AccueilGenre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ?

Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ?

Gender and associations defending women's rights: what specificities?

*  *  *

Publié le jeudi 08 décembre 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Le genre, comme catégorie d'analyse, n'est pas spontanément mobilisé pour chercher à comprendre les processus d'institutionnalisation, les relations de pouvoir, les ressorts du militantisme ou l'organisation du travail dans des associations œuvrant pour la défense des droits des femmes, et se référant aux cadres de pensée féministes ; d'autant moins lorsqu'il s'agit d'organisations non mixtes. Or, ces associations, comme toutes les autres, se situent dans un contexte général marqué par le genre. Le genre est ici entendu comme « un système social qui crée et légitime la bi-catégorisation sexuelle » (Le Feuvre, 2003). Cette journée d'étude propose aux chercheuses et chercheurs ayant pour terrain d'étude des associations de défense des droits de femmes / associations féministes, de les réinterroger au prisme de ce concept-catégorie d'analyse.

Annonce

Journée d'étude : Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ?, 10 janvier 2012, Le Mans – Université du Maine – Salle de réunion ESO

Présentation

Le genre, comme catégorie d'analyse, n'est pas spontanément mobilisé pour chercher à comprendre les processus d'institutionnalisation, les relations de pouvoir, les ressorts du militantisme ou l'organisation du travail dans des associations œuvrant pour la défense des droits des femmes, et se référant aux cadres de pensée féministes ; d'autant moins lorsqu'il s'agit d'organisations non mixtes. Or, ces associations, comme toutes les autres, se situent dans un contexte général marqué par le genre. Le genre est ici entendu comme « un système social qui crée et légitime la bi-catégorisation sexuelle » (Le Feuvre, 2003). Dans cette perspective, le concept de genre repose sur quatre postulats : les différences de qualités et pratiques sociales entre hommes et femmes sont le résultat d'une construction sociale ; les caractéristiques associées à chaque sexe sont socialement construites dans une relation d'opposition ; les relations sociales entre les hommes et les femmes sont un rapport de pouvoir (hiérarchie) ; ces rapports de pouvoir sont articulés à d'autres rapports de pouvoir (intersection) (Béréni et al, 2008).

Cette journée d'étude propose aux chercheuses et chercheurs ayant pour terrain d'étude des associations de défense des droits de femmes / associations féministes, de les réinterroger au prisme de ce concept-catégorie d'analyse.

Elle se donne plusieurs objectifs complémentaires :

  • nourrir la réflexion sur le genre à la lumière de ces terrains spécifiques,
  • adopter un autre regard, une autre grille d'analyse, sur ces associations et enrichir ainsi leur compréhension,
  • initier des collaborations, des échanges entre disciplines, faire émerger un réseau
  • préparer la publication d'un numéro thématique de revue ou d'un ouvrage collectif sur la question.

Journée d'étude organisée avec le soutien du CPER 10 LLSHS Pays de la Loire, du RT35-Sociologie du monde associatif de l'AFS (Association Française de Sociologie), de l'UMR CNRS 6590 Espaces et Sociétés - ESO.

Inscription gratuite mais obligatoire, pour des raisons d'organisation, auprès d'Érika Flahault, avant le 4 janvier 2012 : Erika.Flahault@univ-lemans.fr

Programme

9h00 – 9h15 : Accueil

9h15 – 9h30  Introduction Érika Flahault (ESO, Université du Maine)

9h30 – 10h50

  • Madeleine Hersent (Agence pour le Développement de l’Économie Locale), Initiatives solidaires de femmes et défense des droits économiques et sociaux
  • Érika Flahault (ESO, Université du Maine), Les activités professionnelles des associations de défense des droits des femmes : une co-construction marquée par le genre ?

Débat

Pause

11h10 – 12h30

  • Alice Debauche (Science-Po-OSC & INED), Le Collectif Féministe Contre le Viol : à mi-chemin entre militantisme et service public
  • Gauthier Fradois (GAP, Université Paris Ouest Nanterre), Le Mouvement français pour le planning familial : entre salariat et militantisme

Débat

12h30 – 13h30 Déjeuner

13h30 – 14h50

  • Alban Jacquemart (IRIS & CMH-Pro), L’engagement féministe des hommes au prisme du genre
  • Sabine Fortino (CRESPPA-GTM, Université Paris Ouest Nanterre) , Frédéric Charles (CURAPP, Université Picardie Jules Verne) , Insérer ou placer les femmes ? Les défis d'une insertion professionnelle innovante au sein des CIDFF

Débat

Pause

15h10 – 16h30

  • Élisa Herman (EHESS-IRIS & Université de Tours), La figure de la travailleuse militante et les paradoxes d'un travail social féministe, auprès de femmes victimes de violences conjugales
  • Annie Dussuet (CENS, Université de Nantes), Care et féminisme dans les associations de défense des droits des femmes.

Débat

16h30 – 17h30 Débat général Animation Dominique Loiseau (ESO Le Mans)

Références bibliographiques :

  • Béréni Laure, Chauvin Sébastien, Jaunait Alexandre, Revillard Anne (2008), Introduction aux Gender Studies. Manuel des études sur le genre, Bruxelles, De Boeck, coll. « Ouvertures politiques ».
  • Le Feuvre Nicky (2003), « Le « genre » comme outil d'analyse sociologique », in Dominique Fougeyrollas-Schwebel, Christine Planté, Michèle Riot-Sarcey & Claude Zaidman (dir.), Le genre comme catégorie d'analyse. Sociologie, histoire, littérature, Paris, L'harmattan, coll. « Bibliothèque du féminisme », pp. 39-52

Lieux

  • Avenue Olivier Messiaen (Université du Maine, UMR ESO Le Mans, Salle de réunion)
    Le Mans, France

Dates

  • mardi 10 janvier 2012

Mots-clés

  • Genre, association, féminisme, travail, militantisme

Contacts

  • Érika Flahault
    courriel : Erika [dot] Flahault [at] univ-lemans [dot] fr

Source de l'information

  • Érika Flahault
    courriel : Erika [dot] Flahault [at] univ-lemans [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Genre et associations de défense des droits des femmes : quelles spécificités ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 08 décembre 2011, http://calenda.org/206503