AccueilSexe social et préhistoire

Sexe social et préhistoire

Table ronde franco-espagnole organisée par le musée d'Aquitaine et l'Institut Cervantès de Bordeaux

*  *  *

Publié le vendredi 07 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

L’expression « homme préhistorique » est utilisée depuis la naissance de la préhistoire comme science. Les recherches, faites par des préhistoriens hommes, ne permettaient pas d’appréhender la place des femmes dans les sociétés préhistoriques. Longtemps, les femmes n’ont eu comme images que les Vénus, statuettes ou gravures, liées à la fécondité. De nouvelles approches remettent en cause cette vision déformée des groupes préhistoriques. Cette table ronde abordera l’histoire des idées et des méthodes en préhistoire, ou comment les préjugés ont influencé nos connaissances et sur l’étude du sexe social dans les sociétés paléolithiques, à partir des représentations artistiques et de l’étude des sépultures afin de mieux comprendre les relations hommes-femmes au Paléolithique.

Annonce

Programme

Vendredi 25 novembre 2011

Musée d’Aquitaine

Matin

9h00-9h15 Accueil

9h15-9h45 Claudine COHEN

  • « Sélection sexuelle et scénarios d’hominisation »
  • « Selección sexual y guiones de Hominización »

9h45-10h15 Anne-Marie TILLIER

  • « Le concept de genre en Préhistoire : sexe, réalité et préjugés »
  • « El concepto de género en la Prehistoria : sexo, realidad y prejuicios »

10h15-10h30 Questions

10h30-10h45 Pause

11h00-11h45 Eudald CARBONNELL

  • « Sexe social et évolution »
  • « Sexo Social y evolución »

11h45-12h15 Dominique HENRY-GAMBIER

  • « La place des femmes dans les sociétés du Paléolithique supérieur en Europe : Apport de l’étude des sépultures »
  • « El lugar de las mujeres en las sociedades del Paleolítico Superior en Europa : aportación del estudio de las sepulturas »

12h15-12h30 Questions

12h30-14h00 Repas

Après-midi

14h00-14h45 Anne-Catherine WELTÉ

  • « Les représentations humaines et le sexe dans l’art du Paléolithique supérieur »
  • « Las representaciones humanas y el sexo en el arte del Paleolítico superior »

14h45-15h15 Marcos GARCIA

  • « Premières images de notre sexualité et érotisme : l’art paléolithique comme document ethnographique »
  • « Primeras imágenes de nuestra sexualidad y erotismo : el arte paleolítico como documento etnográfico »

15h15-15h30 Questions

15h30-16h00 Pause

16h00-16h30 Javier ANGULO

  • « La circoncision et la décoration génitale furent les premières interventions urologiques réalisées dans la période paléolithique »
  • « La Circuncisión y la Decoración Genital fueron las primeras interventions urológicas realizadas en época paleolítica »

16h30-17h00 Questions

17h15-17h30 Clôture

18h00-19h30 Claudine COHEN

  • « La femme dans l’art paléolithique : Images et significations »
  • « La mujer en el arte paleolítico : Imágenes y significados »

Résumés des interventions

Les résumés sont présentés en fonction du programme de la table ronde.

Claudine COHEN

Sélection naturelle et scénarios d’hominisation

Dans la Descendance de l'Homme (1871), Darwin expose la notion de sélection sexuelle comme un processus majeur dans l'évolution humaine. Selon lui, ce type de sélection (qui consiste, pour un individu, à choisir dans l’autre sexe le partenaire le mieux à son goût pour se reproduire) a dû intervenir de différentes façons et à plusieurs niveaux dans l'histoire humaine. La sélection par les femmes de leurs partenaires masculins dut être prépondérante à l’époque la plus archaïque de l'histoire de l'humanité. Aux stades plus évolués cette sélection fut opérée par les hommes : le fait que dans l'espèce humaine la femme est « plus brillamment décorée » que le mâle montre que c’est le mâle qui imprime son choix d'une partenaire et exerce sa domination sur elle.

Si la démonstration de Darwin traduit parfois les préjugés de son temps concernant les différences entre les sexes (il affirme par exemple que seuls les hommes sont intelligents, créatifs et capables d'apprendre, et qu’il serait difficile d'obtenir des résultats analogues chez les femmes), il fut le premier à prendre en compte, du point de vue de l'évolution, de l'importance des choix sexuels, et à insister sur l’importance du rôle des femmes, dès l'aube de l'humanité.

