AccueilCaptivité de guerre au XXe siècle

Captivité de guerre au XXe siècle

Captivity in Twentieth Century Warfare

Des archives, des histoires, des mémoires

Archives, History, Memory

*  *  *

Publié le mercredi 12 octobre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Partant du renouveau des études sur les expériences combattantes et les sorties de guerres comme de la diversification des fonds d’archives, le colloque international « captivité de guerre au XXe siècle. Des archives, des histoires, des mémoires » qui se tiendra à Paris (École militaire) les 17 et 18 novembre 2011, réunira une trentaine d’historiens, de chercheurs en sciences sociales et d’archivistes français et étrangers. Organisée par l’Institut d’histoire du temps présent, l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire (DMPA – Ministère de la Défense) et la London School of Economics and Political Science, la manifestation tentera à partir de quatre grands axes – langage et « traces » de la captivité ; système des camps, droit et humanitaire ; liens entre captivité et sociétés ; perceptions de l’ennemi et expériences limites : de la capture à la libération – de répondre à cette actualité scientifique et d’ouvrir des perspectives de recherche.

Annonce

Colloque international (Traduction simultanée français/anglais) : Captivité de guerre au XXe siècle, des archives, des histoires, des mémoires, 17 - 18 novembre 2011, Paris - Ecole militaire

Inscription : www.ihtp.cnrs.fr

Présentation

Les prisonniers de guerre au XXe siècle : une problématique en plein renouvellement

Le XXe siècle tant décrit comme le siècle des guerres a quelque peu oublié la figure du prisonnier hors du champ de bataille. Or, depuis une décennie, ce dernier comme acteur de l’histoire a pris une triple actualité.

Premièrement, il connaît un fort renouveau dans la production scientifique, en particulier depuis les années 2000, en France, mais aussi en Europe et dans le monde anglo-américain.

Deuxièmement, longtemps oublié des mémoires nationales, le prisonnier de guerre fait un retour remarqué dans l’espace public et engendre une forte demande sociale.

Troisièmement, la captivité fait partie de ces objets d’histoire qui, considérés comme en marge par les contemporains, apparaissent à distance comme révélateurs de dynamiques de (dé)mobilisation, militaire et culturelle, politique et idéologique, publique et privée, au cœur des sociétés. La figure du vaincu est longtemps passée à l’arrière des champs de bataille, comme la captivité a glissé à l’arrière de l’ordre du discours et des représentations. C’est autour de cette perspective particulièrement féconde pour étudier le phénomène guerrier que quatre thématiques ont été retenues :

  • Langage et des « traces » de la captivité : productions artistiques et intellectuelles, pendant et après la captivité
  • Droit et système des camps : organisation administrative et logique de surveillance, gestion des captifs et politique des grands nombres, normes militaires et juridiques, traitements et rapport à la violence…
  • Liens entre captivité et sociétés : rapports entre captifs et sociétés en guerre ou post-conflits, mobilisation civile en faveur de ces militaires, représentations et discours officiels comme privés…
  • Perceptions de l’ennemi et expériences limites : de la capture à la libération : rencontres interpersonnelles et prise en charge logistique, approche diachronique, prise en compte des conflits asymétriques

Dans sa conception, le colloque prend acte du décloisonnement croissant des disciplines. Les contre-voix invitent des spécialistes d’autres disciplines en sciences humaines à proposer, pour chaque thématique, une lecture « en décalé » qui relève d’une autre démarche scientifique. Ce dialogue entre disciplines alimentera un espace de discussion commun.

La manifestation cherche aussi à repenser le lien entre archives et histoire en intégrant à chaque thématique une présentation ciblée d’un fonds d’archives, textuel ou iconographique, français ou étranger, découvert ou redécouvert sous la forme de flash archives.

Enfin, au-delà du strict cadre scientifique, ce colloque souhaite fournir la preuve que l’histoire de la captivité peut aussi rencontrer la création artistique. Le colloque se clôtura donc par une lecture de réflexions rédigées en Oflag et par un concert d’une œuvre musicale composée en captivité.

