AccueilArchives littéraires, numérisation de manuscrits, édition d'avant-textes hispaniques contemporains

*  *  *

Publié le lundi 17 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Les journées d’étude de caractère international permettront à des chercheurs français, suisses et espagnols, spécialistes de la conservation (Bibliothèque Doucet, Archives littéraires suisses), de l’édition et de l’étude des manuscrits médiévaux, de la Renaissance et contemporains, sur support papier ou numérique (e-codices, Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes) d’échanger leurs expériences. Les journées s’articuleront en trois temps : (1) Les archives littéraires modernes et les « agents » littéraires ; (2) la TEI (Text Encoding Initiative) au service des manuscrits ; (3) Manuscrits et éditions. L’écrivain espagnol Robert Juan-Cantavella ouvrira son atelier d’écriture pour nous parler de l’utilisation et de l’impact des nouvelles technologies au sein de son travail de création.

Annonce

Présentation

Les chercheurs en sciences humaines, les conservateurs et les responsables d’archives et de bibliothèques ont toujours été conscients de la nécessité de mettre au service de la communauté scientifique et du grand public le patrimoine culturel de l’humanité. Les progrès technologiques et informatiques se sont révélés d’un grand secours pour pouvoir mettre en valeur ce patrimoine et le diffuser à grande échelle. C’est dans ce but qu’ont vu le jour différents projets de numérisation d’œuvres imprimées, de manuscrits, d’incunables et d’œuvres postérieures. Dans le domaine hispanique, il faut mentionner le travail pionnier effectué par l’équipe de la Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes et, plus récemment, le projet “Biblioteca Digital Hispánica” de la Biblioteca Nacional de España.

Outre la numérisation d’un grand nombre d’œuvres imprimées contemporaines tombées dans le domaine public, c’est dans le champ de la philologie médiévale et de la Renaissance, d’une part, de la lexicographie, d’autre part, que se sont développés les projets les plus novateurs et ambitieux, non seulement d’édition numérique, mais également de mise en place de bases de données. En langue espagnole, outre les travaux de la Real Academia Española au sujet de son nouveau Diccionario histórico, on peut mentionner des projets tels que ADMYTE, Philobiblon, etc. Dans le domaine francophone, aux côtés des travaux réalisés pour le projet Gallica (BNF), on peut mentionner des initiatives telles que les « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » (Tours). En Suisse, il faut célébrer l’ambitieux projet e-codices.

Dans le domaine de la philologie hispanique moderne et contemporaine, les philologues et éditeurs de textes sont, par contre, restés quelque peu à la traîne et on a encore du mal à trouver des formes d’exploitation et de mise en valeur de la richesse matérielle conservée dans les archives contemporaines. Les critiques consultent les brouillons et les avant-textes hispaniques, ils transcrivent les « variantes » dans le cas de la poésie ou illustrent leurs éditions critiques de quelques feuillets autographes, témoins de leur passage par les archives.
Pourtant, depuis les années soixante-dix, l’Institut de Textes et Manuscrits Modernes (Paris) a mis en place un protocole de description, de transcription et d’étude des brouillons, plus adapté à la nature d’un texte en gestation, vu qu’on trouve fréquemment plusieurs versions des mêmes séquences qui contiennent des ratures, des corrections, des réécritures, etc. Plus récemment encore, les chercheurs (philologues, programmateurs et informaticiens) intégrés au programme “Text Encoding Initiative” (TEI), qui ont conçu le système de balises de texte en XML-TEI – système qui permet la numérisation et la production de livres digitaux –, ont essayé d’adapter ces outils informatiques en vue d’obtenir une transcription fidèle des brouillons contemporains.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du séminaire « Manuscrits hispaniques XIX-XXI » que Bénédicte Vauthier (Universität Bern) et Fatiha Idmhand (Univ. Littoral Côte d’Opale & Cécille EA4074) animent à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (Paris), d’octobre à juin. Lors de ces deux journées d’étude, nous inviterons des spécialistes (suisses, français et espagnols) de la conservation, l’édition (papier ou digitale) et l’étude du texte médiéval, de la Renaissance et contemporain afin de promouvoir un échange d’expériences dans le domaine théorique, pratique et technique, tout en familiarisant les étudiants avec des dimensions de la recherche sur le manuscrit contemporain qu’ils ignorent.