Cette réflexion sur les choix et les comportements sexuels, et leurs conséquences pour l’évolution humaine, a ouvert l'espace d'une riche réflexion, qui mobilise tour à tour les tenants de l’évolutionnisme culturel, du féminisme ou de la sociobiologie. Quelle place peut-on assigner à la différence des sexes, aux rôles sexuels, aux stratégies reproductives et aux caractéristiques de la sexualité humaine dans les scénarios d’hominisation ? Cette communication abordera les débats et les controverses qui, aujourd’hui encore, portent sur ces questions.

Selección sexual y guiones de Hominización

En la Descendencia del Hombre (1871), Darwin expone la noción de selección sexual como un proceso mayor en la evolución humana. Según él, ese tipo de selección (que consiste, para un individuo, a elegir en el otro sexo la pareja más a su gusto para reproducirse) ha debido intervenir de diferentes maneras y a diferentes niveles en la historia de la humanidad. La selección por las mujeres de su pareja masculina ha debido de ser preponderante en la época más arcaica de la historia de la humanidad. En los estados más desarrollados, los hombres hacían esa selección: el hecho que en la especie humana la mujer sea « más decorada » que el hombre demuestra que es el hombre quien decide elegir a su pareja y ejerce su dominio en ella.

Si la demostración de Darwin trata a veces los prejuicios de su época sobre las diferencias entre los sexos (por ejemplo, afirma que sólo los hombres son inteligentes, creativos y capaces de aprender, y que sería difícil conseguir resultados análogos en las mujeres), fue el primero en tomar en cuenta, desde el punto de vista de la evolución, de la importancia de las elecciones sexuales, y a insistir sobre la importancia del papel de las mujeres, desde el alba de la humanidad.

Esta reflexión sobre las opciones y los comportamientos sexuales, y sus consecuencias para la evolución humana, ha abierto el espacio de una reflexión interesante, que moviliza a su vez las piezas del evolucionismo cultural, del feminismo o de la sociobiología. ¿Qué lugar se le puede dar a la diferencia de los sexos, a los papeles sexuales, a las estrategias de reproducción y a las características de la sexualidad humana en los guiones de hominización ? Esta comunicación tratará de los debates y las controversias que hoy siguen planteando estas cuestiones.

Anne-Marie TILLIER

Le concept de genre en Préhistoire : sexe, réalité et préjugés

Depuis l’enfant de Taung en 1925, l’histoire de la lignée humaine est ponctuée de découvertes de fossiles qui portent, chacun, un ensemble plus ou moins riche de caractères. Ces caractères servent, entre autres, à l’attribution d’un sexe au spécimen mis au jour. Cependant l’histoire de la paléoanthropologie montre que cette attribution cache en réalité souvent des incertitudes, interpellant de fait quant à la construction d'une identité sociale et culturelle.

El concepto de género en la Prehistoria: sexo, realidad y prejuicios

Desde el niño de Taung en 1925, la historia de la estirpe humana está jalonada por descubrimientos de fósiles que portan, cada uno de ellos, un conjunto más o menos ricos de caracteres. Estos caracteres sirven, entre otras cosas, para atribuir un sexo al espécimen sacado a la luz. Sin embargo, la historia de la paleoantropología muestra que esta atribución esconde en realidad numerosas incertidumbres, que nos interpelan sobre la construcción de una identidad social y cultura.

Eudald CARBONNELL

Sexe social et évolution

L’exposé analysera le rôle des aspects sociaux du sexe et l’évolution chimique, physique et émotionnel de notre espèce depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, avec un regard sur le futur.

Sexo Social y evolución

Su charla analizará el papel que ha tenido y tiene el sexo en su vertiente social, química, física y emocional para la evolución de nuestra especie, desde la prehistoria hasta nuestros días, y con la mirada puesta en el futuro.

Dominique HENRY-GAMBIER

La place des femmes dans les sociétés du Paléolithique supérieur en Europe: Apport de l'étude des sépultures

Depuis une quinzaine d’années, les méthodes de fouille et d’étude des sépultures ainsi que les méthodes de diagnose du sexe et de l’âge au décès ont évolué. L’application de ces méthodes à la révision ou à l’analyse des sépultures du Paléolithique supérieur d’Europe permet d’apporter de nouveaux éléments sur les gestes funéraires dont les femmes ont été l’objet. 

Dans le cadre de cette communication, il est prévu de présenter ces nouvelles données et de dégager la spécificité des pratiques funéraires réservées aux femmes et les implications sociales qu’elle pourrait supposer.

El lugar de las mujeres en las sociedades del Paleolítico Superior en Europa: aportación del estudio de las sepulturas

Desde hace unos quince años, los métodos de excavación y estudio de las sepulturas, así como los métodos de diagnóstico del sexo y de la edad en el momento de la muerte, han evolucionado. La aplicación de estos métodos a la revisión o al análisis de las sepulturas del Paleolítico Superior de Europa permite aportar nuevos elementos sobre los ritos funerarios de los que fueron objeto las mujeres.

