AccueilLes activistes urbains au XXe siècle

Les activistes urbains au XXe siècle

Urban action groups in the 20th century

*  *  *

Publié le jeudi 13 octobre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Dans le cadre de la onzième Conférence internationale d'histoire urbaine (EAUH) qui se tiendra à Prague, une session principale ("main session" M44) sera consacrée aux activistes urbains au XXe siècle. Cette session entend interroger les formes d'articulation ou de tension entre identités et pratiques militantes anciennes et actuelles tout au long du XXe siècle, en s’intéressant tout particulièrement à l’évolution historique de l’action publique en matière de création et / ou de transformation des espaces publics, de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. Une mise en perspective sur le temps long doit faciliter la compréhension du caractère fluctuant de cette notion « d'activisme urbain ». La date limite de proposition a été reportée au 15 novembre 2011.

Annonce

English version

URBAN ACTION GROUPS IN THE 20TH CENTURY

Keywords: participation, civic society, voluntary groups, public space, 20th century

Author:

Co-authors:

  • Nicolas Douay (Université Paris 7)
  • Suvi Talja (University of Helsinki, Department of Philosophy, History, Culture and Art Studies)
  • Bart Tritsmans (University of Antwerp, Centre for Urban History)
  • Inge Bertels (Vrije Universiteit Brussel)

Section: Main session

Period: Modern/Contemporary

From ordinary citizens petitioning for the preservation of urban parks at the turn of the twentieth century, over squatters fighting for their rights to accommodation in the 1950s, to the “2.0” activists benefiting from the new information technologies, this session intends to focus on the identities, practices and influence of urban activists in the twentieth century city. As the role of action groups in the (re)development of urban public space has been considerate, this session is particularly interested in the historical evolution of public action and its relationship with the creation and transformation of urban public spaces from the late 19th century until the beginning of the 21st century. A long-term perspective facilitates a better understanding of the fluctuating nature of the topic.

The general questions of this session are: How different urban action groups evolve and how they influenced the development of urban public space throughout the 20th century? How these groups define themselves, for example, with regard to confessional or political values, and how contemporary groups negotiate and dispute the institutional inheritances and modes of expertise coming from the former urban movements?

The expected papers could therefore:

  • Focus on theoretical perspectives on urban activism.
  • Investigate the role of action groups in the development of urban public spaces; the conflicting interests of different voluntary associations and their encounters with public authorities or private developers; and long-term changes in the influence of action groups in the development of urban public space.
  • Evaluate the impact of this urban activism on the ideological representations as well as on the day-to-day production of the city, e.g. the formulation and the implementation of public policies in the fields of housing, environment, public spaces.
  • Bring to light the transformed ways in which these associative and collective groups organize themselves and the changing modes of involvement, as well as the kind of knowledge produced and mobilized within these structures.
  • Question the institutionalization processes of these social movements, particularly in the perspective of the collaborative turn in urban planning in the latter part of the 20th century.

Submissions

We warmly welcome papers - from different disciplinary perspectives - dealing with this topic in a broad sense. Although international comparison is encouraged, we also gladly accept papers dealing with methodological problems and case-studies.

Send papers to Maryvonne Prevot (University of Lille 1) - prevot.maryvonne@neuf.fr

before 15th november 2011

French version

Des citoyens ordinaires pétitionnant pour la préservation des parcs urbains au tournant du Vingtième siècle, aux activistes « 2.0 » tirant profit des nouvelles technologies de l’information, en passant par les squatters luttant pour le droit au logement dans les années cinquante, cette session entend interroger les formes d'articulation ou de tension entre identités et pratiques militantes anciennes et actuelles tout au long du XX° siècle. Cette session s’intéressera tout particulièrement à l’évolution historique de l’action publique en matière de création et/ou de transformation des espaces publics, de la fin du XIX° siècle jusqu’à nos jours. Une mise en perspective sur le temps long doit faciliter la compréhension, sur le temps long, du caractère fluctuant de cette notion d'"activisme".

Les interrogations majeures, au coeur de cette session seront: de quelle manière divers groupes d’activistes urbains évoluent et comment influencent-ils le développement de l’espace public en Ville tout au long du XX° siècle ? Comment ces groupes se définissent-ils, par exemple, par rapport à des valeurs confessionnelles et/ou politiques ? Comment, enfin, ces groupes contestent-ils ou négocient-ils, aujourd’hui, avec les héritages institutionnels et modes d'expertises issus des périodes et mouvements antérieurs? 

Les papiers attendus pourront, dans cette perspective:

  • Mettre l’accent sur les approches théoriques à propos de l’activisme urbain
  • Explorer le rôle et l’influence, sur le long terme, des activistes dans le développement des espaces publics en Ville et ce par le biais de l’observation des conflits d’intérêts opposant ces groupements volontaires aux autorités publiques ou aux promoteurs privés.
  • Evaluer l’impact de cet activisme urbain sur la production tant d’un discours sur la Cité (les représentations idéologiques de la Ville) que sur la fabrication quotidienne et concrète de la ville, à savoir la formulation et l’application de politiques publiques dans les champs du logement, de l’environnement, du partage des espaces publics ou de l’art dans la Ville.
  • Mettre en évidence l’articulation entre les transformations éventuelles des modes d’organisation et de fonctionnement des groupes associatifs et collectifs étudiés, avec les modes changeants d’implication militante et avec les types de savoirs produits et mobilisés tout à la fois dans ces structures.
  • Interroger les processus d’institutionnalisation de ces mouvements sociaux, tout particulièrement dans la perspective du tournant collaboratif de l’urbanisme à la fin du Vingtième siècle. 

Participation

Envoi des papiers à  Maryvonne Prevot (University of Lille 1) - prevot.maryvonne@neuf.fr

avant le 15 novembre 2011

Catégories

Lieux

  • Prague (République Tchèque)
    Prague, République tchèque

Dates

  • mardi 15 novembre 2011

Mots-clés

  • participation, activistes, espaces publics, société civile, XXe siècle

Contacts

  • Maryvonne Prevot
    courriel : prevot [dot] maryvonne [at] neuf [dot] fr
  • Nicolas Douay
    courriel : nicolas [dot] douay [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Maryvonne Prevot
    courriel : prevot [dot] maryvonne [at] neuf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les activistes urbains au XXe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 13 octobre 2011, http://calenda.org/205642