Public et certificat de présence

Les journées sont ouvertes à toutes les personnes (étudiants, chercheurs confirmés, professionnels du livre, curieux) qui s’intéressent à la conservation, à la transmission et à l’édition des manuscrits, notamment des brouillons (avant-textes) d’écrivains hispaniques modernes et contemporains.
Les étudiants de l’Institut de langue et littératures hispaniques de l’Université de Berne (et les étudiants de l’Institut d’espagnol de l’Université de Fribourg – BENEFRI) qui prendront part aux journées d’étude pourront demander la reconnaissance de 3 crédits (Wahlbereich). Afin de pouvoir préparer les certificats de présence, les étudiants devront s’inscrire dans la rubrique correspondante de la page web (inscription) et signer la feuille de présence qui circulera durant les journées.

Programme

Jeudi 17 novembre

Les archives littéraires modernes et les « agents littéraires »

  • 09.30-10.30 Sophie Lesiewicz (Bibliothèque Doucet, Paris), Naissance et renaissance du concept d’archives littéraires en France : Les nouvelles technologies (EAD, TEI) au service de l’entreprise pionnière des années vingt de Jacques Doucet
  • 10.30-11.30 Irmgard Wirtz Eybl (Schweizerischen Literaturarchiv, Bern) Ariadnes langer Faden: Autoren, Forschung und Öffentlichkeit im Schweizerischen Literaturarchiv

11.30-11.45 Café

  • 11.45-12.45 Javier Aparicio Maydeu (Univ. Pompeu Fabra, Barcelona), Del autor al editor: el proceso del original en la agencia literaria. Un caso español

12.45-14.00 Déjeuner

La TEI (Text Encoding Initiative) au service des manuscrits

  • 14.30-15.30 Alejandro Bia Platas (Universidad Miguel Hernández, Elche)
    Bibliotecas virtuales y servicios Web: el ejemplo de la Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes
  • 15.30-16.30 Ramona Fritschi & Roberta Padlina (e-codices & Univ. Fribourg)
    XML et TEI dans le projet e-codices

16.30-17.00 Café

  • 17.00-18.00 Robert Juan-Cantavella (auteur de Otro, Proust Fiction, El dorado, Asesino cósmico), Un ejemplo de utilización de archivo digital en literatura contemporánea

Vendredi 18 novembre

Manuscrits et éditions

  • 09.30-10.30 Cristina Urchueguía (Universität Bern), El texto musical en la era digital: Problemas y retos de la digitalización de fuentes musicales en España
  • 10.30-11.30 Gonzalo Pontón (Universidad Autónoma de Barcelona), Edición filológica, dossier genético y digitalización : la perspectiva de un editor

11.30-11.45 Café

  • 11.45-12.45 Fatiha Idmhand (Université Littoral Côte d’Opale/ CÉCILLE EA4070 LILLE)
    Traitement, valorisation et études de Fonds d'archives : le cas des Fonds uruguayens de Lille

12.45-14.00 Déjeuner

  • 14.30-15.30 Juan José Lanz (Univ. Del País Vasco), Del manuscrito al texto: algunos ejemplos de la poesía española contemporánea
  • 15.30-16.30 Bénédicte Vauthier (Universität Bern) en collaboration avec Malte Rehbein (Zentrum für digitale Edition, Universität Würzburg), ¿Cómo editar el antetexto de Paisajes después de la batalla de Juan Goytisolo ? De la edición papel a la edición digital en Text Encoding Initiative

Programme complet et inscription en ligne.

Modalités pratiques

Contact : Bénédicte Vauthier, benedicte.vauthier@rom.unibe.ch

Lieu: Université de Berne – Länggasstrasse, 49 – 3012 Bern
Date: 17 & 18 septembre 2011

Avec le soutien de:

  • Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH)
  • Ambassade de France en Suisse,
  • Ambassade d’Espagne en Suisse,
  • ITEM
  • Sociedad Suiza de Estudios Hispánicos
  • Zentrum für digitale Edition, Universität Würzburg

Lieux

  • Suisse), 49 Länggassstrasse (Universität Bern - Institut für spanische Sprache und Literatur)
    Berne, Confédération Suisse

Dates

  • jeudi 17 novembre 2011
  • vendredi 18 novembre 2011

Mots-clés

  • archives, numérisation, édition papier et édition électronique, Text Encoding Initiative

Contacts

  • Bénédicte Vauthier
    courriel : benedicte [dot] vauthier [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Bénédicte Vauthier
    courriel : benedicte [dot] vauthier [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Archives littéraires, numérisation de manuscrits, édition d'avant-textes hispaniques contemporains », Colloque, Calenda, Publié le lundi 17 octobre 2011, http://calenda.org/205707