AccueilArmées des frontières, frontières des armées

Armées des frontières, frontières des armées

Border armies, and the borders of armies

*  *  *

Publié le jeudi 01 décembre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

Les deux processus mondiaux de libéralisation et de sécurisation amorcés en 1980, ont constitué deux nouvelles « contraintes » pesant sur le pouvoir militaire, susceptibles de modifier sa mission ainsi que sa position au sein de la société. À ce propos, certains en ont déduit la fin de la vocation militaire, la banalisation des affaires militaires, voire la réduction de l’influence militaire. Or, trente ans plus tard, malgré la fin de la guerre froide et en dépit d’un accroissement de la circulation des capitaux, des biens, des hommes, et des idées à travers le monde, le constat s’avère beaucoup plus nuancé. Contrairement aux prévisions, on a pu observer depuis la chute du Mur, non seulement le maintien de la conscription dans certains pays mais aussi une hausse mondiale des dépenses militaires une omniprésence de l’idéologie sécuritaire et de ses garants, une indistinction croissante des tâches et des méthodes entre l’armée, la police, les services de renseignements et les sociétés privées de sécurité conduisant à un rapprochement des pratiques sécuritaires, une indétermination croissante entre économie et technologie civiles et militaires, mais aussi l’apparition de guerres virtuelles asymétriques . Il semble donc que ce double processus de libéralisation et de sécurisation ait participé à la multiplication des points d’insertions militaires au sein de la société.

Annonce

Armées de frontières, frontières des armées

Programme

Cette manifestation est organisée avec le soutien de l’ANR Transtur : « Ordonner et transiger : modalités de gouvernement et d'administration en Turquie et dans l’Empire ottoman, du XIXe siècle à nos jours ».

9h15-9h45 Introduction

Présentation du projet « Armées des frontières, frontières des armées »

  • Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
  • Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
  • Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP
  • Gabriela Anouck Côrte-réal, Sciences Po-CEE

Du militaire au sécuritaire. Note sur le changement de notre perspective et de nos outils d'analyse, Elizabeth Picard, CNRS

9h45-11h15 Marchandisation de la sécurité et transformation organisationnelle des armées

Président et discutant : Jean Joana, Université Montpellier I-CEPEL

  • Institution, marché et politique. Les armées face à l’indifférence sociale Sébastien Jakubowski, AgroSup Dijon / Eduter Recherche, Clersé CNRS-Université Lille I
  • Transformation des logiques de sécurité : nouveaux enjeux collectifs et
    risques sociétaux, Renaud Bellais, ENSTA Bretagne, chargé d'études économiques, Affaires publiques France, EADS, Vincent Boulanin, EHESS, SIPRI

11h15-11h30 Pause café

11h30-13h00 Guerre, contrôle et sécurisation

Président et discutant : Jean-François Bayart, CNRS/Sciences Po-CERI

  • Le marché global de la violence. Economie politique de la "guerre hors limite", Mathieu Rigouste, Université Paris VIII, Institut Maghreb-Europe
  • Etatiser, nationaliser et sécuriser les individus par l’expérience de la conscription et de la caserne en Turquie, Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

14h30-16h00 Redéploiement des relations militaro-policières : entre concurrence et coopération

Président et discutant : Gilles Favarel-Garrigues, CNRS/Sciences Po-CERI

  • Les conséquences de la révolution néo-libérale dans le champ militaire
    et policier en Italie, Salvatore Palidda, Université de Gênes, Italie
  • Euphémisation du militaire et militarisation de l’Etat : une reconfiguration
    de la coercition, Jean-Paul Hanon, ESM Saint Cyr et Sciences Po

16h00-16h15 Pause café

16h15-17h45 Armée rhizomatique ou la reconfiguration militaire par les marges

Président et discutant : Roland Marchal, CNRS/Sciences Po-CERI

  • L’armée et ses frontières : les transformations du dispositif sécuritaire « frontalier » israélien et l’externalisation des checkpoints, Shira Havkin, Sciences Po, CERI
  • Défense de la société et quotidiannisation du pouvoir militaire par les dons
    en Turquie, Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE

17h45-18h15 Débat

18h15-18h30 Conclusion générale, Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI

Organisation :

  • Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
  • Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
  • Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE
  • Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

Lieux

  • 56 rue Jacob (Ceri, salle Jean Monnet)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 02 décembre 2011

Mots-clés

  • sociologie militaire, libéralisation et sécurisation, pouvoir militaire

Contacts

  • Anouck Gabriela Côrte-Réal
    courriel : gabriela [dot] corterealpinto [at] sciences-po [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Kaya Sümbül
    courriel : kayasumbul [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Armées des frontières, frontières des armées », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 01 décembre 2011, http://calenda.org/206415