AccueilManteia, pratiques et imaginaire de la divination grecque antique

Manteia, pratiques et imaginaire de la divination grecque antique

Manteia - practices and the imaginary of Greek divination in Antiquity

*  *  *

Publié le mercredi 05 octobre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

La mantique, qu'elle prenne la forme de la consultation oraculaire ou d'autres types de divination, occupait une place de première importance dans les sociétés antiques, dans le domaine public comme dans la vie privée. Elle a évidemment fait l'objet de nombreuses études, mais cela ne signifie pas que la question de la divination grecque ne doive et ne puisse être réexaminée.

Annonce

Présentation

La mantique, qu'elle prenne la forme de la consultation oraculaire ou d'autres types de divination, occupait une place de première importance dans les sociétés antiques, dans le domaine public comme dans la vie privée.. Elle a évidemment fait l'objet de nombreuses études. Cela ne signifie pas que la question de la divination grecque ne doive et ne puisse être réexaminée. Pour plusieurs raisons, le thème mérite une attention renouvelée. La découverte ou la publication de nouveaux documents modifient les idées qu'on pouvait se faire du fonctionnement de certains oracles et de la composition de leur « clientèle ».

Les modèles qui ont longtemps dominé l'interprétation des phénomènes mantiques appellent aussi un réexamen critique. La place prépondérante accordée à Delphes, par exemple, tend à reléguer au second rang une très grande variété de pratiques et à imposer un modèle de sanctuaire oraculaire dont la validité peut être remise en cause. Au-delà d'Apollon ou de concert avec lui, il convient aussi de mieux évaluer le rôle de bien d'autres divinités et puissances intervenant dans le champ de la divination dans des circonstances et selon des modalités qui doivent être définies avec précision.

Enfin, des idées devenues courantes dans l'historiographie contemporaine, mais fondées sur des analyses désormais « datées », doivent être réévaluées à la lumière de l'évolution récente des sciences religieuses. Le colloque est consacré à l'ensemble de ces mises au point.

Programme

jeudi 6 octobre

Matin

9h30 Accueil des participants

  • 9h45 Ouverture: François de Polignac (EPHE, Directeur d’ANHIMA) vinciane Pirenne-delforge (FNRS, université de Liège, CIERGA)
  • 10h00       Introduction: stella Georgoudi (EPHE, ANHIMA) les voix plurielles de la divination (modérateur : Vinciane Pirenne-Delforge)
  • 10h15       André Motte (Université de Liège): Qu’entendait-on par prophètès en Grèce ancienne (époques archaïque et classique)?
  • 10h45       Pierre Bonnechère (Université de Montréal): Consulter l’oracle pour confirmer l’oracle: contrôle, méfiance ou piété?

discussion / Pause

  • 11h45       damien Aubriet (Université de Paris-Sorbonne): Un oracle de Zeus en Carie? À propos du sanctuaire de Labraunda
  • 12h15       Nicole Belayche (EPHE, ANHIMA): Des prêtres pour devins dans l’Anatolie romaine discussion

Après-midi (modérateur : Emilio Suarez de La Torre)

  • 14h30 François quantin (Université de Pau): Oracles et devins en Épire antique
  • 15h00 Ariadni Gartziou-Tatti (Université de Ioannina): Oracles de divinités féminines
  • 15h30 Ileana Chirassi Colombo (Université de Trieste): Manteia sur le mode mineur: les interventions oraculaires des Nymphes

discussion / Pause

  • 16h30         Marcello Carastro (EHESS, ANHIMA): Les agurtai dans la cité: discours et pratiques divinatoires en question
  • 17h00         louise Bruit Zaidman (Université de Paris VII, ANHIMA): Les devins et la divination à travers l’œuvre de Xénophon

discussion

vendredi 7 octobre

Matin (modérateur : André Motte) Réseaux d’Apollon

  • 9h30 Georges Rougemont (Université de Lyon 2): L’oracle de Delphes: quelques mises au point
  • 10h00 François de Polignac (EPHE, ANHIMA): Parcours apolliniens entre Phocide et Béotie
  • 10h30 Julie Chauvet (Université de Tours): Deiradiôtês et Pythéen: l’oracle d’Apollon à Argos à l’époque

classique

discussion / Pause

la communication oraculaire : parole, vision, écriture et signe

  • 11h30       Antonio orlando dourado-lopes (Université fédérale de Minas Gerais, Brésil): L’expression rheidion ti epos dans le dialogue entre Ulysse et Tirésias dans l’Hadès (Odyssée XI, 146-149)
  • 12h00       Renaud Gagné (University of Cambridge): Hexamètres oraculaires et poésie panhellénique discussion

Après-midi (modérateur : Pierre Bonnechère)

  • 14h30         Giulia sissa (University of California, Los Angeles): L’espace-temps du savoir oraculaire
  • 15h00         Gaëlle deschodt (Université de Paris Est, Marne-la-Vallée): Les sanctuaires oraculaires, des lieux jouant sur le visuel
  • 15h30         Jessica Piccinini (University of Oxford and of Vienna): From Utterance to Text or from Text to Utterance? The Case of the Oracular Tablets at Dodona

discussion / Pause

  • 16h30         Mariangela Monaca (Université de Messine): La Sibylle: entre oralité et écriture, une mutation prophétique
  • 17h00         véronique dasen (Université de Fribourg), Jérôme Wilgaux (université de Nantes): De la palmomantique à l’éternuement, lectures divinatoires des mouvements du corps

discussion

18h00         Assemblée du CIERGA

samedi 8 octobre

Matin (modérateur : Véronique Dasen)

  • 10h00       Pierre sineux (Université de Caen): L’incubation dans L’histoire de la divination d’Auguste Bouché-Leclercq
  • 10h30       dominique Jaillard (Université de Lausanne): L’oracle de Trophonios à Lébadée: approche d’un processus oraculaire

discussion / Pause

  • 11h30       silvia Milanezi (Université de Paris Est-Créteil): La parole du dieu, les devins et les recueils d’oracles dans les représentations comiques
  • 12h00       Elias Koulakiotis (Université de Ioannina): Le roi exégète. Pratique, politique et représentation de la divination dans la monarchie macédonienne

discussion

Après-midi (modérateur : Louise Bruit Zaidman) : ouvertures et mutations

  • 14h30         olivier Gengler (Institut für Alte Geschichte, Vienne): La « disparition »des oracles. La mantique en discours et en pratiques dans la Grèce du Haut-Empire
  • 15h00         Emilio suarez de la Torre (Université de Barcelone): Divination et magie: remarques sur les papyrus magiques de l’Égypte romaine
  • 15h30         Athanassia Zografou (Université de Ioannina): Vers divinatoires à portée de main: la bibliomancie dans PGM, VII, 1-148

discussion / Pause

  • 16h30         Giulia sfameni Gasparro (Université de Messine): Oracles et théologie: praxis oraculaire et réflexion théologique dans l’Antiquité tardive
  • 17h00        Yulia ustinova (Université de Beer-Sheva, Israël): Modalities of Prophetic Experience in Ancient Greece and Israel

Conclusions

Lieux

  • 2 rue Vivienne (INHA, salle Vasari)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 06 octobre 2011
  • vendredi 07 octobre 2011
  • samedi 08 octobre 2011

Fichiers attachés

Contacts

  • François de Polignac
    courriel : polignac [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • agnès tapin
    courriel : agnes [dot] tapin [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Manteia, pratiques et imaginaire de la divination grecque antique », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 05 octobre 2011, http://calenda.org/205456