AccueilActualité des cliniques institutionnelles

Actualité des cliniques institutionnelles

News clinics institutional

*  *  *

Publié le lundi 14 novembre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Colloque International, « Actualité des cliniques institutionnelles », jeudi 29 et vendredi 30 mars 2012 à l'Université Paris 13, UTRPP (Unité transversale de Recherche en Psychogénèse et Psychopathologie), EA 4403. Contact : cacicolloque@gmail.com. « Les institutions soignantes et socio-éducatives sont soumises depuis toujours à des tensions issues du travail de symbolisation des paradoxes nés de leur double fonction soignante et sociale. Mais qu’en est-il de l’opérationnalité de celui-ci aujourd’hui où ces institutions sont traversées par des transformations qui affectent jusqu’à leurs structures organisationnelles, leurs valeurs fondatrices et les pratiques professionnelles ? »

Annonce

Colloque International

Actualité des cliniques institutionnelles

Université Paris 13

UTRPP (Unité transversale de Recherche en Psychogénèse et Psychopathologie), EA 4403

Contact : cacicolloque@gmail.com

Jeudi 29 et Vendredi 30 mars 2012

Comités

Comité d’organisation (Psychologie, Paris 13)

Steve Bueno, Franck Couragier, Valérie Ganem, Marie-France Grinschpoun, Hindi Hafhouf, Malika Litim, Catherine Matha, Aurélie Maurin, Pascale Molinier, Jean-Pierre Pinel, Elie Pouillaude, Fernanda Tarabal.

Comité scientifique

Eliane Allouch (Paris 13), Christine Arbisio (Paris 13), Anne Bourgain (Paris 13), Marianne Baudin (Paris 13), Jean-Yves Chagnon (Paris 13), Jean-François Chiantaretto (Paris 13), Fatiha Choukri (Paris 13), Pierre Delion (Lille 2), Georges Gaillard (Lyon 2), Guy Gimenez (Aix-Marseille), Nalia Hamiche (Alger), René Kaës (Lyon 2), Jean-Michel Labadie (Paris 13), Denis Mellier (Université de Franche-Comté) Jean Oury (Clinique de la Borde), Michael Petru (Athènes), Marie-Christine Pheulpin (Paris 13), Pascal Roman (Lausanne), André Sirota (Paris 10), Nadine Vander Elst (Bruxelles).

Argument

Les institutions soignantes et socio-éducatives sont soumises depuis toujours à des tensions issues du travail de symbolisation des paradoxes nés de leur double fonction soignante et sociale. Mais qu’en est-il de l’opérationnalité de celui-ci aujourd’hui où ces institutions sont traversées par des transformations qui affectent jusqu’à leurs structures organisationnelles, leurs valeurs fondatrices et les pratiques professionnelles ? L’importation d’un modèle gestionnaire, ses exigences de performance et de réduction des coûts, ses impératifs de résultats chiffrés ainsi que les aléas du court-termisme, ont fait apparaître une ligne de tensions et parfois de contradictions entre logiques gestionnaires et logiques de soin, mais aussi à l’intérieur des logiques de soin, fragilisant les fondements théoriques et cliniques sur lesquels nombre d’établissements et de services ont été créés. Le culte du quantitatif n’est pas la seule dimension en cause dans ces transformations : les formes d’intégration et d’exclusion sociales évoluent, les familles sont devenues plus actives, voire réactives, dans le processus de soin, les pathologies se sont également transformées. L’extension des problématiques narcissiques-identitaires, des pathologies des limites et  des fonctionnements centrés électivement sur l’agir, font souvent impasse pour les équipes et mobilisent des mécanismes de résonance particulièrement aigus. Simultanément des bouleversements affectent les repères de la psychopathologie : l’inflation des dys (dyslexie, praxie, graphie…), le déplacement de certaines pathologies dans le champ du handicap, le rejet des notions de symptôme et de structure au profit d’une notion généralisante comme celle de trouble ou de dysfonctionnement témoignent d’un changement de paradigme dont il convient d’interroger les répercussions cliniques.  

Comment ne pas perdre l’héritage de ce qui a été gagné non sans peine dans les années 1970-85 et comment répondre aux défis d’aujourd’hui ? La question qui est posée est celle de la transmission et notamment de ce qui compte dans le domaine du soin. Aussi, est-il plus que jamais d’actualité de revenir sur l’histoire des cliniques institutionnelles et de leurs principaux courants théoriques, des histoires souvent parallèles, afin de dégager des problématiques transversales et de proposer des perspectives d’avenir.  Ce colloque vise donc d’abord à favoriser la transmission et à offrir un espace de discussion aux différents courants qui ont participé à la création de ces expériences novatrices. Avec une intention d’ouverture et de transversalité, le colloque souhaite favoriser le débat et le dialogue, pour faire le point sur les pratiques institutionnelles les plus éprouvées comme les plus novatrices, sans en éluder les difficultés, parfois les faiblesses, voire les ambiguïtés. 

Lors de ce colloque, les communications seront de trois types : des conférences plénières, des tables rondes (Symposium) et des ateliers « praticiens ». Les conférences plénières répondront à la thématique générale. Les tables rondes (Symposium) viseront à ouvrir un espace de débat théorico-clinique sur des thématiques transversales. Enfin, les ateliers peuvent concerner des communications essentiellement cliniques par rapport à la thématique. En effet, l'objectif principal est de rassembler des praticiens et des chercheurs qui travaillent dans les champs de la clinique institutionnelle et de promouvoir, de faire connaître et de soutenir leur activité. Les ateliers fonctionneront comme de véritables séminaires de travail collectif où les études et les expériences - dont les propositions ont été retenues - seront présentées et discutées.

Un affichage de posters est prévu pour les autres travaux soumis et sélectionnés par le Comité scientifique.

Modalités pratiques de candidature

APPEL à COMMUNICATIONS et à POSTERS

Doctorant, chercheur, praticien, vous avez la possibilité de faire des propositions de communications et de posters

avant le 30 janvier 2012

à l'adresse : cacicolloque@gmail.com

Les envois des abstracts et des posters seront examinés par le comité scientifique.

Thèmes des ateliers pour les communications et/ou  posters :

  • n°1 : Médiations
  • n°2 : Dispositifs de groupe
  • n°3 : Supervision et Analyse des Pratiques
  • n°4 : Subjectivités au travail
  • n°5 : Vie quotidienne
  • n°6 : Vie culturelle et associative
  • n°7 : Histoire des cliniques institutionnelles 

Procédure à suivre pour proposer vos communications et/ou posters :

Dans une première partie vous devez indiquer : 

Votre nom et vos coordonnées, ainsi qu'une adresse mail

Pour les doctorants :

  • le nom de votre laboratoire d'appartenance
  • le nom de votre directeur de thèse
  • le titre de votre thèse.

Dans une seconde partie : 

La proposition de résumé , en suivant ces indications :

  1. Titre
  2. Résumé en 2000 signes maximum (titre et espaces inclus).

Lieux

  • 99 avenue Jean-Baptiste Clément
    Villetaneuse, France

Dates

  • lundi 30 janvier 2012

Mots-clés

  • institutions, organisations, cliniques institutionnelles, psychopathologie

Contacts

  • Aurélie Maurin
    courriel : aurelie [dot] maurin [at] yahoo [dot] fr
  • Aurélie Maurin
    courriel : aurelie [dot] maurin [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Aurélie Maurin
    courriel : aurelie [dot] maurin [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Actualité des cliniques institutionnelles », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 14 novembre 2011, http://calenda.org/206100