En el marco de esta comunicación, se prevé, junto con la presentación de nuevos datos, la determinación de la especificidad de las prácticas funerarias reservadas a las mujeres y las implicaciones sociales que esta podría tener.

Anne-Catherine WELTÉ

Les représentations humaines et le sexe dans l’art du Paléolithique supérieur

Dans l’art du Paléolithique supérieur en Eurasie, les représentations humaines présentent une grande diversité de genre ( masculines, féminines, « indéterminées » anthropomorphes , et même composites), d’état (images globales, ou segmentées), de situation (isolée, ou associée à d’autres figures humaines, ou accompagnée d’animaux), de style (réaliste, schématique), d’attitudes (statique, dynamique)…., et également de techniques : diversité des supports (objet mobilier, paroi des grottes et abris),et des  techniques (dessin, peintures, gravure , sculpture…)

Ces représentations, réalistes ou non, sont des indicateurs sociologiques plus ou moins cryptés. Leurs différentes expressions peuvent être révélatrices des systèmes sociaux potentiels qui leur ont servi de cadre. Peut-on mette en évidence certains de ces caractères ?

Las representaciones humanas y el sexo en el arte del Paleolítico superior

En el arte del Paleolítico superior en Eurasia, las representaciones humanas presentan una gran diversidad de género (masculinas, femeninas, « indefinidas », antropomorfes y hasta compuestas), de estado (imágenes globales, o segmentadas), de situación (aislada, o asociada con otras figuras humanas, o acompañada por animales), de estilo (realista y esquemático), de actitudes (estáticas y dinámicas). Y también de técnicas: diversidad de los soportes (objeto mobiliario, paredes de las cuevas y de los refugios), y técnicas (dibujo, pinturas, grabado, escultura)

Estas representaciones, realistas o no, son unos indicadores sociológicos más o menos cifrados. Sus diferentes expresiones pueden ser reveladoras de unos sistemas sociales potenciales que les sirvieron de marco. ¿ Podemos hacer patentes algunos de estos carácteres ?

Marcos GARCIA

Première images de notre sexualité et érotisme : l'art paléolithique comme document ethnographique

L'art rupestre paléolithique est un document archéologique clef pour comprendre le passé du comportement humain. Dessins, peintures, gravures et sculptures réparties dans toute l'Europe montrent l'existence, depuis 30 000 ans, d'un comportement sexuel très proche du comportement actuel. Les images sur la sexualité paléolithique, vues par le biais de la sphère reproductive, manifestent d'une connaissance du processus physiologique uro-gynécologique. D'un autre coté, les diverses représentations rupestres et mobilières démontrent une vie sexuelle variée centrée dans la recherche de l'érotisme et du plaisir, démontrant la pratique sexuelle comme un acte social qui transcende l'acte reproductif.

Primeras imágenes de nuestra sexualidad y erotismo: el arte paleolítico como documento etnográfico

El arte rupestre paleolítico es un documento arqueológico clave para la comprensión del comportamiento humano pasado. Dibujos, pinturas, grabados y esculturas repartidos por toda Europa muestran la existencia, desde hace 30.000 años, de un comportamiento sexual muy próximo al de la actualidad.

Las imágenes sobre la sexualidad paleolítica, entendida desde la esfera reproductiva, manifiestan un conocimiento de los procesos fisiológicos uro-ginecológicos. Por otro lado, varias representaciones rupestres y muebles muestran una vida sexual variada centrada en la búsqueda del erotismo y del placer, mostrando la práctica sexual como un acto social que transciende del acto reproductivo.

Javier ANGULO,

Chef du Service d’Urologie, Hôpital Universitaire de Getafe, Madrid / Jefe de Servicio de Urología, Hospital Universitario de Getafe, Madrid, jangulo@futurnet.es

La circoncision et la décoration génitale furent les premières interventions urologiques réalisées dans la période paléolithique

En étudiant les évidences archéologiques et artistiques relatives aux représentations phalliques de la préhistoire européenne, entre 38.000 et 11.000 ans avant l’époque présente, et en prêtant une attention particulière aux descriptions anatomiques et morphologiques des éléments analysés, nous trouvons des données qui suggèrent que la circoncision et d’autres formes de décoration cutanée ou muqueuse ont été réalisées. Il se peut que des rituels complexes qui ont pour base la décoration génitale dans ses formes diverses (circoncision, subincision, coupure dorsale, perforations, tatouages et scarifications) puissent avoir été pratiquées de façon habituelle à l’époque préhistorique. De toutes façons, seule la circoncision est arrivée jusqu’à nous comme élément d’un rite de ségrégation d’ “utilité” sanitaire. D’autres pratiques, qui initialement ont pu être utilisées comme identifiant un groupe d’individus “marqués”, s’observent également dans le présent mais de manière purement anecdotique ou marginale.