Programme du colloque

Jeudi 17 novembre 2011

Ecole Militaire (amphi de Bourcet)

MATIN

09h00 - 09h30 Accueil des participants

09h30 - 10h00 Ouverture institutionnelle

  • Christian Ingrao, Directeur de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP - CNRS)
  • Hervé Drévillon, Directeur de recherche à l’Institut de Recherche stratégique de l’Ecole militaire (IRSEM) / Université de Paris I – Sorbonne

Présentation scientifique

  • Fabien Théofilakis, Université Nanterre-La Défense / Université d’Augsbourg
  • Anne-Marie Pathé, Responsable des archives de l’IHTP

10h00 - 10h30 Discours inaugural

  • John Horne, Trinity College (Dublin)

10h30 - 13h15  Langage et « traces » de la captivité pendant et après la captivité

Modérateur : Annette Becker, Université Nanterre-La Défense / Centre d'histoire de l'art et d'histoire des représentations (CPF) / Institut Universitaire de France

  • Iris Rachaminov, Tel-Aviv University : « The Disruptive Comforts of Drag: (Trans)gender Performances in WWI Internment Camps »
  • Matthias Reib, University of Exeter : « Half-Naked Nazis: Masculinity and Gender in German POW Camps in the USA during World War II »

11h15 - 11h30 Pause

  • Peter Schöttler, IHTP / Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte (Berlin) : « Fernand Braudel, prisonnier en Allemagne et l'histoire du temps présent »
  • Suzanne Snizek, Trinity Western University (Langley BC, Canada), St. Georges School and Douglas College : « Music Making in Civilian Internment »
  • Contre-voix : Véronique Moulinié, anthropologue, Inst. interdisciplinaire d’anthropologie contemporaine (iiAC) – Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture (Lahic – CNRS, Carcassonne)

12h45 - 13h00  Flash Archives

  • Patricia Gillet, Archives Nationales - site de Paris : « De nouvelles sources à explorer aux Archives Nationales »

Discussion générale

13h15 - 14h30  Pause déjeuner

Jeudi 17 novembre 2011 – APRES-MIDI

14h30 - 14h45 Extraits de films - Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense

  • Violaine Challeat-Fonck, ECPAD : « Images des prisonniers de guerre : panorama des fonds de l’ECPAD »

14h45 - 17h30 Système des camps, droit et humanitaire

Modérateur : Jörg Echternkamp, Militärgeschichtliches Forschungsamt (Potsdam)

  • Heather Jones, The London School of Economics and Political Science (LSE - Department of International History): « Humanitarian intervention, breaches of international law and western POW’s»
  • Rüdiger Overmans (Fribourg) : « The fate of the Jewish POWs in German Hands »

15h30 - 15h45 Pause

  • Delphine Debons, Institut universitaire d'histoire de la médecine et de la santé publique (Lausanne) : « Lorsque le droit entrave l'action humanitaire. L'exemple de l'assistance spirituelle aux prisonniers de guerre durant la Deuxième Guerre mondiale » (titre provisoire)
  • Sylvie Thénault, Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle – CNRS : « L'internement : une forme de captivité de guerre ? »
  • Contre-voix : Jean-Paul Pancracio, juriste, Université de Poitiers, IRSEM

16h50 - 17h10 Flash Archives

  • Daniel Palmieri, Comité international de la Croix-Rouge (Genève) : « Archives d’une institution humanitaire en guerre »

Discussion générale

Vendredi 18 novembre 2011

Ecole Militaire (amphi de Bourcet)

MATIN  09h00 - 12h30  Liens entre  captivité et sociétés

Modérateur : Felicia Yap, The London School of Economics and Political Science (LSE)

  • Sarah Frank, Trinity College (Dublin) : « Les prisonniers de guerre coloniaux, expériences et enjeux »
  • Georg Kreis, Europainstitut der Universität Basel : « Le traitement des prisonniers de guerre soviétiques en Suisse, de l’évasion à l’extradition vers l’URSS »
  • Patrizia Dogliani, Università di Bologna : « D’alliés à ennemis. Les prisonniers de l'Armée allemande en Italie, 1945-1947 »

10h05 - 10h20  Pause

  • Fabien Théofilakis, Université Nanterre – la Défense / Université d’Augsbourg : « ‘Il est si gentil, ce Rodolph !’ : les prisonniers de guerre allemands au contact des populations civiles françaises (1944-1948) »
  • Contre-voix : Stephane Dufoix, sociologue, Université Paris–Ouest-Nanterre-La Défense (Sophiapol) – Institut Universitaire de France

