AccueilLa deuxième vie des objets (2011-2012)

La deuxième vie des objets (2011-2012)

The second life of objects (2011-2012)

Anthropologie et sociologie des pratiques de récupération

The anthropology and sociology of recuperation practices

*  *  *

Publié le jeudi 13 octobre 2011

Résumé

Ce séminaire propose de s'intéresser à la « deuxième vie des objets », en se demandant ce que les pratiques de recyclage peuvent révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés. D’un point de vue analytique, l'irruption de nouvelles pratiques visant à récupérer des objet et à leur offrir une deuxième vie, interpelle directement les sciences sociales et tout particulièrement l’anthropologie de la culture matérielle et la sociologie de la consommation. Nous souhaitons donc, à travers ce séminaire consacré à une mise en perspective de la question du « développement durable », inviter différents anthropologues et sociologues français et internationaux, spécialistes de la culture matérielle et des pratiques de consommation, à éclairer à partir de leurs terrains respectifs ce que vient véritablement révéler la deuxième vie des objets.

Annonce

Présentation

Les sociétés industrialisées sont désormais confrontées à de nombreux défis liés tant au réchauffement climatique, qu’à l’épuisement des ressources énergétiques, aux conséquences de pollutions générées par l’activité humaine ou à la production massive de déchets. En écho à ces préoccupations environnementales, les revendications écologistes prenant appui sur un impératif de développement durable gagnent en intensité, et des thèmes de questionnement et de recherche, qui avaient été délaissés des sciences sociales ces trente dernières années, reviennent sur le devant de la scène avec une acuité particulière.

Il en va ainsi des pratiques qui concernent la récupération, le recyclage et la transformation des objets, qu’elles soient associées à une production artisanale ou bien qu’elles relèvent plus simplement du bricolage et de la sphère privée. Or, la diffusion de ces nouveaux usages de la culture matérielle, qui donnent une « deuxième vie » aux objets, suppose l’acquisition ou la réappropriation de savoirs faire particuliers, des changements de pratiques quotidiennes mais aussi des glissements, si ce ne sont de véritables renversements, au sein des systèmes de valeurs portés par les sociétés industrialisées.

Nous avons donc choisi de nous intéresser directement à cette « deuxième vie des objets », en nous demandant ce que ces usages seconds pouvaient révéler des transformations les plus contemporaines de nos sociétés. Ainsi, comment, où et quand, passe-t-on du déchet à l’objet ré-appropriable ou consommable ? Quels rôles jouent d’une part la pénurie des ressources, et d’autre part l’émergence d’injonctions collectives et publiques de durabilité, dans l’apparition de ces pratiques de récupération? Nous savons que les pratiques de consommation sont intimement liées à des positions sociales et statutaires. Selon quelles modalités ces pratiques évoluent-elles alors? Et selon quelles modalités, notamment économiques, sociales et sexuées s’effectue cette transformation des objets ? Ces pratiques  de récupération recoupent-elles ou encore se superposent-elles à des pratiques déjà existantes ? Ou bien de nouvelles façons de faire, de vivre et de consommer sont-elles créées pour répondre à de nouveaux besoins?

D’un point de vue analytique, ces changements interpellent directement les sciences sociales mais tout particulièrement l’anthropologie de la culture matérielle et la sociologie de la consommation qui représentent deux grands champs constitués de l’étude de ces pratiques. Nous souhaitons donc, à travers ce projet consacré à une mise en perspective de la question du « développement durable », inviter différents anthropologues et sociologues français et internationaux, spécialistes de la culture matérielle et des pratiques de consommation, à participer à un atelier de recherche basé en région parisienne afin qu’ils éclairent à partir de leurs terrains respectifs ce que vient véritablement mettre à jour la deuxième vie des objets.

Cet atelier sera mis en place à partir de 5 réunions thématiques annuelles, organisées à un rythme bi-mestriel, qui prendront chacune appui sur deux contributions mises en perspectives par un discutant. Il se prolongera entre les séances par le biais d’un carnet de recherche (http://dvo.hypotheses.org/) qui permettra de procéder à une veille bibliographique et documentaire, de poursuivre les échanges entre chercheurs et de préparer les publications collectives.

Programme prévisionnel de l’Atelier Deuxième vie des objets

Année universitaire 2011-2012 : EHESS – 190 avenue de France, 75244 Paris cedex 13

Jeudi  13 octobre 2011 – de 9h30 à 13h (salle du conseil)

Présentation générale : « La deuxième vie des objets », objectifs et enjeux.

  • N. Ortar (MEDDTL, Entpe) – État de l’art et points aveugles
  • E. Anstett (CNRS, Iris) – Questions et objectifs

Présentation de l’ouvrage Vide Greniers, Créaphis éditions 2011, en présence de Philippe Gabel (photographe), Octave Debary (Université Paris Descartes) et Howard S. Becker.

Jeudi 8 décembre 2011 – de 9h30 à 13h

Déchet et produit recyclé dans les sociétés industrielles

  • V. Moulinié (CNRS, IIAC) – De l’épave au chef d’œuvre : l’auto biographique, à propos des oeuvriers
  • E. Anstett (CNRS, Iris) – Gérer la pénurie en contexte industrialisé, le cas soviétique.
  • Discutant : T. Bonnot (CNRS, Iris)

Jeudi 9 févier 2012 – de 9h30 à 13h

Tri et systèmes de valeurs

  • S. Tabois (Université de Savoie) et S. Beldjerd (Université de Poitier) : Appropriation et redécouverte de la valeur des objets familiers
  • N. Ortar (MEDDTL, Entpe) : Jeter ou garder ? Le contenu des garages aux USA.
  • Discutant : A. Gagnebien (Université Paris 13).

Jeudi  5 avril 2012– de 9h30 à 13h

Déchet et produit recyclé dans les sociétés Sahariennes

  • S. Boulay (Université Paris Descartes) – Récupérer pour collectionner, les cartes téléphoniques en Mauritanie.
  • T. Foughal (MNHN) – Vannerie  « traditionnelle » en plastique : un exemple algérien.
  • Discutant : Marie-Luce Gélard (université Paris Descartes)

Jeudi 7 juin 2012– de 9h30 à 13h

De la poubelle au musée

Projection de Waste Land : de la poubelle au musée, film documentaire (2010) de Lucy Walker, en présence de la réalisatrice.

L’artiste brésilien Vik Muniz est allé à la rencontre des catadores de Rio de Janeiro. Alors que ces hommes et ces femmes travaillent dans la plus grande décharge à ciel ouvert du monde, l’artiste tente de capter la beauté de ce lieu insolite et de ses travailleurs déshérités en faisant leur portrait. Il choisi d’utiliser comme matière première de ses œuvres, les déchets triés par les catadores.

Discutant : E. Anstett (CNRS, Iris)

Lieux

  • 190 avenue de France (salle du conseil pour le 13/10/2011 puis salle 574)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 13 octobre 2011
  • jeudi 08 décembre 2011
  • jeudi 09 février 2012
  • jeudi 05 avril 2012
  • jeudi 07 juin 2012

Mots-clés

  • récupération, déchet, recyclage

Contacts

  • Elisabeth Anstett
    courriel : elisabeth [dot] anstett [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Elisabeth Anstett
    courriel : elisabeth [dot] anstett [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La deuxième vie des objets (2011-2012) », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 13 octobre 2011, http://calenda.org/205649