La Circuncisión y la Decoración Genital fueron las primeras intervenciones urológicas realizadas en época paleolítica

Revisadas las evidencias arqueológicas y artísticas relativas a las representaciones fálicas de la prehistoria Europea, en un entorno cronológico entre 38.000 y 11.000 años antes del presente, y poniendo especial atención sobre las descripciones anatómicas y morfológicas de los elementos analizados, encontramos datos que sugieren que la circuncisión y otras formas de decoración cutánea o mucosa fueron realizadas. Muy posiblemente rituales complejos que tienen como base la decoración genital en sus diversas formas (circuncisión, subincisión, corte dorsal, perforaciones, tatuaje y escarificación) pueden haberse practicado en época prehistórica de manera habitual. De todos ellos, solo la circuncisión ha llegado a nuestros días como parte de un rito de segregación de “utilidad” sanitaria. Otras prácticas, que inicialmente pueden haberse empleado como identificadores de grupos de individuos “marcados”, también se observan en la actualidad pero de manera puramente anecdótica o marginal.

Claudine COHEN

La femme dans l’art paléolithique : images et significations

L'art préhistorique, pariétal et mobilier, est une voie royale pour accéder aux cultures et à la pensée des Préhistoriques. Les images de la femme y abondent : du rivage atlantique à la vallée du Don, des silhouettes féminines dessinées ou gravées dans la roche, des vulves stylisées sur les parois des grottes, des corps graciles ou plantureux sculptés dans la pierre ou dans l'ivoire, modelés dans l'argile, sont connus depuis l’aube du Paléolithique supérieur. Les Vénus de Laussel, de Lespugue ou de Brassempouy en France, de Willendorf en Autriche, de Dolni Vestonice en Moravie, d'Avdieevo et de Kostienki dans la plaine russe, nous donnent les versions les plus anciennes de ces portraits de femmes - plus tard, ce seront les silhouettes lascives gravées en ronde-bosse à la Magdeleine et Angles sur l'Anglin. La plupart de ces figurations paléolithiques exhibent seulement la partie centrale de leur corps : les traits du visage, le dessin des bras, des mains ou de l'extrémité des jambes n'importaient pas, semble-t-il, aux artistes, et nous seront pour toujours inconnus.

Les sites du Paléolithique supérieur européen ont ainsi livré d'étonnantes images de femmes, d'une grande variété et souvent d'une grande beauté. Ces figurines ont suscité depuis plus d'un siècle de multiples interprétations, que nous présenterons et que nous tenterons d’évaluer.

La mujer en el arte paleolítico : Imágenes y significados

El arte prehistórico, parietal y mobiliario, es una vía real para acceder a las culturas y al pensamiento de los Prehistóricos. Las imágenes de la mujeres abundan en ello: desde las orillas del Atlántico hasta el valle del Don, siluetas femeninas dibujadas o grabadas en la roca, vulvas estilizadas sobre las paredes de las cuevas, cuerpos finos o gruesos, esculpidos en la piedra, en el marfil, modelados en la arcilla, son conocidos desde los primeros tiempos del Paleolíticos superior. Las Venus de Laussel, de Lespugue o de Brassempouy en Francia, de Willendorf en Austria, de Dolni Vestonice en Moravia, de Avdieevo y de Kostienki en la llanura rusa, nos dan versiones más antiguas de esos retratos de mujeres – más tarde, serán siluetas lascivas grabadas en redondo como la Magdeleine y Angles sur l'Anglin. La mayoría de esas figuras paleolíticas exhiben sólo la parte central de su cuerpo: los rasgos del rostro, el dibujo de los brazos, de las manos o de la extremidad de las piernas no les importaban a los artistas, según lo que parece, y serán siempre desconocidos para nosotros.

Los sitios del Paleolítico superior europeo también han desvelado extrañas imágenes de mujeres, de una gran variedad y a menudo de una gran belleza. Esas figurinas han despertado desde hace más de un siglo múltiples interpretaciones, que presentaremos y que intentaremos evaluar.

Lieux

  • 20 cours Pasteur (Musée d'Aquitaine)
    Bordeaux, France

Dates

  • vendredi 25 novembre 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • préhistoire, art pariétal, art mobilier, anthropologie, femme, histoire des sciences

Contacts

  • Vincent Mistrot
    courriel : v [dot] mistrot [at] mairie-bordeaux [dot] fr

Source de l'information

  • Vincent Mistrot
    courriel : v [dot] mistrot [at] mairie-bordeaux [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sexe social et préhistoire », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 07 octobre 2011, http://calenda.org/205546