AccueilTerra (in)cognita : terrains contemporains en sciences humaines et sociales

Terra (in)cognita : terrains contemporains en sciences humaines et sociales

Terra (in)cognita: contemporary terrains in the humanities and social sciences

*  *  *

Publié le mardi 22 novembre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Pour la seconde année, les doctorants de l’Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain (IIAC, CNRS-EHESS) organisent des journées doctorales. Dans un contexte où la rationalité gestionnaire tend à occulter la diversité, les contradictions et les incertitudes du contemporain, l’apport de l’anthropologie tient justement dans cette capacité à produire, à travers la pratique de l’ethnographie, un regard à la fois sensible et détaché sur le monde, au plus proche des hommes et des femmes qui le composent. Continent méconnu et inquiétant, la Terra Incognita est une terre mythique où se projettent fantasmes (El Dorado) et fantômes (Hic sunt dracones) d’une société. Comme le terrain d’enquête, elle est un espace de connaissance et un espace imaginé. Terre de découverte, la Terra Incognitaest aussi un territoire de conquête, approprié militairement, économiquement et symboliquement. Comme le terrain d’enquête, elle est un espace géographique et politique.

Annonce

Présentation

Pour la seconde année, les doctorants de lʻInstitut Interdisciplinaire d'Anthropologie du Contemporain (IIAC, CNRS-EHESS) organisent des journées doctorales en décembre 2011 à Paris. A travers le thème de la Terra(In)Cognita nous souhaitons mettre en exergue le caractère exploratoire et pionnier des terrains de thèse et ainsi interroger la notion de contemporain.

Dans un contexte où la rationalité gestionnaire tend à occulter la diversité, les contradictions et les incertitudes du contemporain, l’apport de l’anthropologie tient justement dans cette capacité à produire, à travers la pratique de l’ethnographie, un regard à la fois sensible et détaché sur le monde, au plus proche des hommes et des femmes qui le composent. Continent méconnu et inquiétant, la Terra Incognita est une terre mythique où se projettent fantasmes (El Dorado) et fantômes (Hic sunt dracones) d’une société. Comme le terrain d’enquête, elle est un espace de connaissance et un espace imaginé. Terre de découverte, la Terra Incognita est aussi un territoire de conquête, approprié militairement, économiquement et symboliquement. Comme le terrain d’enquête, elle est un espace géographique et politique. Par cet anachronisme provocateur – la Terra (In)Cognita du Contemporain – nous souhaitons inviter les doctorants à partager des expériences ethnographiques originales et stimulantes, révélatrices des enjeux contemporains de la pratique des sciences humaines et sociales.

TERRA(IN)COGNITA. Terrains contemporains en SHS

Programme

Jeudi 1er décembre 2011

(EHESS, salle Lombard, 96 bd Raspail, 75006 Paris)

09h00 Accueil

09h30 Introduction par Marc Abélès, directeur du IIAC.

10h15-12h30 : Espace, temps et identités en mouvements (Responsable : Djamila YOUCEF-KHODJA)

  • 10h15: Julie Métais (IRIS, EHESS /UdeM, Montréal) « Engagement ethnographique à Oaxaca (Mexique), terre rebelle, terre indienne ».
  • 11h: Wilfried Serisier (Institut Français de Géopolitique, Paris 8) « La Seine-Saint-Denis ou la pire des banlieues possibles. Construction et déconstruction d'une identité territoriale » en discussion avec Marie Lvovsky.
  • 11h45: Morgane Govoreanu (LAIOS-IIAC, EHESS/CIESAS, Mexico ) « La Terra (in)cognita des plantones à Mexico ou les remous d’une ethnographie d’un objet tabou et diffus » en discussion avec Birgit Muller (LAIOS-IIAC/EHESS).

12h30 Pause déjeuner

14h0016h15 : Arts, culture et médias à l’ère du numérique (Responsable : Annalisa IORIO)

  • 14h: Marie-Pierre Lissoir (Aspirante FNRS/ LAMC-ULB) « Le terrain numérique dans la recherche en ethnomusicologie, le cas de la communauté virtuelle tai ».
  • 14h45: Aline Hartemann (Institut Marcel Mauss, EHESS/Centre Marc Bloch, Berlin) « ARTE ou l’utopie de la chaîne de télévision franco-allemande à vocation européenne » en discussion avec Nicolas Hubé  (CRPS-Paris 1).
  • 15h30: Lucille Lisack (LAIOS-IIAC/EHESSLAIOS-IIAC, EHESS) « Quelle « musique contemporaine » à Tachkent ? » en discussion avec Emilia Chamone (LAIOS-IIAC, EHESS).

