AccueilLa réception des « Vite » de Giorgio Vasari en Europe, XVIe-XVIIIe siècle

*  *  *

Publié le jeudi 20 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

À l’occasion du cinq centième anniversaire de la naissance de Giorgio Vasari, on se propose d’étudier la réception et la fortune critique en Europe des Vite de’ più eccellenti pittori, scultori e architettori, de la seconde moitié du XVIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle. Il s’agira d’étudier l’avènement de l’historiographie artistique postérieure à la première, puis à la seconde édition des Vite. Comment la démarche de Vasari fut-elle accueillie ? Quels auteurs s’en sont inspirés et dans quels buts ? Pourquoi et comment cette démarche a-t-elle été contestée ultérieurement, puis, parfois, intégrée selon les pays et les contextes ?

Annonce

Argumentaire

À l’occasion du cinq centième anniversaire de la naissance de Giorgio Vasari, on se propose d’étudier la réception et la fortune critique en Europe des Vite de’ più eccellenti pittori, scultori e architettori, à partir de la seconde moitié du XVIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle (éditions de 1550 et de 1568).

Il s’agira d’explorer l’avènement de l’historiographie de l’art dans la littérature artistique immédiatement postérieure à la première, puis à la seconde édition des Vite. Comment la démarche de Vasari fut-elle été accueillie ? Quels auteurs s’en sont inspirés et dans quels buts ? Pourquoi et comment cette démarche a-t-elle été contestée ultérieurement, puis parfois récupérée positivement selon les pays et les contextes ?

L’examen de la réception des Vite emprunte plusieurs voies qu’il nous faudra explorer pour défricher ce terrain presque vierge. Parmi elles, on mentionnera Le Vite comme sources d’écrits anecdotiques, comme collections d’événements insolites dont les artistes sont les protagonistes, héros littéraires de formes narratives nouvelles. On se penchera ainsi sur le modèle et l’anti-modèle biographiques que constitue cette œuvre, et l’on enquêtera sur son héros principal, l’artiste. À l’autre extrême, les Vite engendrent des écrits théoriques (traités, dialogues, etc.) en tant que matrice d’un nouveau vocabulaire artistique dont on examinera les déclinaisons selon les temps et les lieux de réception. Une attention particulière sera réservée aux disputes qu’ont suscitées les Vite aux XVIIe et XVIIIe siècles, en relation avec les théories de l’art européennes.

On se penchera sur les recyclages historiographiques des Vite, en particulier sur les décalages temporels opérés par les différents pays européens, pour adapter avantageusement à leurs propres contextes locaux le schéma vasarien de la naissance et de l’évolution des arts européens.

Les modalités d’emprunts textuels des Vite dans différents pays d’Europe seront étudiées : de la citation au plagiat, en passant par la paraphrase, la transposition commentée dans une autre langue, qui aboutiront à la traduction proprement dite, assumée comme telle, en France, Angleterre et ailleurs à la toute fin du XVIIIe siècle.

On se propose également d’examiner la manière dont les rapports entre artiste et pouvoir, tels qu’ils furent rapportés par Vasari, sont infléchis : qu’il s’agisse des pouvoirs politique, religieux, ou culturel (Académies, Salons, etc.), ou bien des relations de l’artiste avec ses commanditaires.

Programme

Jeudi 27 octobre 2011

Matin

9h – Accueil des participants

9h30 – Ouverture du colloque

  • Yvonne FLOUR, Vice-présidente du Conseil Scientifique de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Pierre CIVIL, Vice-président du Conseil Scientifique de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
  • Thierry DUFRÊNE, Adjoint au directeur général de L’INHA, chargé des relations internationales

Session 1 : Les réceptions des Vite au Cinquecento

Modératrice : Corinne LUCAS FIORATO (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

  • 10h – Enrico MATTIODA (Université de Turin) : « Vasari versus l’Arétin : la genèse des Vite ».
  • 10h30 – Antonella FENECH (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Réflexions autour de la réception des Vies de 1550 ».

11h – Discussion et pause

  • 11h30 – Mario POZZI (Université de Turin) : « Le risposte della Giuntina alla ricezione della Torrentiniana ».
  • 12h – Michel HOCHMANN (École Pratique des Hautes Études) : « La première réception des Vite dans les apostilles ».

12h30 – Discussion

Après-midi — Session 2 : Usages et appropriation des Vite

Modératrice : Danielle BOILLET (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 / DEFI)

  • 15h – Pascale DUBUS (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Voir avec les yeux de Vasari. Le Trattato dell’arte della pittura de Gian Paolo Lomazzo (1584) ».
  • 15h30 – Ismène COTENSIN (Université Lyon 3) : « Les Vite de Giovanni Battista Bellori (1672) : entre valorisation et dilapidation du patrimoine vasarien ».

