AccueilCentenaire du CAP : apprentissages professionnels, certifications scolaires et société

Centenaire du CAP : apprentissages professionnels, certifications scolaires et société

CAP centenary: professional apprenticeship, school certification and society

*  *  *

Publié le jeudi 29 septembre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Le CAP fête ses cent ans cette année. Derrière la longévité de ce diplôme professionnel, se donnent à voir les politiques publiques, le marché du travail, l’espace des certifications et plus largement les hommes et les femmes qui en sont titulaires et pour qui il représente souvent plus que le dernier des diplômes. Interroger le CAP dans ses dimensions historiques et sociologiques, c’est donc poser la question de l’articulation entre apprentissages professionnels, certifications scolaires et organisation du travail et, plus largement, entre diplômes et société, en France bien sûr, mais également, par comparaison, dans les pays voisins.

Annonce

Programme

MARDI 18 OCTOBRE

9h30 : accueil

10h00 : ouverture : Olivier Bonneau (Vice-président à la recherche, Université de Poitiers), Yves Jean (Doyen, UFR Sciences humaines et arts), Mario Cottron (Directeur de l’IUFM) et Gilles Moreau (GRESCO)

10h30-12h30 : Mises en perspectives (Fabienne Maillard, CURAPP, Université de Picardie/Jules Verne) 

  • Guy Brucy (Université de Picardie/Jules Verne), Du solidarisme à l’ultralibéralisme : penser historiquement le CAP.
  • Lucie Tanguy (CNRS, Université de Paris X), Mort et résurrection d’un diplôme symbole en France. Les années 1980-1990.

12h30- 14h00 : repas

14h00-16h00 : Métiers, secteurs d’activités et « petits » diplômes professionnels (Prisca Kergoat, CERTOP, Université de Toulouse Le Mirail)

  • Marianne Thivend, (LARHRA, Université Lumière Lyon 2), Le genre des CAP commerciaux, de la sténographie à l’aide-comptabilité : état des lieux pendant les années 1950.
  • Klaus Harney, Jean-Luc Malvache (Université de la Ruhr, Bochum), Création de nouveaux métiers et de nouveaux diplômes dans le cadre de la reconversion du secteur minier allemand dans les années 1970.
  • Marie-Cecile Bouju (CRH, Université de Paris VIII), Les CAP des métiers du livre, de 1932 aux années 1970. Un nouvel élément structurant d’une branche professionnelle.
  • Nicolas Divert (CRESPPA/GTM, Université de Paris X), De la promotion à la relégation. Heurs et malheurs des CAP couture.

16h00 : pause

16h30-18h30 : Deux ateliers en parallèle :

Atelier 1 : Enseignements et enseignants (Fanny Renard, GRESCO, IUFM du Poitou-Charentes)

  • Anissa Belhadjin, Maryse Lopez (EMA, Université de Cergy-Pontoise), L’enseignement du français en CAP depuis 1945 : entre culture et professionnalisation.
  • Bernard Bonnet (CERTOP, Université de Toulouse Le Mirail), Hervé Terral (LISST, Université de Toulouse Le Mirail), La formation des maîtres de CAP aux lendemains de la Libération : l’enjeu des « humanités techniques ».
  • Dietmar Frommberger, Léna Krichewsky (Université Otto von Guericke, Magdeburg), Convergence ou divergence ? Analyse comparée des curricula de l’enseignement professionnel de base dans neuf pays européens.

 Atelier 2 : CAP et territoires  (Hélène Peytavi, DGESCO-MEN)

  • Stéphane Lembré (IRHIS, Université Charles De Gaulle, Lille 3), Les CAP et le marché local de l’emploi (1919-1939). Créations et évolutions dans le Nord et le Pas-de-Calais.
  • Thibault Cizeau (CESAER - INRA), Le CAP, un échauffement pour « aller au bout » ? Enquête dans un atelier de chaudronnerie auprès d’élèves de première et terminale TCI.
  • Annie Rossi (Conseil régional de Basse-Normandie), Le CAP, un diplôme au cœur de la carte des formations professionnelles et de l’économie des territoires.

MERCREDI 19 OCTOBRE

9h15 : accueil

9h45 : Diplômes professionnels « de base »… et d’ailleurs  (Christian Imdorf, Institut für Soziologie, Université de Bâle)

  • Lorenz Lassnigg (Institute for advanced Studies, Vienne), Two worlds of vocational credentials in Austria : from coexistence to competition to coordination ?
  • Mona Granato (BIBB, Bonn), Stephan Kroll (BIBB, Bonn),  Pas de "petits" diplômes en Allemagne : la différenciation de la formation professionnelle en alternance sans "petits" diplômes.

11h15 : pause

11h45 : Droit et CAP (Christian Imdorf, Institut für Soziologie de Bâle, Université de Bâle)

  • Pascal Caillaud (Droit et changement social, MSH Guépin, Université de Nantes), Le CAP certifie-t-il juridiquement une capacité professionnelle ?