11h00 - 11h20 Extraits films ECPAD

  • Violaine Challeat-Fonck, ECPAD : « L’ennemi dans les reportages militaires »

11h20 - 12h00 Flash Archives   

  • Jörg Morré, Museum Berlin-Karlshorst : « Archives des captivités soviético-allemandes »
  • Alain Alexandra, Bureau des archives des victimes des conflits contemporains, Service Historique de la Défense (BAVCC - SHD, Caen)

Discussion générale

12h20 - 14h00   Pause déjeuner

Vendredi 18 novembre 2011 – Après-Midi
14h00 - 16h30 Perceptions de l’ennemi et expériences limites : de la capture à la libération

Modérateur : Pieter Lagrou, Université libre de Bruxelles/ IHTP

  • Bob Moore, University of Sheffield : « Perceptions of Axis Captives in the British Isles, 1939-1948 »
  • Raffael Scheck, Colby College Waterville (Maine, USA) : « Des officiers français comme geôliers de leurs propres soldats ? - Les prisonniers de guerre ‘indigènes’ sous encadrement français, 1943-1944 »
  • Raphaëlle Branche, Université de Paris I, Centre d’Histoire Sociale du XXe siècle – CNRS : « Le Front de Libération Nationale algérien (FLN) face aux soldats français prisonniers »

 15h05 - 15h20  Pause

  • Pierre Journoud, IRSEM : « Le rôle des prisonniers de guerre américains dans le rapprochement entre les Etats-Unis et le Vietnam »
  • Contre-voix : Jérôme Larché, médecin, chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique, ancien membre du conseil d’administration de Médecins du Monde

16h00 - 16h15 Flash Archives

  • Aldo Battaglia, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), Nanterre

Discussion générale

16h30 - 16h40 Pause

16h40 - 18h00 Table ronde : La captivité de guerre, d’un siècle à l’autre (XXe-XXIe  siècles)

Animateur : Hervé Drévillon, IRSEM / Université de Paris I – Sorbonne,

Participants :     

  • Daniel Palmieri, CICR (Genève)
  • Stéphane Audoin-Rouzeau, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
  • Colonel Michel Goya, IRSEM
  • Christophe Bouton, Université de Bordeaux 3, SPH, Institut Universitaire de France

Discussion générale

18h00 - 18h30   Conclusions du colloque : Henry Rousso, Institut d’histoire du temps présent

  19h00 - 20h00   Soirée de clôture

  • Lecture des pages tirées du fonds Georges Mongrédien, officier français prisonnier en Allemagne, 1939-1945
  • Concert : récital Suite de Huyton
  • Concerto pour flûte et violons, composé dans un camp d’internement britannique, 1940. Exécuté par Suzanne Snizek et des musiciens de Mélo’dix

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Adresse  et accès : 

Ecole Militaire, 1 Place Joffre – 75007 Paris (Amphithéâtre de Bourcet  - une orientation signalétique sera mise en place dès l’entrée)
Métro : ligne 8, station « École Militaire »
Bus : 28, 80, 82, 87, 92 (arrêt « École Militaire »)

Conditions d’accès :

  • Inscription : formulaire accessible à partir de la page d’accueil du site de l’IHTP www.ihtp.cnrs.fr – Actu Labo, « Colloque Captivité de guerre ».
  • Se munir d’une pièce d’identité, elle sera réclamée à l’entrée de l’Ecole  Militaire.
  • Contact : IHTP : captivite2011@ihtp.cnrs.fr

Catégories

Lieux

  • 1 Place Joffre (Ecole Militaire, amphithéâtre de Bourcet)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 17 novembre 2011
  • vendredi 18 novembre 2011

Mots-clés

  • captivité de guerre, prisonniers de guerre, guerres mondiales, droit humanitaire, camp

Contacts

  • Fabien Théofilakis
    courriel : ftheo2 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Fabien Théofilakis
    courriel : ftheo2 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Captivité de guerre au XXe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 12 octobre 2011, http://calenda.org/205587