AccueilDesign et subjectivation. Critique politique du « neuf »

Design et subjectivation. Critique politique du « neuf »

Design and the constitution of subjectivity. Political inquiry into brand newness

*  *  *

Publié le vendredi 16 décembre 2011 par Claire Ducournau

Résumé

La société de consommation contemporaine a promu l’idée d’un environnement proche « flambant neuf », immaculé et sans cesse renouvelé, comme horizon indépassable des aspirations individuelles. Assujettis à cette politique du neuf, les individus se modèleraient sans considération pour les histoires singulières émanant des objets qui meublent leur vie et leurs usages. L’histoire du design au XXe siècle est intimement mêlée à la promotion de cette subjectivité contemporaine, lisse et étincelante. Le design, levier d’une politique du neuf, est-il condamné à l’incongruité face à l’émergence de nouveaux modes de constitution du sujet ?

Annonce

Argumentaire

La société de consommation contemporaine a promu l’idée d’un environnement proche « flambant neuf », immaculé et sans cesse renouvelé, comme horizon indépassable des aspirations individuelles. Assujettis à cette politique du neuf, les individus se modèleraient sans considération pour les histoires singulières émanant des objets qui meublent leur vie et leurs usages. L’histoire du design au XXe siècle est intimement mêlée à la promotion de cette subjectivité contemporaine, lisse et étincelante. Or, cette politique de la norme virginale se heurte au bouillonnement actuel de la démocratie participative, à la valorisation du marquage des corps et des objets durables et au désordre du web 2.0. Le design, levier d’une politique du neuf, est-il alors condamné à l’incongruité face à l’émergence de nouveaux modes de constitution du sujet ?
Ce colloque cherche à explorer les rapports entre le design et des démarches de subjectivation créatives à partir d’une critique politique du « neuf » qui couvre les polarités du nouveau et de l’ancien, du vierge et du recyclé, du frais et du périmé, du propre et du sale, etc.

Deux axes d’exploration sont proposés :

  1. Quels nouveaux scénarios de vie peuvent être proposés et comment des démarches de design peuvent-elle réinventer des styles de vie combinant des services et de multiples objets, neufs comme usés ?
  2. Le second axe s’attachera à examiner le design dans le cadre de l’alternative entre « faire du neuf » ou ne rien faire. Quels enjeux de design sont soulevés par la valorisation de la trace personnelle laissée par l’usage sur l’environnement matériel ?

Outre la présence de conférenciers et de conférencières invités, ce colloque sera l’occasion de prendre connaissance des travaux et réflexions menés actuellement dans le champ des études multidisciplinaires portant sur le design et les pratiques quotidiennes. Deux types de contribution sont attendus :

  • Des communications scientifiques ;
  • Des affiches éditoriales.

Modalités de soumission

Instructions pour soumettre une communication scientifique

Les personnes intéressées à soumettre une communication scientifique sont priées de faire parvenir un projet comprenant :

  • leur nom, leur titre et le nom de leur établissement d’appartenance ;
  • le titre de leur communication ;
  • un résumé de leur communication, d’un maximum de 500 mots.

Ces propositions devront être envoyées

avant le vendredi 3 février 2012, à 17 h 00,

par courriel à gds@umontreal.ca. Les décisions seront communiquées à partir du 16 février 2012.

Le comité scientifique aura la responsabilité d'évaluer les propositions de communications. Il est composé de :

  • Philippe Gauthier, Université de Montréal
  • Christophe Abrassart, Université de Montréal
  • Stéphanie Cardoso, Université de Bordeaux III, Michel de Montaigne
  • Marc Breviglieri, Haute école de travail social, Genève

Instructions pour soumettre une affiche éditoriale

Les candidats et les institutions souhaitant répondre à cet appel sont invités à remplir le formulaire de pré-inscription disponible au www.gds.umontreal.ca/affiche/,

avant le 15 janvier 2012.

Une fois la pré-inscription complétée, un dossier de travail sera rendu accessible. Ce dossier comprend notamment :

  • une banque de textes et de lectures pertinentes ;
  • une description des livrables et des modalités de participation;
  • une présentation des critères de sélection et de jugement.

Les affiches seront évaluées par un comité d'experts composé de :

  • Sylvie Pouliot, Université Laval
  • Maude Bouchard, Université Laval
  • Sébastien Proulx, Université de Montréal

Inscription

Ce colloque se déroulera dans le cadre du 80e congrès annuel de l’ACFAS qui aura lieu au Palais des congrès de Montréal, du 7 au 11 mai 2012. L’inscription au congrès est obligatoire pour tous les participants et observateurs. Pour plus d’informations, veuillez vous rendre directement sur le site de l’ACFAS (www.acfas.ca).

Lieux

  • Palais des congrès de Montréal
    Montréal, Canada

Dates

  • dimanche 15 janvier 2012
  • vendredi 03 février 2012

Mots-clés

  • design, subjectivation, modernité

Contacts

  • Philippe Gauthier
    courriel : philippe [dot] gauthier [dot] 2 [at] umontreal [dot] ca
  • Christophe Abrassart
    courriel : christophe [dot] abrassart [at] umontreal [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Philippe Gauthier
    courriel : philippe [dot] gauthier [dot] 2 [at] umontreal [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Design et subjectivation. Critique politique du « neuf » », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 16 décembre 2011, http://calenda.org/206615