12h30-14h00 : repas

14h00-16h30 : Deux ateliers en parallèle :

Atelier 3 : Le CAP dans l’espace de la formation initiale (Tristan Poullaouec, CENS, Université de Nantes)

  • Claire Lemêtre (CENS, Université de Nantes), Compter le CAP.
  • Jean-Jacques Arrighi, Françoise Kogut-Kubiak (CEREQ Marseille), Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle.
  • Ugo Palheta (GRESCO, Université de Poitiers), Le CAP dans un contexte de massification scolaire : des trajectoires de son public aux significations d’un diplôme.
  • Joanie Cayouette-Remblière (Centre Maurice Halbwachs, ENS/EHESS, CREST), La préparation et l’accession au CAP dans l’espace des trajectoires scolaires au début du XXIe siècle.

 Atelier 4 : Orientation et (re)médiation (Stéphane Balas, DGESCO-MEN)

  • Marie-Hélène Jacques (GRESCO, IUFM du Poitou-Charentes), Choisir le CAP par apprentissage à la fin de la 3e : approches sociologiques de cette transition.
  • Julie Sentis (Université de Provence, Université de Göttingen), Choisir un CAP Petite enfance : préférences adaptatives ou liberté réelle de choix ?
  • Valérie Capdevielle-Mougnibas (Université de Toulouse Le Mirail), Amélie Courtinat-Camps (CUFR Jean-François Champollion, Albi), Cécile Favreau (Chambre régionale des métiers de l’artisanat de Midi-Pyrénées), Préparer un CAP en lycée professionnel ou par apprentissage en 2011 : conditions de réussite et sens de l’expérience des élèves de la formation professionnelle initiale.
  • Christian Imdorf, George Waardenburg (Institut für Soziologie, Université de Bâle), Quels apprentis peuvent bénéficier de la nouvelle maturité professionnelle en Suisse ?

16h30 : pause

17h00-18h00 : Table ronde 1 : Les diplômes professionnels "de base" en Europe,  animée par Christian Baudelot (ENS-Ulm)

avec la participation de Léna Krichewsky (Université Otto von Guericke, Magdeburg), Fabienne Maillard (CURAPP, Université de Picardie/Jules Verne), Jean-Luc Malvache (Université de la Rhur, Bochum), Benedikt Peppinghaus (BIBB, Bonn) et George Waardenburg (Institut für Soziologie, Université de Bâle)

18h00-18h30 : Présentation commentée de l'exposition « Le CAP. Histoire et actualités d'un diplôme » (Guy Brucy, Université de Picardie/Jules Verne, Pauline Chaintrier, Université de Poitiers)

19h00 : soirée dînatoire

JEUDI 20 OCTOBRE

9h00 : accueil

9h30 : Diplômes professionnels « de base » et politiques publiques (Vincent Troger, CREN, Université de Nantes)

  • Marc Suteau (Université de Nantes), Les artisans et le CAP : une conversion tardive (1945-2000).
  • Fabienne Maillard (CURAPP, Université de Picardie/Jules Verne), La refondation du CAP : ambitions et limites d’une politique volontariste.
  • Marlise Kammermann, (SFIVET,  Swiss Federal Institute for Vocational Education and Training), Barbara E. Stalder (Institute of Work and Organisational Psychology, University of Neuchâtel, and Institute of Sociology, University of Basel), Two-Year apprenticeships -fostering learning opportunities and employability of low achieving youth.
  • Benedikt Peppinghaus (BIBB, Bonn), Les formations professionnelles en Allemagne d’une durée de deux ans – formations de base ou formations à part entière ?

12h30-14h00 : repas

14h00 : Les transitions vers le marché du travail (Emmanuel Quenson, Centre Pierre  Naville, Université d’Evry)

  • Nora Gaupp (German Youth Institute, Munich), Boris Geier (German Youth Institute, Munich), Sandra Hupka-Brunner (Université de Bâle), Transition from lower to upper secondary education in Switzerland and Germany : Educational and vocational careers of young adults from lower secondary schools with basic intellectual reuirements.
  • Bernard Fourcade, Maurice Ourtau (CRM, Université de Toulouse Capitole), Le CAP du déclin à la relance : quel changement de dynamique sur le marché du travail alors que se développe le Bac pro.
  • Henri Eckert (GRESCO, Université de Poitiers), CAP, la lente agonie d’un symbole.

16h00 : pause

16h30-17h30 : Table ronde 2 : Quel avenir pour le CAP ? animée par Gilles Moreau (Gresco, Université de Poitiers)

avec, sous réserve, la participation de représentants de la DGESCO-MEN, du CCCA (Bâtiment), de la Région Poitou-Charentes, de la CGT et de la SNCT (UIMM).

17h30 : clôture du colloque

Catégories

Lieux

  • 5 rue Théodore Lefebvre (M.S.H.S. de Poitiers - Bâtiment A5)
    Poitiers, France

Dates

  • mardi 18 octobre 2011
  • mercredi 19 octobre 2011
  • jeudi 20 octobre 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sociologie de l'éducation, apprentissages professionnels, organisation du travail

Contacts

  • Secrétariat du GRESCO, Chantal Vallet ~
    courriel : gresco [at] univ-poitiers [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Émilie Aunis
    courriel : emilie [dot] aunis [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Centenaire du CAP : apprentissages professionnels, certifications scolaires et société », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 29 septembre 2011, http://calenda.org/205401