AccueilLa liberté de conception face aux institutions sociales

La liberté de conception face aux institutions sociales

Séminaire littérature et censure

Literature and censure

*  *  *

Publié le lundi 10 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Séminaire de recherche ouvert à tous, organisé par l'Institut des textes et manuscrits modernes (CNRS-École normale supérieure) en collaboration avec le Centre de recherche sur les relations entre littérature, philosophie et morale. Le séminaire réunit des enseignants-chercheurs, des avocats spécialisés en droit de la propriété intellectuelle et des écrivains pour réfléchir à l'histoire et à l'actualité des rapports entre la création littéraire et les institutions sociales.

Annonce

Séminaire « Littérature et censure » de l’Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM, CNRS-ENS) en association avec le Centre de recherche sur les relations entre littérature, philosophie et morale (CRRLPM, CNRS-ENS)

Séminaire sous la responsabilité de Jean-Baptiste Amadieu

Séminaire de recherche ouvert à tous.

Présentation

Le séminaire réunit des enseignants-chercheurs, des avocats spécialisés en droit de la propriété intellectuelle et des écrivains pour réfléchir à l'histoire et à l'actualité des rapports entre la création littéraire et les institutions sociales. On y étudie les diverses formes de censure qui s’exercent sur la littérature, selon des critères juridiques, financiers, éthiques, idéologiques ou esthétiques, et leurs effets sur la genèse des œuvres, en particulier par l’autocensure.

Programme des séances (2011-2012)

Lundi 10 octobre 2011, 10h-12

Giacomo Losito, Archives Maurice Blondel : « Les censures romaines d’Alfred Loisy (1903-1908) »

Salle de Direction, 29, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 7 novembre 2011, 10h-12h

Laurence Macé, Université de Rouen

Salle de Direction, 29, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 5 décembre 2011, 10h-12h

Elisabeth Ladenson, Columbia University : « De Radclyffe Hall à James Hadley Chase, la censure en Angleterre 1928-1942 »

Salle info 5 (sous l’amphi Rataud, niveau -1), 45, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 9 janvier 2012, 10h-12h

Gabriel Matzneff, écrivain : « Les brûleurs de livres »

Salle info 5 (sous l’amphi Rataud, niveau -1), 45, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 6 février 2012, 10h-12h

Agnès Tricoire, avocate : « Théorie de la fiction et liberté de création »

Salle Paul-Langevin, 29, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 12 mars 2012, 10h-12h

Christine Baron, Université de Poitiers : « Le plagiat psychique »

Salle IHMC, escalier C, 3e étage, 45, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 2 avril 2012, 10h-12h

Bernard Callebat, Institut catholique de Toulouse : « Droit et censure morale dans la Bible »

Salle Beckett, 45, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Lundi 7 mai 2012, 10h-12h

Emmanuelle Tabet, CNRS : « Création littéraire et auto-censure au tournant des Lumières »

Salle Beckett, 45, rue d’Ulm, École normale supérieure, Paris

Vendredi 25 mai 2012, 16h-19h

« Victor Hugo face aux juges de la foi et des mœurs »

Séance de séminaire en collaboration avec le séminaire de recherche sur la littérature française du XIXe siècle des Universités Paris III et Paris IV, avec :

  • Caroline Julliot (Université du Mans) : « Torquemada est-il un alter-Hugo ? »
  • Jean-Marc Hovasse (CNRS, UMR 6563) : « Les stratégies de Victor Hugo pour éviter la censure en France des Contemplations et des Misérables »
  • Clélia Anfray (CNRS, ITEM) : « Lectures censoriales. L’exemple de Notre-Dame de Paris au théâtre et à l’opéra »
  • Jean-Baptiste Amadieu (CNRS, ITEM) : « Les mises à l’Index de Notre-Dame de Paris et des Misérables par le Saint-Siège »

Salle des actes, 1, rue Victor Cousin, Université Paris-Sorbonne, Paris

Présentation des intervenants

Giacomo Losito est docteur en histoire des religions et en philosophie. Il a travaillé dans les Universités de Naples, Fancfort et Créteil. Chercheur associé du « Centre d’archives Maurice Blondel » de Louvain-la-Neuve, il est notamment l’auteur de Cristianesimo e modernità. Studio sulla formazione del personalismo di Laberthonnière. 1880-1893 (Naples, 1999) et l’éditeur scientifique, avec Claus Arnold, des documents inédits des archives vaticanes sur les censures de Loisy : La Censure d’Alfred Loisy (1903). Les documents des Congrégations de l’index et du Saint Office (Rome, 2009) et “Lamentabili sane exitu” (1907). Les documents préparatoires du Saint Office (Rome, 201).