16h – Discussion et pause

  • 16h30 – Pierre CIVIL (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) : « Sur les traductions, adaptations et commentaires des Vite de Vasari en Espagne à la fin du XVIe et au XVIIe siècles ».
  • 17h – Aline MAGNIEN (Musée Rodin) : « Vigenère lecteur de Vasari dans les Descriptions de Callistrate ».

17h30 – Discussion

Vendredi 28 octobre

Matin — Session 3 : Le modèle biographique au XVIIe siècle en Europe

Modérateur : Antonino CALECA (Université de Pise)

  • 9h30 – Frédérique DUBARD DE GAILLARBOIS (Université Paris-Sorbonne (Paris 4) : « Vasari selon Malvasia ou il tirannico giogo dell 'ipse dixit’ ».
  • 10h – Maria Giulia AURIGEMMA (Université de Chieti) : « Ricezione europea delle Vite e letteratura antica : quello che Vasari non dice ».

10h30 – Discussion et pause

  • 11h – Stefania TULLIO CATALDO (Université Sorbonne Nouvelle — Paris 3) : « Vasari et Lampsonius : nouveaux aspects de la réception de Vasari dans les Flandres »
  • 11h30 – René DÉMORIS (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) : « De Vasari à Félibien : fins et objectifs d’une histoire critique de la peinture ».

12h – Discussion

Après-midi — Session 4 : Artistes, idées et concepts vasariens

Modératrice : Pascale DUBUS (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 15h —Carlo VECCE (Université Orientale di Napoli) : « La Vita de Léonard de Vinci, de Vasari à Lomazzo ».
  • 15h30 – Corinne LUCAS FIORATO (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : « L’art et la foi dans les Vies de Giovanni Baglione ».

16h – Discussion et pause

  • 16h30 – Antonino CALECA (Université de Pise) : « Vicende di un archetipo della storia dell'arte : stile e storia nelle Vite di artisti ».
  • 17h – Anna SCONZA (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) : « La polysémie du terme jugement, de Vasari aux théoriciens de l’art français ».

17h30 –18h – Discussion

Samedi 29 octobre 2011

Matin — Session 5 : Réception des Vite et disputes théoriques au XVIIIe siècle

Modératrice : Marie-Madeleine FRAGONARD (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 /DEFI)

  • 9h30 – Daniela GALLO (Université Grenoble 2) : « Le Michel-Ange de Lanzi : le récit vasarien revisité au XVIIIe siècle ».
  • 10h – Florence FERRAN (Université de Cergy-Pontoise) : « Vies d’artistes et réception des oeuvres. Place de l’approche biographique dans la critique d’art du XVIIIe siècle ».

10h30 – Discussion et pause

  • 11h – Étienne JOLLET (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Entre exemplarité et singularité : biographie de l’artiste, préceptes théoriques et jugement de l’œuvre d’art des Vies de Vasari aux Vies anciennes de Watteau ».
  • 11h30 – Cecilia HURLEY (École du Louvre) : « Englishing Vasari : de la traduction à l'appropriation ».
  • 12h – Pascal GRIENER (Université de Neuchâtel) : « Narratif biographique et mise en évidence visuelle de la maniera. William Young Ottley ou l'art de congédier Vasari ».

12h30 – Discussion

Après-midi — Session 6 : Adaptation des Vite et conceptions de l’histoire

Modérateur : Étienne JOLLET (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • 15h – Margherita MELANI (Université de Sienne-Arezzo) : « Padre Resta e Vasari : postille edite e inedite a confronto ».
  • 15h30 – Giorgio PATRIZI (Université du Molise): « Un Rinascimento per i moderni: la fondazione vasariana e la sua fortuna ».

16h – Discussion et pause

  • 16h30 – Lorenzo CARLETTI (Université de Pise) : « Le Vite come modello della Storia della pittura europea di J. D. Fiorillo ».
  • 17h – Luciano CHELES (Université de Poitiers) : « Piero della Francesca : source d’inspiration à travers le regard vasarien ».

17h30 – Discussion et conclusions

Lieux

  • 6, rue des Petits-Champs (Institut National d'Histoire de l'art, salle Vasari)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 28 octobre 2011
  • samedi 29 octobre 2011
  • jeudi 27 octobre 2011

Mots-clés

  • Giorgio Vasari, Vite, biographies d'artistes, littérature artistique, réception, Europe

Contacts

  • Pascale Dubus
    courriel : lareceptiondesvite [at] gmail [dot] com
  • Corinne Lucas Fiorato
    courriel : lareceptiondesvite [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pascale Dubus
    courriel : lareceptiondesvite [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La réception des « Vite » de Giorgio Vasari en Europe, XVIe-XVIIIe siècle », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 20 octobre 2011, http://calenda.org/205786