

Organisation : Julie Ramos et Léonard Pouy

Programme

11/10/2011, 17h – 19h, salle Benjamin :

Le tableau vivant dans les entrées royales, de l’époque médiévale à la Renaissance.

  • Hélène Visentin (Smith College, Northampton, MA) : Formes et fonctions des tableaux vivants au sein du dispositif scénographique de l'entrée royale (1515-1615).
  • Stijn Bussels (Université de Groningue) : Théâtralité, interaction et tableaux vivants dans les joyeuses entrées.
  • Fabienne Joubert (Université de Paris-Sorbonne) : Répondante.

29/11/11, 17h – 19h, salle Benjamin :

Aux frontières du tableau vivant : la pantomime ou l’éloquence du corps (XVIIIe-XIXe siècles).

  • Chiara Savettieri Wurmser (Université de Pise) : Pantomime et peinture entre XVIIIe et XIXe siècle.
  • Arnaud Rykner (Université Toulouse 2 - Le Mirail) : Le paradigme pantomimique.
  • Bernard Vouilloux (Université de Paris-Sorbonne) : Gestes, attitudes, mouvements : le tableau vivant des arts de la scène à la photographie.
  • Pauline Beaucé (Université de Nantes, Centre Marc Bloch, Berlin) : Répondante.

10/01/12, 17h – 19h, salle Vasari :

Du modèle au corps représenté : l’illusion du vivant (XVIIIe-XIXe siècles).

  • Martial Guédron (Université de Strasbourg) : De la figure humaine comme "tableau vivant": mimiques, gestes et postures dans les théories physiognomoniques (XVIIIe XIXe siècles).
  • Caroline Van Eck (Université de Leyde) : Chassée du musée et accueillie par le tableau vivant: la présence vive des statues comme problème d'esthétique et de muséologie autour de 1800.
  • Dominique de Font-Réaulx (Musée du Louvre) : Académies et corps déshabillés, les ambiguïtés du nu photographique.
  • Sylvie Aubenas (Bibliothèque Nationale de France) : Répondante.

07/02/12, 17h – 19h, salle Vasari :

La photographie et sa culture : poses picturales et fantaisies pittoresques.

  • Paul-Louis Roubert (Université de Paris 8) : Court-circuits de la peinture : stratégies d'auteurs chez les photographes français des années 1840-1850.
  • Michel Poivert (Université de Paris 1) : L'image performée et la morale photographique.
  • Jan Baetens (Katholiek Universiteit Leuven) : Tableau vivant et roman-photo.
  • Quentin Bajac (Centre Georges Pompidou) : Répondant.

20/03/12, 17h – 19h, salle Benjamin :

Tableaux filmés, peintures projetées : le tableau vivant au cinéma.

  • Valentine Robert (Université de Lausanne) : Le tableau vivant ou l’origine de l’« art » cinématographique.
  • Xavier Vert (EHESS, Paris ; ESBA, Nantes) : La peinture interpolée : du film critique au tableau vivant.
  • Laurent Darbellay (Université de Genève) : Tableau vivant et cinéma italien: le cas Visconti.

15/05/12, 17h – 19h, salle Vasari :

Tableaux vivants contemporains : résurgence d’une pratique et nouveaux enjeux.

  • Carole Halimi (Université de Paris-Est/Marne-la-Vallée) : Le tableau vivant contemporain : reconstruire ou briser l’image ?
  • Quentin Bajac (Centre Georges Pompidou) : Instantanés vivants: la photographie revue par la photographie.
  • Christine Buignet (Université Toulouse 2 - Le Mirail) : Artifice et subversion.
  • Michel Poivert (Université de Paris 1) : Répondant.

Lieux

  • 2 rue Vivienne
    Paris, France

Dates

  • mardi 11 octobre 2011
  • mardi 29 novembre 2011
  • mardi 10 janvier 2012
  • mardi 07 février 2012
  • mardi 20 mars 2012
  • mardi 15 mai 2012

Mots-clés

  • tableau vivant, tableaux vivants, image performée, entrées royales, joyeuses entrées

Contacts

  • Julie Ramos
    courriel : julie [dot] ramos [at] free [dot] fr
  • Léonard Pouy
    courriel : leonard [dot] pouy [at] inha [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Léonard Pouy
    courriel : leonard [dot] pouy [at] inha [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le tableau vivant ou l’image performée », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 28 septembre 2011, http://calenda.org/205355