AccueilHistoire du Japon moderne et contemporain : permanences et ruptures (2011-2012)

*  *  *

Publié le vendredi 21 octobre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Dans le cadre du séminaire collectif du Centre de recherches sur le Japon 2011-2012, seront données onze conférences présentant des recherches novatrices et des travaux récents en sciences humaines et sociales sur le Japon moderne et contemporain.

Annonce

Les conférences seront données par des membres du Centre de recherches sur le Japon et par des intervenants extérieurs. Les thèmes abordés iront de l'histoire à la sociologie en passant par l'économie, l’anthropologie, l'éducation, ou encore l'insertion du Japon dans diverses dimensions internationales. Le séminaire s'adresse à tous les étudiants de niveau master ou doctorat qui souhaitent approfondir leurs connaissances de la civilisation du Japon, et aux auditeurs libres, après accord des responsables. Les conférences se tiendront en français, en japonais avec traduction française, ou en anglais.

Sous la direction de : Guillaume Carré (maître de conférences à l’EHESS), Sébastien Lechevalier (maître de conférences à l’EHESS), Arnaud Nanta (chargé de recherche au CNRS)

1er et 3e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 3 novembre 2011 au 5 avril 2012.

Programme

3 novembre :

Arnaud NANTA (EHESS, CRJ), « Torii Ryûzô (1870-1953), de l'anthropologie coloniale à l'étude des traditions populaires »

17 novembre:

Patrick BEILLEVAIRE (EHESS, CRJ) : « Satsuma, Okinawa et la France au milieu du XIXe siècle : le projet d'ouverture commerciale de Shimazu Nariakira. »

1 décembre :

Yûsuke INENAGA (EPHE), « La question des conditions de la liberté de conscience individuelle au Japon »

15 décembre :

Sébastien LECHEVALIER (EHESS, CRJ) : «La grande transformation du capitalisme japonais (1980-2010) »

5 Janvier :

Constance SERENI (INALCO), « Hikiagesha - les rapatriés japonais à la fin de la seconde guerre mondiale, entre retour de guerre et rapatriement colonial »

19 janvier :

Rémi SCOCCIMARRO (Université Toulouse-le Mirail), « Géographie d'une catastrophe : réalités, enjeux et enseignements du 11 mars 2011 »

2 février :

David MALINAS (Université Paris 7) : « Aspects du renouveau de la société civile militante au Japon »

16 février :

Bernard THOMANN (INALCO) : « Yoroke: comment une ancienne maladie de la mine devient un objet d'expertise professionnelle »

8 mars :

Ikuo KUME (Université Waseda) : « Change and Continuity in Japanese Postwar Political Economy »

15 mars:

Ruri ITÔ (Université Hitotsubashi): « The Case of Okinawan Women Act against Military Violence »

5 avril:

Wolfram MANZENREITER (Université de Vienne) : « Japan's obesity panic: health and risk management in contemporary Japan »

Lieux

  • 105 bd Raspail
    Paris, France

Dates

  • jeudi 03 novembre 2011
  • jeudi 17 novembre 2011
  • jeudi 01 décembre 2011
  • jeudi 15 décembre 2011
  • jeudi 05 janvier 2012
  • jeudi 19 janvier 2012
  • jeudi 02 février 2012
  • jeudi 16 février 2012
  • jeudi 08 mars 2012
  • jeudi 15 mars 2012
  • jeudi 05 avril 2012

Mots-clés

  • Japon, histoire moderne, histoire contemporaine, économie

Contacts

  • Guillaume Carré
    courriel : carre [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Yasuko D'hulst
    courriel : dhulst [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire du Japon moderne et contemporain : permanences et ruptures (2011-2012) », Cycle de conférences, Calenda, Publié le vendredi 21 octobre 2011, http://calenda.org/205836