AccueilIdentité(s) et formation professionnelle

Identité(s) et formation professionnelle

Identities and professional training

Revue Recherches féministes

Recherches féministes journal

*  *  *

Publié le mercredi 05 octobre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Vol. 26, no 1- 2013 : Identité(s) et formation professionnelles, sous la direction de Claire Lapointe et de Lyse Langlois. Ce numéro thématique propose une contribution féministe au discours scientifique et aux pratiques liés à la notion d’identité professionnelle et au phénomène de la formation professionnelle.

Annonce

Vol. 26, no 1- 20131, Identité(s) et formation professionnelles, sous la direction de Claire Lapointe et de Lyse Langlois

Argumentaire

Les discours scientifiques courants définissent l’identité professionnelle comme un construit social résultant de socialisations successives vécues durant la formation et en milieu de travail. Ainsi, la manière dont une personne se construit professionnellement et dont elle envisage sa carrière, sa profession ou son métier permettrait d’actualiser plus ou moins harmonieusement ses processus de socialisation. Toujours selon les théories actuelles qui expliquent l’identité professionnelle, des enjeux se poseraient sur le plan collectif, car, pour se maintenir et se renforcer, les identités professionnelles doivent partager des représentations, des savoirs, des compétences, des valeurs et des attitudes. De plus, à la suite des transformations du monde du travail, dont celles qui résultent de la syndicalisation, des mouvements d’émancipation des femmes et du déclin du taylorisme et du fordisme, on assiste à une multiplication des revendications de reconnaissance et de respect de la dignité qui démontre que la problématique de l’identité professionnelle ira en progressant. Certaines professions vivraient même une importante crise identitaire. Ces tendances déstabilisent les formes antérieures de représentation et d’action, les anciennes identités professionnelles, et ouvrent vers de nouvelles identités personnelles, professionnelles et sociétaires. La formation professionnelle étant tributaire de l’état des identités professionnelles collectives, elle se trouve elle aussi remise en question, révisée, réglementée ou « libérée » selon les professions.

Quelle a été la contribution des femmes à la construction des discours scientifiques dominants sur l’identité et la formation professionnelles? Cette contribution est-elle connue, reconnue? Quelles sont les analyses critiques féministes qui ont été faites ou sont toujours produites quant à l’impact de ces discours et pratiques sur les filles et les femmes? Celles-ci transforment-elles les professions et leur statut social? Les formations professionnelles sont-elles équitables envers les femmes, que ce soit en ce qui a trait à l’accès à ces formations, aux pratiques pédagogiques, aux processus de reconnaissance des acquis ou aux modèles d’évaluation? Quels sont les modèles alternatifs plus porteurs d’égalité entre les sexes ont été proposés dans le passé par des femmes ou le sont présentement?

Pour chacun des deux thèmes abordés, nous souhaitons réunir des contributions qui permettront d’éclaircir les trois aspects suivants :

  1. la contribution méconnue des femmes à la construction des discours scientifiques courants et des pratiques actuelles;
  2. l’analyse critique des effets de ces discours et pratiques sur les femmes;
  3. la contribution connue ou méconnue des femmes à la construction de discours scientifiques ou de pratiques alternatives, ou des deux à la fois.

Modalités de soumission

Les propositions, comprenant un résumé de 300 mots, doivent parvenir à la revue

avant le 30 septembre 2011.

Les manuscrits (7 000 mots) doivent être soumis au plus tard le 1er septembre 2012.

Pour plus de renseignements, communiquer avec Claire Lapointe (Claire.Lapointe@fse.ulaval.ca) ou avec Lyse Langlois (Lyse.Langlois@rlt.ulaval.ca) ou encore avec le secrétariat de la revue (revue.gremf@fss.ulaval.ca).

Comité scientifique

  • Rosa Berardo, Goïania, Brésil
  • Françoise Collin, Paris
  • Anne-Marie Daune-Richard, CNRS, Aix-en-Provence
  • Daniela Frumusani, Université de Bucarest, Roumanie
  • Ghania Graba, Université d'Alger Ben Aknoun, Algérie
  • Thérèse Moreau, Pully (Suisse)
  • Michelle Perrot, Université de Paris VII, Paris
  • Patrizia Romito, Université de Trieste, Italie
  • Patricia Roux, Université de Lausanne, Suisse
  • Fatou Sow, Université Dakar, Sénégal

Catégories

Dates

  • vendredi 30 septembre 2011

Contacts

  • Revue recherches féministes
    courriel : revuerecherchesfeministes [at] ccb [dot] ulaval [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Revue recherches féministes
    courriel : revuerecherchesfeministes [at] ccb [dot] ulaval [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Identité(s) et formation professionnelle », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 05 octobre 2011, http://calenda.org/205473