AccueilFilms missionnaires, missionnaires dans le cinéma : la mission au cinéma

Films missionnaires, missionnaires dans le cinéma : la mission au cinéma

Missionary films, missionaries in cinema: missions on the silver screen

*  *  *

Publié le vendredi 06 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Appel à contribution pour le prochain colloque du Centre de recherche européen sur la diffusion et l'inculturation du christianisme (CREDIC), « Films missionnaires, missionnaires dans le cinéma : la mission au cinéma », qui se tiendra à Montpellier du 28 août au 1er septembre 2012.

Annonce

Appel à contribution

L’image occupe une place importante au sein des missions chrétiennes. Doublement utilisée par les organisations missionnaires (congrégations, sociétés, services) « en amont » pour leur communication et en « aval » pour la catéchèse et l’évangélisation, l’image est très tôt devenue un adjuvant de l’écrit.

En 2008, le colloque du CREDIC Lyon « Images et diffusions du christianisme » s’intéressait aux images fixes et aux expressions graphiques en contexte missionnaire. Quels usages pouvaient être faits des dessins, photographies ou autres représentations iconographiques par les sociétés de missions ?

Le colloque de 2012 à Montpellier souhaite poursuivre cette exploration de l’image et de ses usages en contexte missionnaire en se penchant sur l’image animée à travers le cinéma. De nombreuses organisations missionnaires ont utilisé ces supports selon des objectifs analogues à ceux de l’image fixe. De plus, d’Easy street de Charlie Chaplin (1917) à Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois (2010), les missionnaires ont largement inspiré le cinéma laïc. Le rapport mission chrétienne et cinéma a pourtant encore été peu exploré. Il apparaît donc aujourd’hui intéressant de questionner les liens qui unissent mission et images animées, qu’elles se rapportent au documentaire ou à la fiction.

L’approche de la thématique pourra être historique, anthropologique, artistique, etc. Il est en effet intéressant de poser les jalons d’une historiographie du cinéma missionnaire, mais aussi d’interroger les pratiques autour de l’image animée en contexte missionnaire : qui réalise les films, qui les produit, qui les utilise ? A qui s’adressent les films diffusés par les organisations missionnaires ? Comment s’inscrivent-ils dans leurs activités ? Quelles représentations fait-on des populations évangélisées ? Comment se répercutent les évolutions historiques et techniques, tant de la cinématographie que de la missiologie ?

Du côté du cinéma laïc, on pourra aussi s’interroger sur la façon dont le thème de la mission chrétienne est utilisé, sur les représentations des missionnaires et des convertis. On pourra aussi questionner l’usage des films laïcs dans un contexte missionnaire.

Enfin, il pourra aussi être intéressant d’interroger les éventuelles spécificités des films missionnaires, qu’ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes.

Pistes envisagées

1. Utilisation de l’image animée par les organisations missionnaires

Les organisations missionnaires ont utilisé le film pour la catéchèse et l’évangélisation. Dans les pays de mission, comme dans les pays d’où partent les missionnaires, le cinéma a servi la propagande missionnaire chrétienne pour catéchiser, évangéliser et encourager les soutiens aux œuvres.

Le film comme outil de propagande[1] : de nombreuses organisations missionnaires ont produit des films de propagande à destination d’un public occidental, sollicité pour soutenir spirituellement, humainement et financièrement les œuvres d’évangélisation « outre-mer ». Films documentaires ou fiction, ces réalisations sont des œuvres de missionnaires ou issues de commandes faites à des réalisateurs extérieurs. L’étude de ces films et de leur diffusion peut nous éclairer sur les motivations qui animent les organisations missionnaires qui les produisent.

Le film comme outil d’évangélisation : dans les pays de mission, le cinéma a pu être mis au service de la formation et de l’évangélisation des populations non-chrétiennes. Des organisations missionnaires proposent des projections de films consacrés à de grandes figures du christianisme ou mettant en scène ce qui est perçu comme bienfaits pour les populations évangélisées. Aujourd’hui encore des festivals de films chrétiens témoignent du succès rencontré par le cinéma en contexte missionnaire. Des émissions, voire des chaînes de télévision sont aussi produites à des fins de prosélytisme.

Le film comme outil anthropologique : de nombreux missionnaires ont mené d’importants travaux anthropologiques et certains ont pu utiliser le cinéma comme outils de diffusion pour leurs recherches.