Elisabeth Ladenson est Professeur de Lettres à Columbia University et l’auteur de Proust lesbien et Dirt for Art’s Sake: Books on Trial from «Madame Bovary» to «Lolita».

Gabriel Matzneff, né en 1936, est romancier, diariste, essayiste et poète : « C’est en 1965 que les Editions de la Table Ronde ont publié mon premier livre, Le Défi. 1965-1985, vingt ans de vie littéraire et seize livres, dont quatorze sous la casaque rouge et blanche de la Table Ronde. Chacun de ces seize livres est le fruit d’une expérience existentielle, d’une brûlure intérieure. Je connais des auteurs qui font leurs livres avec ce qu’ils ne vivent pas, avec les fantômes de leurs désirs inassouvis. Moi, c’est le contraire : ce sont mes aventures, mes amours, mes épreuves, ma connaissance des êtres et du monde, qui nourrissent et irriguent mon travail. Pour écrire, j’ai besoin de vivre à fond les passions contradictoires qui m’habitent. Une telle activité prend beaucoup de temps; elle est, au sens propre du terme, dévorante. Quand je considère le chaos étincelant de mon existence, je m’émerveille, ce nonobstant, d’avoir publié seize volumes. Je n’y ai d’ailleurs aucun mérite, l’écriture étant, avec l’amour, l’un de mes deux remèdes contre la tentation du désespoir, et du suicide. » (Gabriel Matzneff, Vingt ans après, 1985).

Agnès Tricoire est avocat à la Cour, ancien Secrétaire de la Conférence et spécialiste de la propriété intellectuelle. Elle est déléguée de l’Observatoire de la liberté d’expression en matière de Création de la Ligue des Droits de l’Homme. Chargée d’enseignement aux Universités Lyon III et Paris I, à la Cité du design/ESADSE et à l’École des beaux-arts de Lyon, elle prépare une thèse de doctorat sur la définition de l’œuvre, dirigée par le professeur Pierre Sirinelli (Université Paris I). Ses travaux étudient les interactions entre jugement de droit et jugement de goût. Son dernier ouvrage publié (Petit Traité de la liberté de création, La Découverte, mars 2011) éclaire les problématiques juridiques propres à la création artistique à la lumière de la théorie littéraire.

Christine Baron est professeur en littérature comparée à l’Université de Poitiers et membre de l’Association internationale de Littérature comparée. Champs de recherche : épistémocritique, littératures contemporaines italienne et française, esthétiques comparées. Principales publications : La Pensée du dehors (2007, Harmattan, « Ouverture philosophique »), La Littérature et son autre, (2008, Paris, Harmattan, « Littératures comparées »), Realism, neo-realism, antirealism (Amsterdam, 2010, Rodopi).

Bernard Callebat est Professeur de Facultés, Vice-Doyen de la Faculté de la Faculté de Droit canonique de Toulouse, Directeur du Centre d’Étude et d’Histoire du Droit canonique. Il est notamment l’auteur de Nouvelles conjugalités et sacrement du mariage (en collaboration, Nouvelle Cité, 2011, 320 p.), Introduction au droit matrimonial de l’Église (Artège, à paraître 2012) et Mariage, famille et morale sexuelle dans la société franque. Réception des conciles mérovingiens et wisigothiques dans les collections canoniques des Vème-VIIème siècles (Societas Johannes Gratianus, à paraître 2012).

Emmanuelle Tabet est chargée de recherches pour le CNRS, rattachée au Centre d’Etude de la Langue et de la Littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles (CNRS/Paris IV). Spécialiste de Chateaubriand, auteur de Chateaubriand et le XVIIe siècle et co-auteur de l’édition du premier volume de ses Œuvres complètes, elle travaille actuellement sur la mémoire littéraire dans le premier romantisme.

Lieux

  • 29, rue d’Ulm (École normale supérieure, Salle de Direction,)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 25 mai 2012
  • lundi 10 octobre 2011
  • lundi 07 novembre 2011
  • lundi 05 décembre 2011
  • lundi 09 janvier 2012
  • lundi 06 février 2012
  • lundi 12 mars 2012
  • lundi 02 avril 2012
  • lundi 07 mai 2012

Mots-clés

  • Loisy, modernisme, église catholique, censure

Contacts

  • Jean-Baptiste Amadieu
    courriel : jbamadieu [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jean-Baptiste Amadieu
    courriel : jbamadieu [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La liberté de conception face aux institutions sociales », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 10 octobre 2011, http://calenda.org/205558