AccueilMaladies industrielles et mobilisations collectives (2011-2012)

Maladies industrielles et mobilisations collectives (2011-2012)

Industrial illnesses and collective mobilisation (2011-2012)

*  *  *

Publié le lundi 09 janvier 2012 par Loïc Le Pape

Résumé

Deuxième année du séminaire. L'objectif de ce séminaire de recherche est d'explorer un champ encore peu stucturé des études en sciences sociales sur les liens entre travail et santé : l'histoire et la sociologie des mobilisations contre les effets sanitaires néfastes des activités de production.

Annonce

Présentation

En France ou à l'étranger, des travaux retracent l'institutionnalisation d'une forme de « compromis » rendant acceptables, aux yeux des employeurs et des pouvoirs publics, les accidents du travail et maladies professionnelles induits par l'activité de production. De nombreuses études se penchent plus particulièrement sur une forme d'exposition professionnelle et montrent comment certaines activités industrielles peuvent se perpétuer en dépit de l'existence de savoirs médicaux attestant de leur dangerosité pour les salariés. Des travaux, enfin, mettent en lumière la mise sur agenda médiatique et politique des questions de santé publique en lien avec le travail, que celles-ci concernent les salariés ou les riverains des usines. Dans ce panorama, les travaux sur les mobilisations collectives portées par les salariés eux-mêmes et/ou les riverains concernant les impacts sanitaires de la production restent encore peu nombreux.

Centré sur les « maladies industrielles », selon l’expression du sociologue Paul Jobin, et non exclusivement professionnelles, ce séminaire entend étudier ces mobilisations à l'intérieur et à l'extérieur des lieux de travail, cherchant ainsi à éclairer les croisements mais aussi parfois les logiques de concurrence entre maladies professionnelles et maladies environnementales. Comment s'articulent les luttes des salariés et des riverains - parfois en contradiction lorsque l'emploi des premiers est menacé, parfois en convergence ? Comment les acteurs de ces mobilisations se réapproprient-ils les savoirs médicaux et techniques institués - ou encore contribuent-ils à leur avancée ?

« Maladies sociales avec des aspects médicaux », selon l'expression du pneumologue Irving Selikoff, les maladies industrielles n'ont d'existence que dans un champ de forces où leur réalité, leur gravité et leur étiologie sont remises en cause à chaque instant. Du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui, l’objet de ce séminaire est ainsi d’analyser les conditions de possibilité de mobilisations qui les prennent pour objet, fruits d'alliances improbables entre salariés, riverains, chercheurs, médecins et avocats.

  • Entrée libre. Un lundi par mois : 10-13h.
  • Centre Pouchet du CNRS, 59/61 rue Pouchet Paris 17e (Métro : ligne 13, station Brochant ou Guy Môquet). Salle affichée à l'entrée

PROGRAMME

Lundi 7 novembre 2011 - séance annulée (et si possible reportée à une date ultérieure)

Frédéric Decosse (IRIS-EHESS)
« La santé des saisonniers agricoles étrangers OMI [Office des migrations internationales] : entre invisibilisation, externalisation et résistances ».

Lundi 5 décembre 2011

Nicolas Hatzfeld (université d'Evry)
« Les malades du travail face au déni administratif : la longue bataille des affections périarticulaires (1919-1972) ».

Lundi 9 janvier 2012

Sezin Topçu (CEMS)
« De l'atome contesté aux "dégâts" du nucléaire ? Controverses sanitaires  et mobilisations sociales dans l'histoire de l'énergie nucléaire en France ».

Lundi 5 mars 2012

Emilie Counil (EHESP/GISCOP 93) et Gérard Voide (Collectif des Riverains et Victimes du CMMP d'Aulnay-sous-Bois)
« Enjeux de santé publique autour d'une ancienne usine de broyage d'amiante : le Comptoir des minéraux et matières premières à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ».

Lundi 12 mars 2012

Thomas Le Roux (Maison française d'Oxford)
« Plaintes, oppositions et actions contre les nuisances industrielles, France, 1750-1850 ».

Lundi 2 avril 2012

Sylvain Laurens (Université de Limoges, CURAPP, GSPE)
« La construction d'une protection au travail "raisonnable" du côté patronal : ethnographie au sein d'une fédération professionnelle européenne ».

Lundi 21 mai 2012

Sonia Granaux (Université de Toulouse, IRIS-Paris 13).
« Les CHSCT dans les établissements de fabrication de produits chimiques : trois décennies de confiscation du pouvoir des représentants du personnel et d’influence des réseaux d’alerte en santé au travail (1974-2006) ».

Lundi 11 juin 2012

Pascal Marichalar (CMH, GSPE) et Laure Pitti (Université Paris 8, Cresppa-CSU)
« Recourir à la médecine contre la médecine :  les circulations des savoirs médicaux entre ouvriers et médecins dans les années 1970 ».

Lieux

  • 59-61 rue Pouchet (site Pouchet, métro Brochant, bus 66)
    Paris, France

Dates

  • lundi 07 novembre 2011
  • lundi 05 décembre 2011
  • lundi 09 janvier 2012
  • lundi 05 mars 2012
  • lundi 12 mars 2012
  • lundi 02 avril 2012
  • lundi 21 mai 2012
  • lundi 11 juin 2012

Mots-clés

  • santé au travail, environnement

Contacts

  • Pascal Marichalar
    courriel : pascal [dot] marichalar [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Pascal Marichalar
    courriel : pascal [dot] marichalar [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Maladies industrielles et mobilisations collectives (2011-2012) », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 09 janvier 2012, http://calenda.org/206732