AccueilPour une didactique du cinéma

Pour une didactique du cinéma

Discours et pratiques cinéphiliques versus institutionnalisation du cinéma

*  *  *

Publié le jeudi 13 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Le projet de recherche « Pour une didactique du cinéma ? Discours et pratiques cinéphiliques versus institutionnalisation des études cinématographiques » souhaite développer les réflexions concernant l’enseignement du cinéma, il correspond à un domaine de recherche nouveau, marqué par des publications récentes ayant trait au cinéma éducateur ou à la didactique de l’image cinématographique. Il a pour objectif d’éclairer les rôles des courants d’éducation populaire dans l’essor d’un discours à propos du cinéma et souhaite interroger la présence de ces discours et usages dans l’institutionnalisation actuelle de la discipline au sein de l’université mais aussi dans les écoles nationales de cinéma. Enfin, il ambitionne d’examiner ces questions à partir de données nouvelles : archives sonores (enregistrements de témoignages), archives cinématographiques, études de revues, de critiques ou de pratiques cinéphiliques ; autant d’études de cas exemplaires à partir desquelles on tentera de cerner les enjeux actuels d’une didactique du cinéma.

Annonce

Pour une didactique du cinéma ?

Discours et pratiques cinéphiliques versus institutionnalisation des études cinématographiques

Argumentaire 

Ce projet de recherche souhaite développer les réflexions concernant l’enseignement du cinéma, il associe Philippe Bourdier (IUFM d’Orléans), maître de conférences en études cinématographiques et didactique du français et Valérie Vignaux (Université de Tours), maître de conférences habilitée à diriger les recherches en études cinématographiques. Il correspond à un domaine de recherche nouveau, marqué par des publications récentes ayant trait au cinéma éducateur (Vignaux, 2008) et à la didactique de l’image cinématographique (Bourdier 2008-09).

Il a pour objectif d’éclairer les rôles des courants d’éducation populaire dans l’essor d’un discours à propos du cinéma et souhaite interroger la présence de ces discours et usages dans l’institutionnalisation actuelle de la discipline au sein de l’université mais aussi dans les écoles nationales de cinéma. Enfin, il ambitionne d’examiner ces questions à partir de données nouvelles : archives sonores (enregistrements de témoignages), archives cinématographiques, études de revues, de critiques ou de pratiques cinéphiliques ; autant d’études de cas exemplaires à partir desquelles on tentera de cerner les enjeux actuels d’une didactique du cinéma. Il associera les chercheurs qui ont étudié ces questions aux personnalités qui ont participé à l’institutionnalisation scientifique de la discipline en en définissant les méthodes et les champs (sémiologie, esthétique ou histoire).

Deux journées d’études ouvriront le programme de recherche, avant l’organisation d’un colloque international et la réalisation d’une publication consacrés au sujet, prévision 2013.

  • 1ère journée d’études, 21 octobre 2011, à l’université de Tours, faculté des Lettres
  • 2ème journée d’études, en juin 2012, à l’université d’Orléans, IUFM Centre Val de Loire

Un carnet de recherche ouvert sur hypotheses.org, « Cinema(s) en didactique(s) », http://cinedidac.hypotheses.org/194, fait état des avancées du programme.

Programme

Journée d’études Université François Rabelais de Tours

3 rue des Tanneurs, 37000 Tours,

Bibliothèque universitaire 5ème étage

Pour une didactique du cinéma

Discours et pratiques cinéphiliques versus institutionnalisation des études cinématographiques

21 octobre 2011

Présentation du projet : Valérie Vignaux

Institutions

  • 10h30 Melisande Leventopoulos (Paris 8) : Une éducation populaire chrétienne en paradoxes : la fédération loisirs et culture cinématographique (FLECC) et la formation des catholiques aux images animées (1946-1968)
  • 11h Léo Souillès (Metz) : Du mouvement ciné-club au CNC : de la récupération d’un héritage à l’insitutionnalisation de l’éducation au cinéma (1981-2010)
  • 11h30 Christel Taillibert (Nice) : Institutionnalisation des pratiques d’éducation à l’image et réseaux associatifs ?

12h discussions

Médias

  • 14h Marie-Jo Pierron-Moinel (Nancy 2) : Expérience de recherche appliquée : conception de films pédagogiques à destination des professeurs de collèges pour un usage en classe
  • 14h30 Laurent Garreau (CNDP) : La télévision scolaire, un laboratoire d’idées et d’expérimentations cinématographiques

15h discussions

Médiateurs

  • 15h30 Pascal Laborderie (Paris 3) : La didactique du cinéma dans le Précis d’initiation au cinéma (Henri et Genevève Agel, 1956)
  • 16h Aurore Renaut (Provence) : Les films télévisuels de Roberto Rossellini : pour un didactisme immersif
  • 16h30 Pierre Eugène (Amiens) : Léguer une figure : le testament critique de Serge Daney

 Conclusion : Philippe Bourdier (Orléans)

Lieux

  • 3 rue des Tanneurs (Université François Rabelais, Bibliothèque universitaire, 5ème étage)
    Tours, France

Dates

  • vendredi 21 octobre 2011

Mots-clés

  • cinéma, didactique

Contacts

  • Valérie Vignaux
    courriel : valerie [dot] vignaux [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Valérie Vignaux
    courriel : valerie [dot] vignaux [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Pour une didactique du cinéma », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 13 octobre 2011, http://calenda.org/205624