AccueilCultures du travail (2011-2012)

Cultures du travail (2011-2012)

Cultures of work (2011-2012)

*  *  *

Publié le mercredi 12 octobre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Le CERLIS et l'école doctorale 180 de l'université Paris-Descartes organisent un séminaire dont l'objectif est de poser un regard ethnographique sur le travail. Ce dernier y sera discuté sous l’angle des cultures du travail. Que ce soit dans les normes et valeurs qui le gouvernent, dans la distribution des tâches et les hiérarchies qu’il suppose, ou encore dans la conflictualité qu’il nourrit parfois, le travail est traversé d’enjeux individuels et collectifs : culture de métier et culture d’entreprise, mémoire et identité, solidarité et conflit, etc. Trois thèmes y seront discutés : la définition du « boulot sale » et son vécu quotidien, le devenir des cultures professionnelles du service public, et enfin, les mobilisations dans des contextes défavorables. De plus, ce séminaire accordera une large place aux enjeux de production scientifique : la dernière séance sera ainsi consacrée à la question de la l’éthique dans les enquêtes sur le travail.

Annonce

Séminaire doctoral : Les cultures du travail : approches ethnographiques.

Présentation

L’objectif de ce séminaire est de poser un regard ethnographique sur le travail. Ce dernier y sera discuté sous l’angle des cultures du travail. Que ce soit dans les normes et valeurs qui le gouvernent, dans la distribution des tâches et les hiérarchies qu’il suppose, ou encore dans la conflictualité qu’il nourrit parfois, le travail est traversé d’enjeux individuels et collectifs : culture de métier et culture d’entreprise, mémoire et identité, solidarité et conflit, etc.

Trois thèmes y seront discutés : la définition du « boulot sale » et son vécu quotidien, le devenir des cultures professionnelles du service public, et enfin, les mobilisations dans des contextes défavorables. De plus, ce séminaire accordera une large place aux enjeux de production scientifique : la dernière séance sera ainsi consacrée à la question de la l’éthique dans les enquêtes sur le travail.

 Programme

15 novembre 2011      

« Sale boulot », boulots sales, mais pour qui ?

Quelles satisfactions tire-t-on d’un travail caché socialement, relégué et considéré comme sale ? Quel sens donnent les éboueurs et les « croque-morts », individuellement et/ou collectivement à leurs pratiques professionnelles ?

  • Delphine Corteel (MCF, université de Reims) : Devenir éboueur à la « Ville de Paris » et s’en accommoder
  • Julien Bernard (MCF, université de Paris Ouest Nanterre La Défense) : Du « sale boulot » à sa valorisation : gestion du stigmate et demande de reconnaissance chez les agents funéraires

31 janvier 2012

Cultures professionnelles, service public, service aux usagers.

Comment les Guichetiers de la Poste et les agents de la CNAM en contact avec les usagers définissent-ils leur activité ? Comment vivent-ils les changements managériaux et organisationnels ? Que deviennent les relations qu’ils entretiennent aux usagers ?

  • Fabienne Hanique (MCF, université Paris 7 Denis Diderot) : En butte à la culture : le cas des guichetiers « modernisés » de la Poste
  • Sacha Leduc (MCF, université d’Auvergne, Clermont 1) : De la modernisation à la redéfinition d’un service public. Quels impacts sur les pratiques professionnelles et la relation de service ? Le cas de l’Assurance maladie

13 mars 2012       

Petites ressources, grandes mobilisations ?

Quelles sont les conditions d’émergence des mobilisations des travailleurs sans papiers et des femmes de chambres ? Quelles ressources convoquent-ils pour revendiquer des droits sociaux ? Quels moyens ? Quelles fins ? Quels résultats ?

  • Nicolas Jounin (MCF, université Paris 8) avec P. Barron, A.  Bory, S. Chauvin et L. Tourette (sous réserve) : De l’exposition contrainte à la visibilité volontaire : la grève des sans-papiers 
  • Isabelle Puech (Centre d’études de l’emploi) : Remue ménage chez les femmes de chambre : le temps de la mobilisation ?

15 mai 2012                                      

L’éthique dans les enquêtes sur le travail.

Quelles précautions prendre lorsque l’on enquête dans des univers professionnels ? Comment protéger ses enquêtés et protéger son enquête ? Quelles formes peut prendre la restitution ?

  • Olivier Schwartz (PU, université Paris Descartes) : Présentation et animation des débats
  • Marie Cartier (MCF, université de Nantes, CENS, IUF) : Déontologie d’enquête et rapport à la culture des enquêté(e)s : réflexions autour de deux terrains (un bureau de poste et une crèche)

Suivi d’un pot

Informations

Ce séminaire a lieu les mardis (aux dates indiquées) de 17h00 à 20h00, en salle J330 au CERLIS, Université Paris Descartes, Bâtiment Jacob, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris- Métro Saint-Germain des Près ou Sèvres Babylone

Organisation: Anne Monjaret (Directrice de recherche-CNRS), Pascal Barbier, Lise Bernard, Laurie Louvet, Pauline Seiller, Jasmina Stevanovic (doctorants du Cerlis).

Contact : anne.monjaret@parisdescartes.fr

Lieux

  • 45 rue des Saints-Pères
    Paris, France

Dates

  • mardi 15 novembre 2011
  • mardi 31 janvier 2012
  • mardi 13 mars 2012
  • mardi 15 mai 2012

Mots-clés

  • Travail, enquête, cultures

Contacts

  • Anne Monjaret
    courriel : anne [dot] monjaret [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Pascal Barbier
    courriel : pascal [dot] barbier [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Cultures du travail (2011-2012) », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 12 octobre 2011, http://calenda.org/205605