2. La mission chrétienne dans le cinéma laïc

Les missions chrétiennes ont souvent inspiré le cinéma laïc. On peut citer The Mission (1986) qui présente les missionnaires comme des figures qui choisissent de se sacrifier pour défendre leur foi et leur œuvre. S’il n’est pas à proprement parler un film sur la mission, Les Chariots de feu (1982) met en scène un homme face l’engagement missionnaire qu’il s’apprête à faire.

Comment est abordé le thème de la mission chrétienne dans les films produits par des organisations non-chrétiennes ? Comment les missionnaires sont-ils représentés ? Quelle description est faite de leur travail ? On pourra aussi interroger la représentation des populations autochtones des pays de mission et de leur relation avec les missionnaires.

3. Missions chrétiennes et histoire du cinéma

On pourrait s’interroger sur l’éventuelle singularité d’un « cinéma missionnaire » face au « cinéma laïc ». Des approches historiques, esthétiques, sémiologiques, etc., des productions missionnaires pourraient permettre la mise en lumière de discours cinématographiques propres aux missions chrétiennes.

D’autre part, dans différents pays, les productions cinématographiques missionnaires sont à l’origine du développement d’un cinéma national. En République démocratique du Congo ou au Nigéria par exemple, les organisations missionnaires constituent des éléments majeurs dans le développement local du cinéma. Quelles influences ont pu ou peuvent avoir les productions missionnaires sur le cinéma laïc ?

Enfin, les évolutions techniques des supports cinématographiques ont pu déterminer le développement des usages des films produits par les organisations missionnaires. Entre grand écran, vidéo et Internet, différents supports sont mis au service des missions chrétiennes. Il semble intéressant de s’interroger sur les incidences de ces supports sur les usages que font les organisations missionnaires des images animées.

4. Publics et réception des films autour de la mission chrétienne

Les productions cinématographiques missionnaires (documentaires et fictions) s’adressent souvent à un public particulier : enfants, adultes, chrétiens, non-chrétiens, etc. Il serait intéressant de s’interroger sur l’adaptation éventuelle du discours et de l’iconographie suivant le public ciblé par les films.

L’analyse des réseaux de diffusion des films produits par des organisations missionnaires peut aussi constituer un thème de réflexion intéressant.

Enfin la réception critique des productions cinématographiques chrétiennes et laïques traitant du thème de la mission chrétienne, pourrait aussi être prise en compte pour nourrir les réflexions de ce colloque.

Modalités de participation

Les propositions (maximum 700 mots), accompagnées d'une brève présentation de l'auteur, devront être adressées à l’adresse suivante : ca.credic@gmail.com

avant le 15 février 2012

Précisions techniques : Des extraits de films pourront être diffusés. Ils devront être sous format numérique. Les intervenants devront s’assurer des conditions sous lesquelles ils auront le droit d’utiliser les œuvres.

Direction scientifique :

  • Annie Bart (Université Bordeaux 3 / Sciences de l'Information et de la Communication),
  • Emilie Gangnat (Université Paris 1 / Histoire de l’art),
  • Jean-François Zorn (IPT Montpellier – Université Montpellier 3 / Histoire du christianisme à l'époque contemporaine)

Lieu et dates du colloque :

Montpellier, villa Maguelone. Du 28 août au 1er septembre 2012.

Note

[1] Le sens du terme de propagande est ici celui donné par Jean Pirotte dans son article « La mobilisation missionnaire, prototype des propagandes modernes », publié in PAISANT Chantal (dir.), La mission en textes et en images, Paris : Karthala. La propagande missionnaire serait la « mise en œuvre de moyens d’informations pour propager une doctrine, sans y inclure nécessairement l’intention de duper le destinataire ». Son objectif est « de persuader le public des pays d’ancienne chrétienté d’accorder à l’œuvre missionnaire le secours matériel de ses dons, le soutien spirituel de ses prières et de donner généreusement ses enfants pour la relève ».

Lieux

  • Montpellier, France

Dates

  • mercredi 15 février 2012

Mots-clés

  • cinéma, missions chrétiennes

Contacts

  • Emilie Gangnat
    courriel : emiliegangnat [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Emilie Gangnat
    courriel : emiliegangnat [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Films missionnaires, missionnaires dans le cinéma : la mission au cinéma », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 06 janvier 2012, http://calenda.org/206722