AccueilDe compétences en performances…

De compétences en performances…

From competences to performances...

Atelier international et pluridisciplinaire

International Workshop

*  *  *

Publié le jeudi 13 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Dès la publication d’Aspects of the Theory of Syntax (Chomsky, 1965), Dell Hymes réagit face à la conception restrictive de la notion de compétence proposée par le célèbre linguiste, réduite à la dimension grammaticale de la production langagière. Hymes a su convaincre de nombreux linguistes – et plus encore d’anthropologues – que les capacités à prendre en compte dans la pratique du langage dépassaient le seul savoir grammatical et que la notion de compétence ne pouvait être réduite à un savoir abstrait, autrement dit que la compétence linguistique était avant tout une compétence « de communication ». À l’occasion de cet atelier international, qui se tiendra les 3 et 4 novembre à la Sorbonne, nous proposons pour répondre à cette problématique de réévaluer la dichotomie compétence/performance à la lumière de diverses disciplines.

Annonce

Argumentaire

Dès la publication d’Aspects of the Theory of Syntax (Chomsky, 1965), Dell Hymes réagit face à la conception restrictive de la notion de compétence proposée par le célèbre linguiste, réduite à la dimension grammaticale de la production langagière. Hymes a su convaincre de nombreux linguistes – et plus encore d’anthropologues – que les capacités à prendre en compte dans la pratique du langage dépassaient le seul savoir grammatical et que la notion de compétence ne pouvait être réduite à un savoir abstrait, autrement dit que la compétence linguistique était avant tout une compétence « de communication ».

Tout en conservant le terme de compétence avancé par Chomsky, de nombreux travaux prirent la direction de Hymes pour proposer de concevoir la compétence linguistique comme « élargie », à entendre dans sa dimension sociale et conversationnelle. La notion de compétence a connu un développement important, notamment dans les travaux portant sur l’acquisition du langage. Mais c’est dans sa combinaison avec la notion de « performance » qu’elle nous intéresse plus précisément.  La dichotomie telle qu’elle a été proposée par Chomsky reposait sur une conception de la performance qui a également été critiquée, non seulement par Hymes, mais aussi par des linguistes comme George Lakoff, qui l’entendaient comme une reprise sous une autre formulation de l’opposition saussurienne langue/parole, visant surtout à exclure certaines données des études linguistiques. Or, tous ceux qui s’intéressaient aux pratiques langagières ne pouvaient se satisfaire d’une telle éviction, d’autant plus que l’époque était marquée par la publication de How to do Things with Words (Austin, 1962). La notion de performance va alors connaître un important développement, d’abord dans le domaine de la littérature orale, puis dans l’étude du rituel qui donnera l’impulsion, suite en particulier aux travaux de Turner et à sa collaboration avec l’homme de théâtre Richard Schechner, au courant des Performance Studies.

L’option pour la performance a porté l’attention sur l’acteur et a permis le développement des notions d’expérience et d’agentivité (agency). Dans le même temps, la notion de compétence elle-même, telle qu’elle avait été redéfinie par Hymes, a quelque peu été négligée au profit de celles d’action et d’intentionnalité. Ces notions prennent effectivement mieux en compte la dimension conjuguée du sens, de la connaissance et du pouvoir. Ont-elles pour autant rendue caduque la notion de compétence ? Celle-ci ne peut-elle pas être pensée à nouveau, dans sa complémentarité à celle de performance, en tenant compte du contexte théorique actuel ?

À l’occasion de cet atelier international, nous proposons pour répondre à cette problématique de réévaluer la dichotomie compétence / performance à la lumière de diverses disciplines.

Programme de l'atelier

Jeudi 3 novembre 2011

9h30 - 12h30 : Session n° 1

Président de séance : Francis Affergan

Introduction (Sandra Bornand et Cécile Leguy)

  • Claude Calame (EHESS) Compétence et performance poétiques en Grèce ancienne : Hélène et le chant rituel
  • Ruth Finnegan (Open University, Londres), Performance and Competence: a New Look at an Old Contrast

Discussion

Pause

  • Sophie Chave-Dartoen (Université Bordeaux-Segalen), De compétence en performance à Wallis (Polynésie occidentale)
  • Julien Bonhomme (Quai Branly), Ce que jurer veut dire : les conditions rituelles de l’efficacité du discours chez les Mitsogo du Gabon

Discussion

Déjeuner

14h30 - 17h30 : Session n° 2

Présidente de séance : Cécile Canut

  • Frank Alvarez Pereyre (CNRS), Compétence et performance : dichotomies ou continuum ?
  • Maya Gratier (Université Paris Nanterre) Premiers dialogues mères-bébés : de la compétence communicative à la performance improvisée

Discussion

Pause

  • Véronique Traverso (CNRS), Compétences montrées, compétences partagées, compétences situées dans les situations de travail : une approche interactionniste
  • Ursula Baumgardt (INALCO), Compétence et performance en littérature orale africaine

Discussion

Vendredi 4 novembre 2011

9h30 - 12h30 : Session n° 3

Présidente de séance : Aurore Monod-Becquelin

  • Zineb Majdouli (Université Charles de Gaulle-Lille 3), Musiques du monde. Performances et identités en jeu
  • Marie-Dominique Popelard (Université de Paris 3-Sorbonne Nouvelle), L’exemple de la performance artistique

Discussion

Pause

  • Michael Houseman (EPHE), Compétence et performance dans les rituels New Age et néopaïens
  • Laura Sterponi (Université de Berkeley, USA), Communicative (In)Competence as Interactional Outcome : Insights from Autism

Discussion

Déjeuner

14h30 - 17h30 : Session n° 4

Président de séance : Jean Derive

  • Alain Pierrot (Université Paris Descartes), Compétence, oralité et écriture
  • Denis Monnerie (Université de Strasbourg), Compétences et performances dans les cérémonies kanak (Kanaky Nouvelle-Calédonie)

Discussion

Pause

  • John Leavitt (Université de Montréal), La compétence du poète oral
  • Bertrand Masquelier (Université de Picardie Jules Verne), « Performative turn » : ou les nouvelles frontières de l’anthropologie sociale et linguistique

Discussion

Conclusion (Jean Derive)

Lieux

  • Place de la Sorbonne (Amphithéâtre Durkheim, La Sorbonne)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 03 novembre 2011
  • vendredi 04 novembre 2011

Mots-clés

  • performance, compétence, interaction, rituel, art, oralité

Contacts

  • Sandra Bornand
    courriel : s [dot] bornand [at] bluewin [dot] ch

Source de l'information

  • Cécile Leguy
    courriel : cecile [dot] leguy [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« De compétences en performances… », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 13 octobre 2011, http://calenda.org/205632