16h15- 18h : Institutions en tension : politiques et polémiques (Responsable : Ide BLERIOT)

  • 16h15: Jade Legrand (LAIOS-IIAC/EHESSLAIOS-IIAC, EHESS) et Sergio Bianchi (IHEID, Genève) « Maux de mots: pratiques de nomination des ONG au Liban et en Ethiopie » en discussion avec Boris Petric (LAIOS-IIAC, EHESS).
  • 17h : Jonathan Chibois (LAIOS-IIAC/EHESSLAIOS-IIAC, EHESS) « Exploiter un non-terrain, pour une ethnographie en négatif des institutions »  en discussion avec Carole Bachelot.

18h00 Fin de la première journée

Vendredi 2 décembre 2011

(EHESS, salle Lombard, 96 bd Raspail, 75006 Paris)

09h00 Accueil

09h30-11h : Institutions en tension : politiques et polémiques (Responsable : Ide BLERIOT)

  • 9h30: Paolo Stuppia (CRPS-CESSP, Paris 1) « Le chercheur au cœur de la fabrique des tracts. Du « terrain physique » aux « terrains virtuels » et vice-versa » en discussion avec Odile Gaultier-Voituriez.
  • 10h15: Sébastien Poulain (CESSP, Paris 1) « Le ciel comme Terra Incognita : un terrain extraterrestre à observer » en discussion avec Violaine Mézière.

11h00-15h : L’anthropologue en question ? Réflexivité et engagement sur le terrain (Responsable : Antonio FARINHAS, LAIOS-IIAC/EHESS)

  • 11H: Sarah Andrieu (ATER EHESS) « Terrain-Terra (In)Cognita - La Redéfinition de l'Ethnographe » en discussion avec Frédérique Millot.
  • 11h45: Arnaud Kaba (EHESS) « Faire du terrain exotique a une époque contemporaine de l'art difficile de garder la bonne distance ».

12h30 Pause déjeuner

  • 14h00 : Frédérique Millot (LAS, EHESS) « L'anthropologie de la transversalité ou les enchâssements comme objets de l’anthropologie » en discussion avec Sarah Andrieu.

15h-17h30 : Débats en justice : délinquance, crime et univers carcéraux (Responsable : Sabrina NOUIRI-MANGOLD, IIAC– CESSP, EHESS).

  • 15h: Danielli Vieira (Universidade Federal de Santa Catarina, Brésil/SSPSD, Université de Strasbourg) « Monde du crime" et commensurabilité entre des mondes : récits d'homicides chez des jeunes brésiliens » en discussion avec Marcos Bretas (UFRJ, Rio de Janeiro, chercheur invité au CESDIP).
  • 15h45: Ariane Monnier (LAIOS-IIAC/EHESSLAIOS IIAC-EHESS) « Enquête au tribunal : quelle place pour un regard anthropologique dans une audience de justice ? » en discussion avec Jean-Pierre Hassoun (Centre Edgar Morin, EHESS).
  • 16h30 : Alice Jaspart (Centre de recherches criminologiques, Université Libre de Bruxelles) « Ethnographie de trois institutions d’enfermement pour mineurs en Belgique : questions de légitimité, de réflexivité et d’engagement » en discussion avec Léonore Le Caisne (CEMS, EHESS).

17h30-18h : Conclusion

19h00 Vernissage de l’exposition photographique du concours organisé par les doctorants du IIAC (EHESS, Hall d’accueil, 190-198 avenue de France, 75013 Paris).

  • Comité d’organisation : Arnaud Dubois, Sébastien Kapp, Tristan Loloum, Sina Safadi
  • Contact : jd.iiac.2011@gmail.com

Lieux

  • 96 boulevard Raspail (EHESS, Salle Lombard)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 01 décembre 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • journées doctorales, contemporain, terrain

Contacts

  • Sébastien Kapp
    courriel : acthese [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Sébastien Kapp
    courriel : acthese [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Terra (in)cognita : terrains contemporains en sciences humaines et sociales », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 22 novembre 2011, http://calenda.org/206268